Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Que le gouvernement laisse le maintien de l’ordre aux professionnels

Que le gouvernement laisse le maintien de l’ordre aux professionnels

Le maintien de l’ordre est un métier, un savoir-faire qui ne peut être demandé à n’importe qui.

Selon un tweet de l’Union Nationale des Personnels et Retraités de la Gendarmerie :

  • Les CRS ont effectué 2500 tirs de LBD,
  • les gendarmes mobiles ont effectué 1000 tirs
  • les unités non initié au maintien de l’ordre (DAR) ont effectué 9000 tirs.

Il n’est donc pas compliqué de comprendre pourquoi il y a autant de blessés. Mais c’est le ministère de l’Intérieur qui porte la responsabilité d’envoyer n’importe qui faire n’importe quoi sur le terrain.

 

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

2 commentaires

  1. En outre il semble que l’entrainement au tir et en plus avec des LBD pour la police (donc hors militaires/gendarmerie) serait très limité et d’autant plus pour les unités de la police dont le métier n’est pas le maintien de l’ordre stricto sensu (CRS plus spécialisées dans ce domaine que la BAC). L’on parlerait pour le personnel le moins entraîné que d’un seul entrainement obligatoire tous les 3 ans (et en stand de tirs, et non pas en exercice sur le terrain comme pour les militaires) et avec seulement un quota de balles limité à 5.
    La responsabilité de l’emploi du personnel et de sa mise en place sur le “théâtre d’opération” est bien celle de l’employeur, n’est ce pas?

  2. Entre ses mensonges et ses fanfaronnades, Casse-ta-mère aura réussi à mettre la France à feu et à sang tout en vivant confortablement derrière ses CRS et ses escadrons de Gendarmes mobiles…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services