Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France / Religions : L'Islam

Que faire des djihadistes français désirant rentrer en France ?

La question ne se satisfait pas d'une réponse simpliste. Alexandre Del Valle, interrogé par Boulevard Voltaire, donne des éléments de réflexion. Retrouvez la version écrite ici.

 

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Nous ne pouvons accepter la TAQUIYA de ces types t femmes qui ont librement, et même revendiqués, de partir combattre en violation du DROIT.
    Désormais qu’ils et qu’elles assument.
    Nous savons pertinent que le rtour de ces islamo-musulmans est UNIQUEMENT DESTINE à POURSUIVRE LA PROPAGATION sur le territoire national de l’idéologie TERRORISTE Islamo-musulmane. Ils entreront, en héros pour former leurs troupes de demain. Il suffit de s’intéresser aux ramifications des protagonistes des attentats qui ont été le relais des anciens …………… assurant leurs formation dans les prisons idéologiques (mosquées) ou ente les murs d l’administration pénitençière. Nous vans d’ailleurs actuellement une parfait représentation de cette conviction, avec les attaques contre les personnels. Il n’existe pas de trêve ou de reconversion pour ces idéologues là.
    Exemple 1 : http://www.france24.com/fr/20140602-mehdi-nemmouche-prisons-francaises-terreau-djihad-radicalisation-islamisme
    Exemple 2 : https://www.ouest-france.fr/europe/france/djihadistes-la-prison-fait-elle-le-lit-de-la-radicalisation-islamiste-2591990
    Exemple 3 : http://www.lemonde.fr/societe/article/2018/01/12/agression-djihadiste-la-ministre-de-la-justice-se-rendra-mardi-a-la-prison-de-vendin-le-vieil_5241078_3224.html
    Vous noterez qu’ils ‘agit ici d’articles édités par les idéologues du 4ième pouvoir ……….

  2. Si je m’écoutais, je leur donnerai un comprimé contre le mal de tête… Des comprimés qui sont ultra-efficaces, puisqu’ils sont fabriqués par les “laboratoires” de Tulle ou de Saint-Etienne…
    En Chine, les familles des condamnés à mort sont obligés de rembourser les frais d’exécution je crois ?
    Ce qui me mets dans une colère noire, c’est qu’il va se trouver encore des gens pour pleurnicher sur le sort de ces malades enragés de haine et de violence, qui sont partis pour aller torturer, assassiner des innocents ! Et il faudrait les plaindre, les cajoler, les dorloter, les border dans leur lit le soir, et leur payer la télévision, et leur offrir des salles de muscu, histoire qu’ils gardent la forme pour encore mieux taper sur les forces de l’ordre et d’autres innocents !
    L’incroyable bêtise de nos dirigeants et des progressistes est véritablement une insulte faite aux victimes de ces djihadistes…

  3. il faut rendre aux mots leur vrai sens , un “djihadiste” ce n’est pas un mot français mais un truc bricolé avec de l’arabe qui par son emploi immodéré et jamais sans guillemets prouve bien la soumission des français a cette doxa
    un “djihadiste” c’est un terroriste , point barre !

  4. Si le gouverneur de la province France (ancien président de la République) arrêtait les manipulations, il décorerait de la légion d’honneur ces djihadistes français pour service rendu aux intérêts de l’Otan. Même si la Syrie n’est pas tombée….
    Mais le problème il est là. Quand on a menti aux Français pendant des années sur Al Qaida, al nosra et cie… difficile de revenir en arrière.
    Que va donc faire l’homme de paille français (Macron) de Bruxelles ? Très lâchement il va les abandonner, après s’en être bien servi contre Assad. Il faut dire que ces djihadistes français n’étaient pas bien malins. Ils se sont fait avoir une fois, pourquoi pas deux ?

  5. Les djihadistes français pourraient être renvoyés par notre bande de criminels de Paris à continuer à faire la guerre au Yemen !
    La France est complice aussi d’une catastrophe humanitaire sans précédent dans ce pays. Comme tous les Français qui ont voté pour des Sarkozy, Hollande, Macron….
    En ce moment même, notre gouvernement se réjouit de ses ventes d’armes « record » et de leurs performances en matière de destruction.
    « Pour ce qui est des chars Leclerc, je vous confirme que leur implication au Yémen a fortement impressionné les militaires de la région », se réjouissait, il y a un an, Stéphane Mayer, PDG du groupe Nexter qui fabrique ces blindés, devant la commission de la Défense de l’Assemblée nationale. Depuis le printemps 2015, 70 à 80 chars Leclerc ont été déployés par l’armée émiratie, alliée de l’Arabie Saoudite, sur le champ de bataille yéménite afin de combattre la rébellion des Houthis.
    Même satisfaction chez Dassault, qui fournit des Mirages 2000-9 à cette même armée des Émirats Arabes Unis, et vient de signer un contrat de modernisation de leur flotte : « L’excellence de l’avion et le succès du programme ont été démontrés avec brio par la grande disponibilité du Mirage 2000-9 et la qualité de sa participation à des opérations menées en coalition internationale », annonce fièrement un communiqué du groupe français. Les opérations en question ? Les frappes aériennes de la coalition arabe au Yémen dont certaines, selon l’ONU et des organisations non-gouvernementales, pourraient constituer des crimes de guerre.
    Quelle est aujourd’hui la situation du Yémen, vitrine de ce savoir-faire français ? Après plus de 30 000 bombardements et un blocus qui entrave l’accès humanitaire, le bilan de cette guerre lointaine est d’au moins 10 000 morts et près de 3 millions de déplacés. L’Unicef estime qu’un enfant y meurt toutes les dix minutes, qu’1,8 million d’entre-eux souffrent de malnutrition aigüe, et que près de 400 000 enfants yéménites sont atteints de malnutrition sévère et luttent pour survivre. Sans parler de l’épidémie de choléra, un désastre dans un pays dont le système de santé est exsangue et où les organisations humanitaires sont elles aussi victimes des bombardements.
    Plusieurs responsables de l’ONU qualifient la guerre d’« absurde et futile », tandis que le haut-commissaire aux droits de l’homme de l’Onu, Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein, parle d’« horreur permanente ».
    Dès mars 2016, le parlement hollandais vote une résolution interdisant l’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite, en lien avec son intervention au Yémen. Mi janvier, c’est l’Allemagne, qui a été ces dernières années l’un des gros exportateurs d’armes vers les pays de la coalition qui fait la guerre au Yémen, qui annonce l’arrêt immédiat des ventes d’armes à toutes les parties du conflit. Face au risque que les armes soient utilisées contre des civils, la Norvège, la Belgique et le Canada gèlent également des exportations vers les Émirats Arabes Unis ou vers l’Arabie saoudite. En Finlande, tous les candidats à la présidentielle de février 2018 se sont engagés à arrêter les ventes d’armes aux émiratis, après que des images aient prouvé leur utilisation dans la guerre au Yémen. Mais la France continue !
    https://www.bastamag.net/Mirages-2000-chars-Leclerc-canons-Caesar-la-France-fournisseuse-officielle-du

  6. ils sont partis volontairement, ils ont commis des crimes là bas, qu’ils soient jugés là bas!et qu’ils y restent!

  7. Les envoyés à Cayenne, comme au bon vieux temps.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services