Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Qui sont les artisans de la paix ?

Lors de l'angélus de ce premier jour de l'an, Benoît XVI a déclaré :

"En ce premier jour de 2013, je voudrais faire parvenir à chaque homme et
chaque femme dans le monde la bénédiction de Dieu. Je le fais selon
l'antique formule contenue dans la Sainte Ecriture: «Que le Seigneur te
bénisse et te garde. Que le Seigneur fasse resplendir pour toi sa face
et t'accorde la grâce. Que le Seigneur tourne sa face vers toi et te
donne la paix
» (Nombres 6:24-26).

Comme
la lumière et la chaleur du soleil sont une bénédiction pour la terre,
de même la lumière de Dieu l'est pour l'humanité, quand Il fait briller
sur elle son visage. Et c'est ce qui s'est passé avec la naissance de
Jésus-Christ! Dieu a fait resplendir pour nous son visage: au début, de
manière très humble, cachée – à Bethléem seulement, Marie et Joseph et
quelques bergers ont été témoins de cette révélation – mais peu à peu,
comme le soleil, depuis l'aube arrive à midi, la lumière du Christ a
grandi et s'est répandue partout. Déjà dans le temps bref de sa vie
terrestre, Jésus de Nazareth a fait resplendir le visage de Dieu sur la
Terre Sainte; et puis, à travers l'Eglise animée par son Esprit, Il a
étendu à tous les peuples l'Evangile de la paix. «Gloire à Dieu au plus
haut des cieux et paix sur terre aux hommes qu'il agrée
» ( Lc 2:14).
C'est le chant des anges à Noël, et le chant des chrétiens sous tous les
cieux, un chant qui, du cœur et des lèvres passe dans les gestes
concrets, dans les actions d'amour qui construisent le dialogue, la
compréhension et la réconciliation.

C'est pour cela que, huit
jours après Noël, quand l'Église, comme la Vierge Marie Mère montre au
monde l'enfant Jésus, Prince de la paix, nous célébrons la Journée
mondiale de la Paix. Oui, cet Enfant, qui est le Verbe de Dieu fait
chair, est venu donner aux hommes une paix que le monde ne peut donner

(cf. Jn 14:27). Sa mission est d'abattre le «mur de l'inimitié» (cf. Eph
2:14). Et quand, sur les rives du lac de Galilée, il proclame ses
«béatitudes», parmi elles il y a aussi «Heureux les artisans de paix,
car ils seront appelés fils de Dieu» ( Mt 5:9).

Qui sont les artisans de la paix? Ce
sont tous ceux qui, jour après jour, en essayant de vaincre le mal avec
le bien, avec la puissance de la vérité, avec les armes de la prière et
du pardon, avec le travail honnête et bien fait, avec la recherche
scientifique au service de la vie, avec les oeuvres de miséricorde
spirituelles et corporelles
. Les artisans de paix sont nombreux, mais
ne font pas de bruit. Comme le levain dans la pâte, ils font croître
l'humanité selon le plan de Dieu.
Dans ce premier Angélus de
la nouvelle année, demandons à la Très Sainte Vierge Marie, Mère de
Dieu, de nous bénir, comme une mère bénit ses enfants, qui doivent
partir en voyage. Une nouvelle année est comme un voyage: avec la
lumière et la grâce de Dieu, puisse-t-elle être un chemin vers la paix
pour chaque personne et chaque famille, pour chaque pays et pour le
monde entier."

Partager cet article