Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Un avocat flashé porte plainte

1-automobile-securite-radar_80 Un avocat parisien spécialisé dans le droit routier qui conteste un PV pour un excès de vitesse (il circulait à 52 km/h au lieu de 50), et victime d'une erreur de la Poste qui n'a jamais transmis sa contestation est aujourd’hui sommé de régler la somme de 431,28€ par voie d’huissier, avec menaces de saisie sur compte bancaire.

Exaspéré par des réponses stéréotypées du ministère public du contrôle automatisé de Rennes, qui ne prend nullement en compte ses réclamations, il a déposé lundi une plainte pour "tentative d'extorsion de fonds". Parviendra-t-il à enrayer la machine administrative?

Partager cet article

5 commentaires

  1. Mais pour qui donc a voté cet avocat aux dernières élections ?
    Sarkozy un jour, Sarkozy toujours……. ?
    Il ne lui reste plus qu’ à travailler le dimanche pour rembourser pendant que d’autre font du jogging ?

  2. Un avocat qui menace de porter plainte pour extorsion de fonds… C’est assez cocasse ! Parce que bien évidemment, les avocats ne procèdent jamais à des extorsions de fonds quand ils présentent leurs honoraires à leurs clients… C’est bien connu ! Décidément, c’est l’hôpital qui se fout de la charité…

  3. Xtophe, je vous trouve bien agressif envers les avocats. Ce n’est pas faciliter la tâche des usagers…
    Vous travaillez pour le gouvernement ?
    Vous avez eu à vous plaindre d’honoraires trop élevés ?

  4. Méfiez vous des radars mobiles positionnés après les radars fixes !
    J’ai entendu parler d’une personne qui est arrivée en retard à la messe dimanche pour ce motif.

  5. Un exemple qui fera école ?

Publier une réponse