Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Qui est le haut-fonctionnaire qui a porté plainte contre le cardinal Barbarin ?

La presse nous "informe" que "Pierre", aujourd'hui fonctionnaire de 42 ans aurait été victime d’un prêtre "pédophile" à la fin des années 80. Il a été entendu mardi 29 mars par la brigade de protection des familles, à la sûreté départementale de Lyon. Celui-ci a porté plainte contre le cardinal Barbarin pour dissimulation de crime et délit et mise en danger de la vie d'autrui.

Ce mystérieux haut fonctionnaire travaille dans un ministère à Paris… Il aurait été agressé sexuellement dans les années 1990 par un curé du diocèse alors qu’il était âgé de 16 ans, puis de 19 ans. Et la presse prétend qu'il s'agit de pédophilie… A moins de faire un amalgame que le lobby LGBT s'empresse normalement de dénoncer, il s'agit là d'homosexualité.

Capture d’écran 2016-03-31 à 19.36.40

Il reproche à l’archevêque de ne pas avoir écarté ce prêtre. Dans un entretien accordé au Figaro, ce cadre affirme avoir rencontré l’archevêque à ce sujet en 2009. Ce dernier l’aurait alors encouragé à porter plainte. Mais les faits étants prescrits, la plainte avait été classée sans suite. « Le cardinal m’a dit qu’il était parfaitement au courant et que ce prêtre avait déjà eu maille à partir avec la justice ». Le père Jérôme Billioud (lui, son identité n'est pas masquée) aurait été condamné au début des années 2000 à un mois de prison avec sursis pour exhibitionnisme. Contacté par Le Figaro, le père Billioud explique «n'avoir aucun souvenir » de cette victime. À propos de sa condamnation pour exhibitionnisme, il dit «avoir bu » après avoir été «sollicité » pour une affaire «complètement hors cadre paroissial ». Selon lui, «la première personne visée est le cardinal Barbarin. Tout est bon pour l'atteindre ». Le cardinal Barbarin a publié un communiqué faisant part de son incompréhension face à cette plainte.

Il est donc permis de s'interroger sur la crédibilité de cette plainte et de se demander pourquoi l'identité du plaignant reste inconnue dans la presse française, alors même qu'elle a été divulguée à l'étranger (notamment sur un site néerlandais, repris ici).

Est-ce parce que Pierre-Henry Brandet est porte-parole du ministère de l'Intérieur ?

Le 24 mars 2013, suite à une fameuse manifestation contre la loi Taubira réprimée violemment par les forces du Préfet de Paris, cet ancien journaliste à France Télévisions avait déclaré

L'exécutant de Manuel Valls précisait :

«La stricte force nécessaire a été employée pour contenir les débordements d'une minorité de manifestants très agressifs». «C'est pour les empêcher de pénétrer dans le périmètre interdit qu'il a été fait usage de gaz aérosols». «Certains manifestants ont voulu absolument accéder à la place de l'Etoile et aux Champs Elysées malgré l'interdiction décidée par le préfet de police, malgré également les appels lancés par les organisateurs de la manifestation»

Les manifestants "très agressifs" se souviennent :

Unknown-38

Unknown-39

Valls-repression-manif-pour-tous2

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services