Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France

Quand Sébastien Chenu défendait l’UE de Bruxelles

Le FN a insisté sur le fait que Sébastien Chenu, fondateur de GayLib, ne rejoignait pas le FN pour défendre son idéologie LGBT, mais car il était un authentique patriote, hostile à l'européisme (il aurait même voté contre le Traité constitutionnel européen). Il est même devenu assistant parlementaire d'un député FN au Parlement européen.

Minute montre qu'il n'en est rien.

« A 18 ans, j'ai voté contre Maastricht et je suis resté eurosceptique », a affirmé Sébastien Chenu en rejoignant le Rassemblement Bleu Marine. « J'ai toujours soutenu une ligne eurosceptique à l'UMP, a-t-il ajouté. Force est de constater que cette ligne a été maintes fois trahie » Voici donc dans son intégralité un entretien que Sébastien Chenu a donné à « L’Observateur de Beauvais ». Il a été réalisé le 28 mai 2009. Chenu était alors candidat sur la liste UMP menée par Dominique Riquet aux élections européennes dans le Nord-Ouest."


Sébastien Chenu voit l'Europe à Beauvais par LobservateurdeBeauvais

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services