Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Qu’elle est belle leur démocratie…

Onc C'est hallucinant de pouvoir écrire de telles phrases. Ca l'est davantage de voir qu'elles ne scandalisent plus personne :

"Dans un entretien téléphonique, le président sortant a une nouvelle fois refusé de reconnaître la victoire d'Alassane Ouattara. Paris et l'ONU exigent pourtant du président sortant qu'il signe un document dans lequel il abandonne le pouvoir et reconnaît sa défaite à la présidentielle".

Sur quels critères légaux ET moraux se fondent les exigences de la France et de l'ONU dans la politique intérieure d'un autre pays en y provoquant de surcroît la guerre et la mort?

Sans compter la honte diplomatique que doit essuyer notre pays après une déclaration aussi hasardeuse du ministre français des Affaires étrangères :

"Nous sommes aujourd'hui je l'espère à deux doigts de convaincre M. Gbagbo de quitter le pouvoir (sic)".

D'abord Gbabgo,  "étonné que la France attaque directement la Côte d'Ivoire",  a refusé : il se présente libre et insoumis au diktat international. Ensuite la France n'a t-elle pas dit officiellement les semaines passées que Gbagbo n'était plus au pouvoir? Ce lapsus montre bien les intentions réelles de notre pays, chantre de leur "démocratie", prétexte à une hégémonie pire que ce qu'elle prétend combattre.

Ce post s'alarme bien au niveau des principes et non à celui des personnes : le Salon beige n'oublie ni les morts français sous l'ère Gbagbo ni le mariage des Ouattara par Sarkozy.

Partager cet article

14 commentaires

  1. J’avoue ne guère comprendre ce qui pose problème. La France est sensée promouvoir, me semble-t-il, le libéralisme et la démocratie. Paris et l’ONU ne font donc que promouvoir leurs valeurs, en soutenant un dirigeant démocratiquement élu contre son prédécesseur, qui refuse de se soumettre aux lois de son propre pays.
    [Sauf à croire les journaux que le gouvernement cadenasse, que savez-vous de la réalité et de la vérité des résultats des présidentielles en Côte d’Ivoire? Moi, rien.
    Et les valeurs des Ivoiriens chez eux dans leur pays avec leurs lois et leurs hommes? Voilà qui devrait primer sur tout le reste, non? Au nom de quoi, imposer le libéralisme et la démocratie comme système à un organisme extérieur, qu’est un pays indépendant? Parce que la France et l’ONU estiment que c’est bon?
    Acepteriez-vous que la famille voisine à la votre vienne vous imposer ses règles au seul nom qu’elle pense que c’est la vérité et que c’est bon pour vous? Moi non.
    Lahire]

  2. Entièrement d’accord avec cet article.
    L’attitude de la France est complètement indécente et traduit à la fois son suivisme servile de l’hégémonisme stratégique américain en Afrique et la volonté de redresser la popularité du gouvernment UMP (S) par une attitude guerrière et victorieuse (à peu de cout).
    Quand on songe que c’est Gbagbo qui a fait intervenir la France en 2003, en vertu des accords de défense conclus avec elle, en Côte d’Ivoire contre les rebelles musulmans du Nord, on mesure bien, des calamiteux accords de Marcoussis qui ont suivis jusqu’à la prise de position hallucinante de Paris et son ingérence militaire directe pour le clan Ouattara, l’incohérence et l’inaninté de la diplomatie française d’aujourd’hui.
    Aux mains de Sarkozy et de sa bande, elle est complètement à la dérive.
    Dire que nos armées sont emplyées à ces basses oeuvres…quelle honte pour la France.

  3. Je suis d’accord avec Ferrante : ce sont bien les Ivoiriens qui, par leur vote, ont choisi Ouattara et non plus Gbagbo. Et ce n’est pas la France qui a déclenché les affrontements entre les deux camps.
    Que vous remettiez en cause le fait que le vote ivoirien reflète la volonté du peuple ivoirien est votre opinion : sur quoi la basez-vous ?
    [Relisez mon post et mes remarques, vous êtes hors sujet. Mais je vous répond quand même :
    “Ce sont bien les Ivoiriens qui, par leur vote, ont choisi Ouattara et non plus Gbagbo” : qui vous le prouve?
    Cautionnez-vous le mode de scrutin et le déroulement du vote à Man et à Bouaké? Moi non.
    Quand bien même ce que vous dites était vrai, cela ne justifie aucunement l’intervention de l’ONU et de la France dans les affaires intérieures : si un couple décide de partir en WE et qu’au dernier moment, elle ne veut plus y aller, vous n’accepteriez pas que le voisin rentre chez eux, s’y impose et s’y installe et donne LA solution à suivre en exigent qu’elle soit exécutée.
    Pour ma part, je ne l’accepte pas.
    Lahire]

