Qui a dit?

Reprenons cette bonne habitude pour ces lignes qui en valent le coup. Qui a prononcé ces paroles prophétiques (évitez Google  ;-) ?

"La dissolution de l'Assemblée nationale. C'est déjà arrivé.

 C'est déjà arrivé qu'un Président de la République sentant sa légitimité chanceler en appelle au peuple qui seul est souverain et dont le verdict seul est sans appel. (…)

Maintenant il faudrait des actes pour sortir de cette crise de régime, de cette crise politique, de cette crise morale.

 Il [le président de la République] a deux solutions.

Soit il redemande au peuple de faire des choix.

Soit il estime que sa légitimité est encore forte pour prendre des initiatives de nature gouvernementale. Beaucoup pensent que le remaniement ministériel ne peut évidemment attendre plusieurs mois. Et d'ailleurs certains des anciens membres du gouvernement en ont tiré déjà la leçon. Puisque au moins l'un d'entre eux,[…], a estimé devoir démissionner pour préserver son honneur. Je m'étonne qu'il ait été le seul à avoir cette réaction. 

Pour agir, soit [Le Président de la République] dissout, soit il remanie le gouvernement, fait un gouvernement de combat, […], resseré, moralement irréprochable avec des règles de fonctionnement qui cette fois-ci seront tenues".

Gagné par Sev (commentaires) : il s'agit de Jérôme Cahuzac en personne… (à lire et à entendre ici).

8 réflexions au sujet de « Qui a dit? »

Laisser un commentaire