Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Quelques étudiants veulent jouer au CPE II

Reçu ce soir par la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Pécresse, l’Unef a décidé d’étendre "la grève dans un maximum d’universités". 5 universités ont voté (à main levée…) mercredi en assemblée générale un blocage total ou partiel : le département des lettres de l’université de Caen, Lille I (Sciences et technologies), les UFR de lettres et sciences humaines de l’université Aix-Marseille I et de Nantes et le site de Tolbiac de Paris I. En outre, les universités de Rouen, une partie de Tours, Toulouse-II le Mirail, Lille III (Lettres et sciences humaines) et Rennes II, sont bloquées depuis hier.

Echaudés par le précédent du mouvement contre le CPE où des dizaines d’universités avaient été bloquées pendant des semaines, de nombreux étudiants participent aux AG pour voter contre le blocage.

Il s’agit surtout d’une minorité d’étudiants, activistes et violents : voir ces commentaires.

Michel Janva

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services