Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / L'Eglise : François / Pays : Etats-Unis

Quand Obama prétend que l’Amérique “aime la liberté religieuse”

Lifenews souligne la duplicité d'Obama, qui accueille le pape François avec de beaux discours sur la liberté religieuse, tout en obligeant les catholiques à financer sa politique de mort :

Barackobama38"Lors d'un discours matinal pour accueillir à la Maison Blanche François, le pape pro-vie, le président Barack Obama, le visage impassible, a déclaré au chef de l'Eglise catholique que l'Amérique aime "la liberté religieuse." D'une certaine manière le président pro-avortement a réussi à garder son sang-froid en faisant cette déclaration, malgré le fait que son administration a tenté de forcer les chrétiens à travers le pays à payer les médicaments provoquant l'avortement, en violation de leur conscience, sans aucune exemption pour leurs convictions religieuses.

"Vous nous rappelez que les gens ne sont vraiment libres que lorsqu'ils peuvent pratiquer leur foi librement. Ici aux Etats-Unis, nous chérissons la liberté religieuse ", a déclaré Obama dans son discours au pape.

Mais, il ya quelques semaines, l'administration Obama a renouvelé sa tentative de forcer un ordre religieux catholique, les Petites sœurs des pauvres, à se conformer au mandat HHS sur l'avortement. Le mandat oblige les groupes religieux à payer pour le contrôle des naissances et les médicaments qui peuvent provoquer des avortements. L'administration Obama a annoncé qu'elle poursuivra sa bataille juridique contre les Petites sœurs des pauvres, un ordre religieux dédié à servir les personnes âgées les plus nécessiteuses dans la société. Et ceci, malgré le fait que la Cour suprême a statué en faveur de Hobby Lobby et une autre société dans leur tentative d'arrêter le mandat HHS.

Le gouvernement est encore en train de forcer les religieuses soit à violer leurs convictions religieuses profondes, soit à payer des amendes écrasantes à l'IRS.

Les Petites Sœurs des Pauvres sont une Congrégation catholique romaine internationale de religieuses, fondée en 1839 par Sainte Jeanne Jugan. Elles ont des foyers dans 31 pays, dans lesquels elles apportent soin et amour à plus de 13.000 personnes âgées dans le besoin. Trente de ces maisons sont situées aux États-Unis.

"Comme toutes les petites sœurs, j'ai promis devant Dieu et l'Église catholique romaine que je considérerais que toute vie est précieuse, et j'ai consacré ma vie à ce travail», a expliqué Sœur Lorraine Marie, Supérieure pour l'une des trois provinces de la Congrégation aux Etats-Unis . "Nous ne pouvons pas violer nos vœux en participant au programme du gouvernement pour fournir l'accès à l'avortement médicamenteux."

Fait intéressant, François semblait donner Obama une réponse en forme de réprimande: "Et, comme mes frères les évêques des États-Unis nous l'ont rappelé, tous sont appelés à être vigilants, afin de préserver et de défendre la liberté [religieuse]."

En quelques minutes, les déclarations ironiques d'Obama au Pape ont attiré des rires provenant de centaines de partisans pro-vie sur Twitter."[…]

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]