  4. Pour mémoire, il n’est pas sans intérêt de lire ou de relire cet extrait d’interview de Gbagbo par France24 du 16/08/2008 …
    C’est sur http://cril17.info/ ( article Côte d’Ivoire )

  5. Je donne raison au post ci dessus beaucoup de chose ont été confondue dans le post initial et l’auteur tombe malheureusement dans la rhétorique de Gbagbo:
    1. Pourquoi la France est elle si impliquée? Elle l’est depuis plus de 10 ans en vertu des accords de coopération passés avec feu le Président Houphouët Boigny. On s’est mis les pieds dans la mélasse jusqu’aux hanches, il aurait été un peu singulier de plier bagage et de ficher le camp, en tout c’eut été pire encore.
    2. Contrairement aux rodomontades de la Le Pen Family, trop heureuse de faire de l’antisysteme à tout craint (ce qui n’augure rien de bon sur leur manière de gouverner), la Cour Suprême de Côte d’ivoire est un pantin de Gbabgbo qui n’a que trop démontré sa soumission par le passé: invalidation de l’ensemble des candidatures hors celle de Gbagbo en 2000 suite au putsch de Gueï qu’elle avait validée. Comme organe de contrôle souverain et indépendant on a vu mieux! Elle a continuée par la suite à démontrer sa servilité face au camp Gbagbo.
    – Dans ce jeu la la France a vraiment marché sur des oeux en essayant de respecter la souveraineté de la Côte d’ivoire et les intérêts politiques des deux parties. Elle est allée jusque déjouer un coup d’état contre Gbagbo en 2004. M’est avis que si cette crise avait eu lieu dans les années 70 ou 80 le pouvoir politique français se serait embrassé de moins de réserves!
    – Enfin je suis (pour une fois) assez d’accord avec Juppé qui évoquait hier cette question à al Comission des affaires étrangères de l’AN, en rappelant que ce scrutin en CI avait valeur de test pour le continent africain, en ce que si il avait été démontré que l’on pouvait voter pour un candidat mais voir le sortant confirmé dans ses fonctions (j’ai déjà dit ce que je pensais de la Cour Suprême), c’était un un signal désastreux à envoyer aux pays en voie de stabilisation politique. je ne suis pas un amoureux de la démocratie loin de là mais encore moins un amoureux des régimes personnels.

  6. Lahire se trompe : il ne s’agit pas d’ingérence dans les affaires intérieures : il ne s’agit pas de faire respecter le verdict des urnes ; il s’agit de mettre un terme à l’utilisation d’armes lourdes contre des populations civiles en application de la résolution 1973 du CSNU. La comparaison avec le couple est inepte.

  7. 27 mai 2012 : les premiers Tomahawks de la Royal Navy détruisent le siège de France Télévision moins de trois semaines après l’investiture de Marie Le Pen à l’Elysée. Le Prime Minister explique à la BBC que la Grand Bretagne est mandatée par la résolution 1999 du Conseil de Sécurité de l’ONU…
    Allez, réveille toi, Jordanus, c’était un cauchemar…

