Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Quand parité rime avec débilité

Quand l'Etat penètre au coeur des conseils d'administration des entreprises, il peut difficilement faire plus d'entrisme qu'avec ce projet de loi stupide qui prévoit en plus qu'au nom de la parité, les femmes soient sous-représentées dans les conseils d'administration :

Par "Il prévoit un objectif au 1er janvier 2017 de 40% de femmes dans les conseils d'administration des entreprises, des établissements publics à caractères administratif, industriels et commerciaux avec un palier de 20% de femmes minimum d'ici janvier 2014. Les CA sans femmes devront en nommer au moins une dans les six mois suivant la promulgation de la loi.

Le Sénat a élargi le périmètre des entreprises concernées : il ne s'agit plus seulement des 650 sociétés cotées mais également celles employant au moins 500 salariés et réalisant un chiffre d'affaires d'au moins 50 millions d'euros.

Le non-respect des quotas par les entreprises entraînera des sanctions. Le Sénat a toutefois supprimé la sanction de nullité des délibérations pour ne retenir que celle de nullité des nominations. Le texte prévoit aussi un mécanisme de sanction financière, avec une suspension temporaire des jetons de présence".

Le sexe, critère de choix à la place de la compétence : et si plus de 40% des femmes méritent de siéger au CA?

Voilà comment obliger les femmes à travailler à l'extérieur de chez elles et comment soumettre le travail des hommes ("tu gagneras ton pain à la sueur de ton front") à la présence des femmes ("tu accoucheras dans la douleur") en parité (= "égalité parfaite" écrit Larousse). Elle est belle leur liberté dans leur démocratie…

Partager cet article

14 commentaires

  1. Mais laissez donc les femmes tranquilles !
    Elles ne sont pas comparables au lait, à la viande ou aux céréales !
    Des quotas et un jour dans l’année voilà à quoi elles sont réduites …
    Nos politiciens et fonctionnaires asservis sont stupides !

  2. Et le quota dans la LEGION, ou les FUMACOS, il y ont pensé ? Ou dans les usines sidérurgiques ? Ou le ramassage des ordures ? Ou les métiers du bâtiment ?
    Non, le quota c’est pour les CA cooptés, et les postes éligibles par avance.
    Quand les hommes accoucheront-ils eux aussi dans la douleur tandis que les femmes le feront dans la douceur ? Grave sujet de législation.

  3. On a oublié les homos ! Il faudrait qu’ils soient représentés aussi… disons 10%…
    Et les noirs (pardon : les minorités visibles…) ? 10 % aussi… Et les nords-africains (pardon, les chances pour la France !), 10% aussi…
    Et les jeunes des banlieues ? Et les vieux ? Et…
    Bon, le bon conseil d’administration devra donc posséder son homo (sidéen de préférence : ça fera brancher), un jeune désœuvré, un noir (mais à cran…), un beur (s’il est jeune, il pourra cumuler et remplacer le jeune désœuvrer), un vieux (de préférence SDF), un sans-papier (faut pas les oublier !), etc.
    Je pense qu’on va créer de l’emploi : avec en plus 40% de femme, chaque CA devra donc embaucher une bonne centaine de personnes pour être dans les clous.
    Voilà : quand la république a des idées, on résout plein de problèmes : je comprends pourquoi maintenant les Français votent massivement pour ces génies !

