Quand on déterre l’amitié URSS-CGT

Des fouilles au château de Baillet-en-France ont mis à jour des statues qui ornaient le pavillon soviétique de l'exposition des arts et techniques
de la vie moderne à Paris, en 1937. elles ont été ensuite offertes par l'URSS à la CGT et ont été placées pendant le Front Populaire dans le parc du château, qui accueillait un centre de vacances du syndicat.
Les enfants du Parti en vacances dans un château à l'époque de la grande terreur stalinienne et ses 1 500 000 morts…
Ces statues ont été détruites et ensevelies en 1941 par le régime du maréchal Pétain.

Lahire

5 réflexions au sujet de « Quand on déterre l’amitié URSS-CGT »

  1. Daquin

    Si pas nazi, pas grave.
    Je lis dans le 1er article qu’on prévoit un festival sur la musique en URSS à la Cité de la Musique en 2010. Y aura-t-il devoir-de-mémoire ?

    Une petite partie des statues devrait être montrée dans le cadre de l’exposition “Symphonies d’octobre, musique et pouvoir en Russie soviétique” organisée en octobre 2010, à la cité de la musique, dans le cadre de l’année franco-russe.

Laisser un commentaire