Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Questions sur l’affaire Courjault

Les trois infanticides de cette sinistre affaire, s’ils sont avérés, sont odieux et monstrueux.
Véronique Courjault est accusée d’avoir brûlé un de ses nouveaux-nés.
Combien d’enfants meurent brûlés en France et dans le monde pendant les avortements?

Véronique Courjault est aussi accusée d’avoir tué puis congelé deux autres nourrisssons.
Combien d’enfants sont congelés en France et dans le monde en attendant une mort quasi certaine?

L’affaire Courjault ne doit pas servir d’exutoire pour les meurtres institutionnels d’enfants.

Lahire

Partager cet article

9 commentaires

  1. Le désir de limiter les naissances est au centre de cette affaire. Elle ne voulait pas de ces enfants, dit-elle. Mais pourquoi ? Un enfant aurait renforcé son prestige, ses soutiens, ses joies, l’auraient fascinée par leurs vies.
    Alors pourquoi ? Parce que les familles nombreuses, les femmes aux nombreux enfants sont stigmatisées, y compris par certains textes religieux, au moins implicitement, comme irresponsables ou cruelles avec leurs enfants. Tuer son enfant avant accouchement serait ainsi perçu comme moins cruel que de le laisser vivre.
    Ce qui est curieux, c’est qu’elle avait la possibilité d’avorter, elle aurait tué ses enfants et n’aurait aucun ennui aujourd’hui. On lui tombe dessus, mais quelle différence avec un avortement d’un enfant à terme (huit mois de grossesse minimum, je crois) licite pour les enfants handicapés en France et pour tous les enfants aux USA ?
    Bien vu, le Salon Beige, pour les enfants congelés, brûlés, découpés par des personnes rémunérées par l’argent des contribuables.
    Nous sommes bien dans une société d’hypocrites, ou de schizophrènes. Cela dit, réjouissons-nous quand même que l’infanticide soit réprimé. La politique du pire est la pire des politiques. Mais l’ambiance générale est bien une circonstance aténuante pour cette malheureuse.

  2. vous avez raison de rapprocher infanticide et avortement
    il n’y que la différence de quelques mois…
    la vie,avec ce qu’elle a de mystérieux et de sacré,commence au moment où le spermatazoïde est accepté par l’ovule
    dès que les 2 se sont rencontrés, tout est écrit

  3. cette femme a parlé du pouvoir de vie et de mort qu’elle ressentait avoir sur ses enfants. Oui, c’est bien cela que d’autres femmes invoquent pour le droit à l’avortement…
    Si quelques semaines plus tôt Véronique Courjault avait fait écartler ses enfants par un aspirateur ou brûler vif par une solution saline, non seulement elle n’aurait pas risqué la prison à vie mais elle aurait été remboursée par la sécu…
    j’entendais l’autre jour une brave femme dire qu’elle était avec ses autres enfants une mère parfaite, comment peut on faire ces deux choses là à la foisn etc, etc… Combien de “mères parfaites” se font par ailleurs avorter? les enfants in utéro souffrent-ils moins que ces enfants étranglés dès la naissance? La justice va se mordre la queue dans ce procès…
    Très bientôt reviendra le temps ou on pourra choisir à la naissance si l’enfant a le droit ou non de vivre…

  4. Brûlés pendant un avortement ????
    Qu’est-ce que c’est que cette horreur ???

  5. Cette affaire Courjault est horrible.
    A regarder les photos cette femme a l’air normal.
    Et puis quand on réfléchit bien…
    Cette dame a peut être cru que l’on pouvait tuer ses enfants dans tous les cas.
    Elle a sans doute oublié que si la loi française accorde peu de prix à la protection de la vie, elle est très portée sur le respect des délais administratifs.

  6. Le problème est bien que l’on a mis dans presque tous les esprits l’idée que ce n’est pas la même chose lorsque la tuerie a lieu avant l’accouchement…
    Ecoutez autour de vous !

  7. A Marc qui s’étonne que l’avortement puisse “brûler”,
    lisez ce que le Docteur DOR a écrit sur le sujet et allez écouter, si vous le pouvez, cet homme si doux, si bon, si compatissant, décrire ce que sont les divers avortements : atroces pour l’embryon :
    http://www.sos-tout-petits.org/questions_frequentes/LES%20M%C9THODES%20ABORTIVES.html
    Il faut le savoir.

  8. Moi ce m’a le plus ecoeuré c’est de lire dans le Figaro me semble t-il que les Juges étaient souvent indulgents pour les infanticides !
    Ben oui comment ne le seraient-ils pas vu qu’ils sont complices des avorteurs ?

  9. juste une précision: l’infanticide n’existe plus dans le code pénal… tout comme le parricide.
    et sachez que grâce à l’avortement, l’accouchement sous X, et toutes les aides,…”l’infanticide” ne représente qu’à peine 1% des crimes perpétrés en france… méfiez vous de la médiatisation en masse fascinée par le sang et le crime…
    je tiens quand même à dire que bien entendu je ne cautionne et ne cautionnerai jamais de tels actes.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services