  4. L’équation “sous-représentation d’une catégorie = injustice sociale” est ubuesque ?
    A quand la parité dans la population carcérale ?
    A quand les quota de gauchers, de myopes (j’en suis), de roux, de maigres, de catholique, de corses, de franc-mac, etc
    Le mariage (le vrai) – sans doute le seul domaine ou cette exigence a un sens – est 100,00% paritaire : et le PACS ?
    Ils marchent complètement sur la tête ! et finiront par tomber…

  5. Bravo PG et PK !

  6. Bonjour.
    Je ne veux pas être choisie pour un poste, parce que je suis une femme, et qu’il faut x% de femmes.
    Parce que je suis handicapée, et qu’il faut y% de handicapés.
    Parce que je suis Noir, et qu’il faut z% de Non-Blancs.
    Parce que je suis .. etc.
    Les conséquence de la “discrimination positive” ? le nivellement par le bas..
    Les Blancs intelligents iront.. au chômage, et on choisira les Noirs/Bleus/jaunes/rouges parce qu’ils sont Noirs/Bleus/jaunes/rouges ..
    Je termine ma phrase, au début de ce message : “je ne veux pas être choisie pour un poste, parce que je suis une femme, et qu’il faut x% de femmes.” : je veux être choisie, parce que je suis l’INDIVIDU le plus compétent pour le poste.

  7. Une question:
    Au sénat, quel est le % de femmes ?
    et pour affiner ma question, le % de femmes blondes!!! et je proteste contre les commentaires ci-dessus car on ne parle pas des aveugles!!!
    Pauvre France, cher pays de mon enfance…

  8. Pour obtenir leurs quotas les hommes devront coopter leurs épouses (en principe “femmes”), on aura peut-être ainsi une recrudescence de la stabilité conjugale ?
    😀

  9. Ca ne va pas renforcer l’attractivité économique de la France. La solution est simple : monter une société européenne, ou luxembourgeoise, ou n’importe ou sauf en France…

  10. Cela me rappele l’Afrique du Sud: après l’Apartheid une loi obligeait les entreprises à avoir un PDG ou des membres des conseils d’administration noir. Les entreprises ont embauchés des noirs avec comme seule condition au gros salaire: ne rien faire, ne pas venir, signer ce qu’on leur demande. Les candidats ne manquaient pas….. La discrimination positive est un jeu de dupe pour tout le monde….

  11. A mon sens, cela veut dire qu’il s’agit de société ETATIQUES comme elles le sont en Norvège d’ou vient cette idée.
    Ceux (celles) qui voient dans la Norvège luthérienne un modèle à suivre seront servi(e)s!
    Si ce sont des société étatiques, on se doit de considérer la répartition des dividendes, le rôle des actionnaires, le salaire du président, des cadres supérieurs, etc.

  12. 50% de ces femmes “promues” sont des épouses, maitresses, filles, soeurs, belle fille des pontes de l’économie et de la politique.
    Cette soi disant parité ne serait qu’une endogamie de l’Establishment.
    Ils ont fait le coup en politique et on ‘a obtenu que des filles et femmes de députés, sénateurs, etc :
    – Bachelot
    – Mam
    – Aubry
    – Yade
    – etc…
    Quant aux personnes comme Rachida Dati, on connait le système qui l’a repéré de longue date et l’a mise en valeur (est ce en raison de son grand talent que Simone Veil lui a donné sa robe de magistrate ?).

  13. Petite question sûrement idiote d’une citoyenne de base à nos gouvernants éclairés…Si vous demandez d’une part la parité dans un certain nombre de cas et que vous promouvez le “genre” d’autre part, comment serez-vous jamais certains que la parité est respectée??? Car il y aura peut-être autant de personnes de sexe masculin que de personnes de sexe féminin, mais peut-être y aura-t-il plus d’hommes qui se sentiront femmes que de femmes qui se sentiront hommes…et il n’y aura pas parité…comment allez-vous contrôler cela???
    Ubu est de retour, le serpent se mord la queue…

  14. Oui, c’est complètement ridicule, je suis tout à fait d’accord…
    Mais quel est le rapport avec “obliger les femmes à travailler à l ‘exterieur de chez elles”?
    Bien sur l’homme et la femme ont des vocations différentes, mais de là à en conclure que la place de la femme n’est pas dans le monde du travail!
    [Quand le CA n’aura pas son quoto (prenons l’exemple d’une mine), comment fera l’entreprise? Lahire]

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services