Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Que retenir de la marche blanche organisée le 28 mars à Paris en mémoire de Mireille Knoll ?

Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès, revient sur la marche blanche du 28 mars organisée en hommage à Mireille Knoll et sur les incidents qui ont émaillé le cortège avec la venue de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Extrait :

Images"[…] Que le CRIF et les autres organisations communautaires ont, contre les deux mouvements qu’ils n’ont pas souhaité associer à la marche, des griefs compréhensibles mais qui, pour l’essentiel, portent sur le conflit israélo-palestinien et Israël. Or le rassemblement était organisé, dans un esprit d’union nationale, pour dépasser l’écueil des mobilisations antérieures, essentiellement fondées sur la présence de la communauté juive. La présence de plusieurs membres du gouvernement comme des dirigeants de La République en marche, du Parti socialiste, des Républicains et de l’UDI conférait à cette marche une dimension qui devait continuer la concorde ayant suivi l’assassinat du Colonel Beltrame. On peut regretter qu’il n’en ait rien été. On peut aussi déplorer qu’un groupe activiste ultra-minoritaire ait pu imposer sa loi, physiquement, sans que ni les organisateurs ni même la police n’arrivent à le stopper d’entraver la venue d’élus qui, quels que soient les désaccords majeurs qu’on peut avoir avec eux, sont des représentants de la Nation. En clair, et ce n’est qu’une opinion strictement personnelle : il aurait été préférable que cet hommage reste ouvert à tous. Les organisations communautaires juives peuvent par ailleurs continuer à n’inviter, dans les événements qu’ils organisent dans des lieux privés, que ceux qu’ils souhaitent y voir."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. exprimer sa compassion à la famille, c’est un acte humain!
    siffler ou huer quiconque le fait est une manifestation de crétinisme total!
    qui est porteur du couteau sacrificiel? voilà ce que ces jeunes devraient se poser comme question!

  2. Sil il y a des Juifs qui regardent et lisent le Salon Beige, je leur demanderai 3 choses :
    1) de bien comprendre, comme le dit patphil avant moi, qu’aujourd’hui en France ce ne sont pas les goys Chrétiens qui veulent vous égorger,
    2) de bien considérer que le CRIF, bien loin de vous représenter et vous défendre, vous fait un tort immense,
    3) de bien considérer qu’ici, sur le Salon Beige, nous sommes majoritairement de vrais Catholiques croyants et pratiquants, et par conséquent il est inutile de nous bourrer le mou !

  3. Que retenir de la marche blanche ? Qu’elle fut un instrument politique ! Car ce n’est certainement pas parce qu’elle était juive qu’elle fut assassinées par deux meurtriers sémites.
    On remarque une chose, Benjamin Netanyahu s’est entretenu avec son fils :
    https://www.lci.fr/faits-divers/meurtre-de-mireille-knoll-benjamin-netanyahu-s-entretient-avec-le-fils-de-la-defunte-2083372.html
    Mais durant la même période, il décidait d’expulser 16 000 Africains vers l’Europe et le 30 mars à Gaza, les Israéliens tuaient 16 Palestiniens alors qu’il n’y avait pas eu d’affrontements. Et pour cause un très haut mur de sécurité séparait les manifestants des forces de l’ordre israélienne. On compta aussi 1 400 blessés….
    https://www.francetvinfo.fr/monde/palestine/gaza/gaza-vifs-affrontements-entre-palestiniens-et-soldats-israeliens-un-mort_2681776.html

  4. Il reste à prouver que cette malheureuse femme a été tué en raison de sa judéité, alors que l’on ignore qui est le meurtrier, deux suspects s’accusant mutuellement, dont l’un accusant l’autre de propos antisémites.
    Par ailleurs je crains que le CRIF, qui se comporte en conseil représentatif du gouvernement israélien, ne renforce les préjugés antijuifs d’une partie de la population et la tendance à l’amalgame entre les Juifs de France et leurs coreligionnaires du Proche Orient.

  5. Encore un discours de faux-cul.

  6. Dans une république laïque comment faire que la religion prime sur la nationalité.
    Si le Talmud ou le Coran sont plus important que la constitution pour certains, ils seraient temps que pour nous chrétiens, le pacte de Reims le soit aussi. Car il est anormal que les droits soient différents en fonction des religions au pays de la laïcité.
    Mme Knoll était elle juive avant d’ Être française ?
    Est ce cela que retiennent les partis politiques ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services