Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Quand Xavier Bertrand demandait à Emmanuel Macron… d’être à “portée de baffe”

Quand Xavier Bertrand demandait à Emmanuel Macron… d’être à “portée de baffe”

Partager cet article

8 commentaires

  1. Confirmation d’Emmanuel Macron par l’évêque Damien T.

    Blague à part, tout illégitime que peut être le président d’une République imposée en France, et bien que non désiré par la majorité de la population française aux élections (abstensions + vote par opposition… après diabolisation massive de l’adversaire), sa personne demande tout de même un minimum de respect, comme il en est dû à tout Homme.

    Aussi, cet acte est tout à la fois inutile, maladroit et donc condamnable, d’autant plus qu’il contribue à faire pointer du doigt, par les médias, ces “violents de droite” (et ce, bien sûr, dans l’assourdissant silence radio sur les douces et paisibles actions antifas, BLM et Cie).
    [https://www.lci.fr/societe/video-emmanuel-macron-gifle-drome-tain-que-sait-on-damien-t-et-arthur-c-les-deux-personnes-interpellees-2188204.html]

    Le meilleur militantisme c’est l’exemplarité !

    • N’importe quoi !

      Une bonne paire de baffes c’est très gaulois et cela remet les idées en place.

      Et il y en a beaucoup qui n’en ont pas pris assez !

    • Toutes les fois que JUPITER a tenu des propos ou commis des actions qui n’ont cessé que d’enfoncer la France au fond des abysses ou de discréditer la fonction présidentielle ne sont pas chères payées par cette esquisse de baffe qui ne paraît même pas avoir atteint sa cible.
      Et, dans “Astérix et les Normands”, le chef normand ne s’appelle-t-il pas Grossebaf ? Tout un programme…

  2. Un soufflet théatral pour qu il puisse remonter dans les sondages et faire oublier quelques décrets liberticides . C est moins violent que la methode sabbatéenne qui consiste à monter un assassinat muzz.

  3. Je ne voudrais pas verser dans le ‘complotisme’ tant décrié par le ‘camp du bien’ mais je ne peux pas m’empêcher de me demander pourquoi Macron court directement vers ce monsieur, puis lui saisit le bras, l’autre essaie de se dégager, Macron maintient sa main sur le bras de l’individu…bref on pourrait presque comprendre que ce dernier lui en retourne une, après tout on est en pleine pandémie et Macron ne respecte aucun geste barrière !
    Quoi qu’il en soit, à sa place je virerai tout mon service d’ordre, des nuls, si cela avait été un couteau à la place d’une baffe c’était pareil.

  4. xavier bertrand complotiste en chef !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]