Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma / Valeurs chrétiennes : Culture

Radio Vatican : le film Avatar, culte païen de la nature

Lu ici :

Le Saint-siège estime par la voix de son
journal et de sa radio que le film de James Cameron, qui sortira
vendredi en Italie, est simpliste et flirte avec un culte païen de la
nature
.

Avatar raconte le combat de quelques humains aux côtés des
habitants de la planète Pandora, qui vivent une relation fusionnelle
avec la nature, contre les appétits destructeurs d'une multinationale
terrienne. Le film sorti le 19 décembre a rapporté plus de 1,34
milliard de dollars, de recettes dans le monde. Il est diffusé en
relief dans de nombreuses salles.

«La planète Pandora flirte intelligemment avec toutes ces
pseudo-doctrines qui tourne l'écologie en religion du millénaire. La
nature n'est plus une création à défendre mais une divinité à adorer
»,
assène Radio Vatican. «Nous doutons de (ce film) soit l'héritier de ces
chefs-d'oeuvre de la science-fiction qui, pour d'autres raisons que les
effets spéciaux, ont marqué l'histoire du cinéma», ajoute-t-elle.

«Tant de technologie stupéfiante, enchanteresse, mais si peu d'émotions
véritables
», résume "L'Osservatore Romano", qui a tout de même consacré
trois articles à Avatar dans son édition de dimanche et lui reconnaît un «extraordinaire impact visuel».

Partager cet article

11 commentaires

  1. C’est tellement simpliste justement que l’on a du mal à imaginer que le film ait une réelle portée idéologique: les plus jeunes ou les plus naïfs en ressortiront avec l’idée qu’il faut respecter la nature; iront-ils jusqu’à la diviniser? J’en doute.
    J. Cameron ne fait pas preuve d’originalité; il reprend des thèmes à la mode et écrit une historiette sans intérêt mais bien consensuelle, histoire de ne se facher avec personne.
    L’intérêt du film est ailleurs: il est dans la prouesse technique qui donne une identité visuelle bien particulière. Et si ce film marque l’histoire du cinéma, ce sera essentiellement par sa technique comme, peut-être dans une moindre mesure, Matrix il y a quelques années.
    Bref, un divertissement qui en met plein la vue mais qui laisse l’esprit vide.

  2. Il faut en effet dénoncer ce nouveau culte de la nature.
    Il faut donc aussi dénoncer un élément de ce culte, qui est celui de la VIE.
    Le dogme fondamental de ce culte paien de la vie est : toute vie humaine est sacrée. Dogme opposé à la foi chrétienne et à l’enseignement constant de la sainte Eglise.
    Au nom de ce faux dogme, les cathos veulent mener le combat contre l’avortement. Ils se trompent lourdement. Leur action aura l’effet inverse.
    On ne mène des bons combats que sur des bons principes. Et le principe du combat contre l’avortement n’est pas que la vie humaine soit sacrée, mais que :
    1) la loi divine interdit l’avortement (c’est la première raison)
    2) la loi naturelle interdit d’attenter à la vie de l’innocent dans le ventre de sa mère.
    On se trompe gravement en voulant occulter le premier point, sous le prétexte fallacieux de réunir dans ce combat des gens qui ne partagent pas la Foi. C’est hélas ce que se fait dans la “marche pour la vie”.
    Merci de publier ce commentaire, même s’il est contraire à la “ligne” du SB.
    [Il n’est pas contraire à la ligne du SB, puisque les principes que vous rappelez sont les nôtres et que nous les publions à l’envi. Ils sont tellement les nôtres que ce sont les seuls pour lesquels nous, catholiques, encourageons la Marche pour la Vie. Maintenant, il n’est pas immoral d’encourager les gens à participer à cette MPLV au nom d’un ou deux des points que vous soulevez. Et d’ailleurs, la très grande majorité des organisateurs et des participants se reconnaissent dans l’un ou l’autre de ces deux principes.
    Enfin, il ne s’agit pas d’ergoter : la vie est un don de Dieu (vivicantem) et à ce titre seul, elle est sacrée. C’est uniquement cette acception que défendent les pro-vie. Il est bien évidemment qu’elle n’est pas “sacrée” au sens d’une divinitié à qui il faudrait vouer un culte.
    Mais aucun catholique, aucun soutien à la Marche pour la Vie, aucun de ses organisateurs n’a ce raisonnement. J’ai peur que ce soit vous qui fassiez confusion, même si votre éclaircissement pourrait ête salutaire à une infime minorité…
    Lahire]

  3. j’ai vu ce film ce we. Il est beau sur le plan de la technique et des effets, mais il laisse effectivement le sentiment d’un culte désordonné à “mère nature”. Une écologie déréglée transpire tout au long du film… a déconseiller donc

  4. C’est à peu de chose près ce que j’ai dit à mon fils lorsque nous sommes sortis de la salle de projection.
    Ça me rassure, le Vatican et moi sommes d’accord 🙂