  8. Bonjour Lahire,
    J’ai du mal à comprendre votre position, tout comme celle de figures de la droite nationale comme Mme Le Pen, sur la Côte d’Ivoire.
    1/ Ouattara a été élu, même en tenant compte des fraudes en faveur de son camp et de celles en faveur du camp Gbagbo. Il a été choisi par la majorité des ivoiriens.
    [C’est ce que vous dit la presse française. La presse ivoirienne ne vous le confirme pas et 50% des candidats le nient. Bien fort est celui qui connaît la vérité sur ce point. Lahire]
    2/ C’est le devoir de la France d’intervenir auprès de ses anciennes colonies, nous sommes liées à elles culturellement, économiquement… c’est aussi notre intérêt, car plus ils se développent, moins ils émigreront chez nous. La France a de l’influence en Afrique? Eh bien tant mieux. Si ce n’est pas nous ce sera la Chine ou les Etats-Unis.
    [Ouattara est LE candidat des Etats-Unis et des Chinois. Regardez simplement ses fonctions précédentes, celles de son épouse et où sont ses fonds. Ce n’est pas la première fois que la France agit pour les States. Lahire]
    3/ Gbagbo est un criminel, anti-français, etc. Il est indéfendable.
    [Oui, vous me repétez. Je l’ai réecrit ci-dessus en insistant aussi sur le fait qu’on ne parle pas ici des personnes, mais des principes! Lahire]
    4/ Ouattara est aujourd’hui le mieux à même de ramener la paix en Côte d’Ivoire, notamment en s’opposant, comme il a toujours fait, au désastreux concept d’ivoirité de Gbagbo qui a mit le feu au pays.
    [Tout cela est bien du domaine de la politique intérieure qui ne doit pas être menée sous influence, pression ou bombes étrangères. On est parfaitement d’accord. A un bémol cependant : Ouattara n’amenera pas la paix. Primo, depuis quand l’isklam est une religion de paix surtout quan elle s’installe sur les ruines de la chrétienté? En ensuite, regardez cela : les horreurs des pro-Ouattara en Côte d’ivoire sur gloria.tv
    Lahire]
    Pourquoi critiquez vous notre diplomatie et soutenez-vous Ouattara ?
    [Je ne soutiens pas Ouattara! Cessons cette vision dualiste digne de la molesse intellectuelle occidfentale croisée à la dialectique marxiste. Les deux sont mauvais. les deux sont ivoiriens et leurs problèmes sont ceux de la Côte d’Ivoire. on se fiche totalement du reste. Lahire]
    Par défiance vis-à-vis du fait qu’il soit Musulman et sa femme juive (ca prouve au contraire qu’il n’est pas sectaire…) ? Parce qu’il est l’ami de Sarkozy que vous flinguez à longueur de post ? Parce que par réflexe idéologique vous n’aimez pas voir la France intervenir à l’extérieur de ses frontières ? Parce que vous faites confiance dans les idées de la droite nationale et, les considérant comme bonnes, vous les suivez sans discernement ?
    [Justifiez-vous que l’Allemagne soit venue en Europe dès 1939 imposer sa vision de la politique qu’elle jugeait la meilleure? Pareil pour Prague? Pour Varsovie?
    Je suis sur des questions de PRINCIPES. Les personnes, on s’en contrefiche surtout quand elles sont toutes les deux indéfendables comme dans ce cas.
    Lahire]
    Je ne comprends pas, mais pour être honnête je pense qu’il y a derrière votre position et celle de Mme Le Pen une raison inavouée.
    [La théorie du complot. Excellent! Une dose de mollesse, un peu de dialectique et une pincée de paraoïa et voilà! Je vais vous donner raison. Il y a une vraie raison derrière tout ça :
    “assez de sang” en RCI, Benoît XVI aujourd’hui.
    La France a tort, l’UE a tort, Les Etats-Unis qui se frottent les mains ont tort.
    Confidence en guise de conclusion pour alimenter votre petite soupe : vous êtes le seul à trouver que le Salon beige fait des coudées franches à Marine Le Pen! Mais chut, ne le répetez pas, tout le monde le sait!
    Lahire]

  9. Ne touche-t-on pas dans cette affaire (COTE d’IVOIRE) à la stupidité ontologique de la LOI du NOMBRE, comme source de légitimité du pouvoir ? Je sais ma question est sismique. La loi du nombre additionne des opinions, par nature instables, et finalement, c’est la minorité (différence entre les oui et les non) qui fait la décision. La souveraineté du peuple, dissous dans le mythe de l’égalité a/ des mérites, b/ des droits acquis, c/ des droits hérités, n’est-elle pas un leurre, une imposture, ou une idéologie (dans le sens où elle méprise la réalité, c’est-à-dire le peuple – par nature hiérarchisé – qu’elle réduit à une masse informe) ? Aux USA, la campagne (publicitaire) pardon électorale d’OBAMA va couter, dit- on a la radio, plus de 750 millions de dollars ! Ploutocratie dès lors ne conviendrait-il pas mieux que le mot démocratie ? Quand l’opinion régit la politique, celle-ci tombe sous la tyrannie de l’argent, nous prévenait déjà BAINVILLE ou l’un de ses proches. BAINVILLE, ce républicain devenu monarchiste, qui avait prévu la 2ème guerre mondiale dès 1918, signature du traité de Versailles.

  10. … et les 60 morts ivoiriens, suite à un mitraillage par un colonel ayant perdu son sang-froid de civils désarmés devant l’hôtel Ivoire par l’armée française.
    Sinon, d’accord avec le reste. Ouatara grâce à la guerre et la violence a fait modifier avec la complicité de son ami Chirac le code électoral et le code de la nationalité en sa faveur.
    @ Lahire : auriez-vous des détails sur “le mode de scrutin et le déroulement du vote à Man et à Bouaké” ? [Oui. JL]
    Quand Ouatara attaquait l’armée régulière, la France a imposé un cessez-le-feu. Quand c’est Gbagbo qui affronte l’armée régulière de Ouatara, la France appuie l’armée régulière en violation d’une résolution de l’ONU.
    Si la France n’avait pas lâché Bédié en trahissant sa parole, nous n’en serions pas là. Pendant ce temps-là, c’est le petit peuple de Côte d’Ivoire qui souffre ce dont tour le monde se moque. Aujourd’hui, plus que jamais, la violence mène à tout, et l’ONU ne peut rien.