  5. Absolument d’accord ! Et en plus de promouvoir un paganisme primitif, ce film met en scène le reniement complet d’une identité. Le héros abandonne son peuple -et même pire, il le détruit !-, sa planète, sa culture, et jusqu’à son propre corps. L’humanité devient un fléau destructeur et cupide, faible et indigne, dont il faut à tout prix s’échapper pour s’épanouir. Aucune alternative n’est laissée au spectateur… les êtres humains sont tellement caricaturaux et odieux (voir le sublime personnage du chef militaire !) qu’on s’identifie forcément aux extraterrestres (ce que la magie des décors favorise d’autant plus !). Bilan : on ressort avec une vague amertume, dégoûté d’être nous et de ne pouvoir bénéficier d’un aller simple pour Pandora afin de couler des jours de paix dans les arbres en version bleue. Ce message est effrayant ! Il révèle toute l’indigence de nos réflexions anthropologiques et philosophiques. A quand un film 3D qui pose un regard juste sur l’homme, sa finalité, sa grandeur, et la beauté de la création (encore faudrait-il pour cela avoir l’humilité de reconnaître un Créateur !!!) ?

  6. Pourtant, ce film est apprécié aussi bien par énormément de personnes, des bobos gauchisant aux plus identitaires…
    Pour une fois qu’un message de paix, et de respect de l’identité est porté…
    Et puis les effets spéciaux sont tout de même spectaculaires ! 3heures de 3D, ça vous laisse admiratif ne serait-ce que de la réalisation.

  7. Le réalisateur assez porté sur la flotte n’ayant jamais brillé par sa cathophilie, bien au contraire…

  8. cher Lahire,
    bien sûr, il ne s’agit pas d’ergoter. Mais votre raisonnement est vraiement curieux : “la vie vient de Dieu, donc elle est sacrée”.
    Dans le même genre : mon corps vient de Dieu, donc il est sacré. Idem pour les yeux de mon chat ou le géranium de ma voisine !
    [Hum… et quid de l’âme humaine? Lahire]
    Ce raisonnement ne tient pas, car comme tout vient de Dieu, il n’y aurait plus la distinction sacré / profane. Et donc, si tout est sacré, rien ne se distingue d’une autre chose par ce moyen, et donc plus rien n’est sacré !
    En réalité, est sacré ce qui appartient à Dieu. Par exemple, un lieu consacré est sacré. Analogiquement, on peut dire que notre âme est sacrée, en raison du baptême. Mais en soi, la vie est une réalité naturelle, pas plus sacrée qu’une autre chose (même si la vie humaine est plus digne que la vie animale). La preuve, c’est qu’on peut détruire une vie humaine ! Par exemple, je peux flinguer mon voisin qui assassine ma voisine. Sa vie n’est pas sacrée, ni la mienne.
    [Eh ben voilà, on y arrive! Votre âme sur terre n’erre pas, elle est bien partie intégrante de votre personne. La vie n’est-elle pas son vecteur? Allons, allons… Lahire]
    C’est comme dans de nombreux domaines : à force de trop forcer sur une chose, on en vient à la détruire. N’oublions pas que la révolution française s’est faite au cri de “Vive le Roi”, et la révolution liturgique au cri de “Vive le latin”. La révolution pour l’avortement est en train de détourner vers elle les catho-gogos, au cri de “Vive la vie, qui est sacrée”.
    Il ne suffit pas d’avoir de la bonne volonté, il faut du discernement.
    [Je vous accorde cette dernière phrase, même si je me demande encore si d’une part, il faut attendre d’être parfait pour se bouger et quel combat parfait a été mené de manière parfaite par des gens parfaits. Je n’en trouve pas… et vous me faites à la fois trop d’honneur de croire que ce que vous qualifiez d’erreur chez moi puisse entraîner la défaite de la “révolution contre l’avortement” et en même temps consommer un temps inconsidéré.
    Deux points pour conclure :
    1 – Dieu pourvoit.
    2 – Que préconisez-vous donc de parfait ou de mieux que ce que font ces milliers de personne, pour que cesse l’assassinat de ces enfants (le temps de vous répondre = 5 morts…)?
    Lahire]
    Bien à vous.

  9. Puisqu’on parle cinéma, quelqu’un a-t-il vu Agora et a-t-il une critique intéressante à apporter ?

  10. greg
    “assez porté sur la flotte”
    je ne connaissais pas ce racourci amusant.
    Parlez vous de la jaquette?

  11. Extrait d’Evangelium Vitae :
    « A chacun, je demanderai compte de la vie de son frère » (Gn 9, 5): la vie humaine est sacrée et inviolable
    53. « La vie humaine est sacrée parce que, dès son origine, elle comporte “l’action créatrice de Dieu” et demeure pour toujours dans une relation spéciale avec le Créateur, son unique fin. Dieu seul est le Maître de la vie de son commencement à son terme: personne, en aucune circonstance, ne peut revendiquer pour soi le droit de détruire directement un être humain innocent ». 41 Par ces mots, l’Instruction Donum vitae expose le contenu central de la révélation de Dieu sur le caractère sacré et sur l’inviolabilité de la vie humaine.
    http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/encyclicals/documents/hf_jp-ii_enc_25031995_evangelium-vitae_fr.html
    Est sacré ce qui appartient à Dieu. Or justement, la vie appartient à Dieu qui en est l’auteur et le maître. Donc la vie est sacrée.
    Les réflexions sur ce thème mériteraient peut-être une distinction entre le sens moral et le sens religieux du terme sacré…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services