  11. la seule contribution intéressante de cette série de commentaires est celle de “Vu de Marq”. Je l’écris très tranquillement étant donné que ma remarque précédente n’a pas été publiée car manifestement trop orthogonale par rapport au post initial…

  12. Lahire, je vous ai connu plus mesuré, et je regrette que vous me considériez comme un fabriquant de “petite soupe” animé par la “paranoïa”. Je pose des questions, c’es tout.
    Je comprends mieux votre position mais je pense que vous avez tort sur deux points :
    1/ En voyant dans Ouattara “l’Islam” et en le condamnant sur ce point. Vous semblez le confondre avec Ben Laden.
    [Je ne le condamne pas : je dis et répète : je me FICHE des personnes. Je suis sur les principes. Lahire]
    2/ En vous imaginant que les grandes puissances, dont la France, peuvent vivre en ignorant le monde entier.
    [Non, je réitère TOUJOURS la même question : qu’est ce qui fonde le droit d’intervenir dans la politique intérieure et d’imposer son gouvernant à un pays?
    Lahire]
    Je note au passage que vous condamnez toute intervention armée étrangère dans un pays souverain et que vous blâmez donc les Croisades.
    [Les Croisades… appel spirituel et défense du tombeau du Christ.
    Côte d’Ivoire, sauvegarde de petites parts de marchés et prétentions américaines avec les moyens de Monaco…
    Lahire]
    Pour le reste, s’agissant de l’appel à la paix, je suis évidemment d’accord.

  13. Le problème est que les positions nihilstes du type “chacun fait ce qu’il veut chez lui” n’ont jamais rien apporté dans l’histoire. Si le communisme et le libéralisme à l’américaine ont triomphés, c’est parce que les USA et l’URSS ont tous les deux préendu se mêler des affaires des autres.
    Jouer les vierges effarouchée “vous n’aimeriez pas qu’on vous le fasse alors ne le faites pas” n’y chage rien : les aleurs des interventionnistes triomphent, celles des gens qui restent sur la défensive disparaissent.
    Ouatara est musulman. Il est temps de lui rappeler qu’il a besoin de la France, et qu’il doit son pouvoir à NOS valeurs, afin de l’empêcher de nous imposer les siennes.
    Leçon n°1 de real politik.
    [Première question avant d’étaler tous ces états d’âme qui me font bien sourire et avant toute action :
    Quelle morale autorise d’entrer dans une situation intérieure et d’imposer à un pays le gouvernant que l’on estime être le seul valide? Répondez vite à cette question (la seule qui m’intéresse en deça de tous ces étalages), 2012 n’est pas loin et on pourrait avoir des surprises… en France! vu le nombre de Français qui acceptent qu’on impose les dirigeants de l’éxtérieur…
    Lahire]

  14. Deux petites choses :
    – nous avons des soldats engagés et il est de notre devoir de patriotes de leur témoigner un minimum de solidarité ; si vous n´êtes pas d’accord avec les décisions politiques prises, il convient de mettre vos divergences entre parenthèses par considération pour nos soldats (c’est également valable pour la Libye). Faire autrement revient à reprendre le cheminement intellectuel des porteurs de valises ;
    [On laisse faire et on dit après qu’on avait raison… C’est une façon de voir. Pas la mienne. Votre dernière phrase, c’est de l’argument! On n’est pas d’accord, donc on se tait. On ne l’ouvre que lorsque l’on est d’accord? Lahire]
    – je suis toujours agacé que n’importe qui prétende avoir un avis autorisé sur les affaires internationales, qui nécessitent des connaissances que vous n’avez pas forcément. Drame de la démocratie qui fait croire aux gens que leur avis sur tout et n’importe quoi est digne de considération. Quels sont vos titres pour parler de ce sujet ? Par avance, je m’excuse si vous disposez d’une véritable compétence en droit international.
    [Excuses acceptées. Lahire]
    J’ajoute qu’il n’est jamais bon de se revendiquer de la foi à l’heure de juger d’une situation internationale. Vous me faites penser à Présent dans le dossier des Balkans qui fustigeait les vilains bolcho-serbes et louait les gentils croates catholiques (et, ce faisant, les musulmans de Bosnie, leurs alliés). On a vu ce que cela a donné. Pas d’infaillibilité papale en relations internationales…
    [Donc on tait sa foi quand il s’agit de guerre ou de situation internationale. Le Salon Beige ne préchera jamais la chrétienté du dimanche matin et des salons de thé. La foi se vit à 100 % , 100% du temps.
    Lahire]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]