Quand le Vatican se fait l'écho des incidents du 8 octobre entre les Veilleurs et la police politique française…

Quand Radio Vatican sous le titre :" Nouveaux incidents entre les Veilleurs et les forces de police ", se fait l'écho du climat dictatorial qui s'est installé en France depuis l'arrivée des socialistes au pouvoir.

L'article souligne comment la police est la première à ne pas respecter la loi, à violer les libertés individuelles d'expression et de mouvement, à interpeller violemment et à ne pas respecter les droits à la présence d'un avocat, à refuser de recevoir les dépôts de plainte selon l'origine du plaignant.

Comment le Conseil Constitutionnel pourrait-il accorder aux maires une clause de conscience pour ne pas appliquer la "loi" Taubira dans un tel contexte de violation permanente des droits les plus fondamentaux que notre constitution est sensée protéger ? Ces politiques sont les premiers à marcher dessus et à considérer cette clé de voute institutionnelle comme un bout de chiffon.

 

11 réflexions au sujet de « Quand le Vatican se fait l'écho des incidents du 8 octobre entre les Veilleurs et la police politique française… »

  1. p.r.

    Il faut écrire en masse au Pape, aux évêques pour relayer les méthodes de l’affreux pouvoir actuel. Ne jamais se lasser d’écrire aux responsables de la Curie et demander au clergé d’agir car il peut beaucoup, ne serait-ce qu’en mobilisant l’arme de la prière contre l’injustice.

  2. Bouton d'Or

    De fait, c’est bien la question : “Comment la police peut-elle…”
    Mais la question se situe en amont: “Comment un gouvernement dont le devoir (de par l’autorité qui NE lui a été conférée QUE pour cela)- est précisément de se porter garant du respect des lois, des déclarations, des traités internationaux qu’il a sgnés, peut-il ne pas les respecter, voire les violer et mettre alors sa police au service de l’iniquité? Est-ce là un Etat de droit?
    Je ne parle pas des lois qui ne sauraient en être, puisqu’elles s’attaquent à la LIBERTÉ, allant jusqu’à prétendre s’approprier les CONSCIENCES, de par nature inviolables.

  3. un volant

    Il n’y a pas que la police qui ne respecte pas la loi!
    La hollandie nous a montré que même le conseil constitutionnel n’applique pas les règles constitutionnelles puisqu’il n’a pas appliqué son propre règlement. Personne, sauf le Salon beige, ne parle du vice de procédure constaté après la plaidoirie sur la clause de conscience pour les maires!
    Bravo. La dictature n’est pas loin!

  4. damien

    L’info de people with money se trouve sur le site Médiamass dont la spécialité est de lancer des infos qui ont l’air fort documentées mais qu’il dément dans la 1/2 qui suit
    “Correctif 12/10/2013 : Il semblerait que cette rumeur soit infondée. ”
    http://fr.mediamass.net/people/christiane-taubira/plus-gros-salaire.html
    A défaut d’être véridiques, les infos sont toujours très drôles, comme les revenus de Taubira soi-disant issus de contrats pub “le très lucratif contrat publicitaire avec les cosmétiques CoverGirl. Elle possèderait également plusieurs restaurants à Paris (dont la chaîne « Chez la grosse Christiane »), un club de Football à Cayenne, et serait également impliquée dans la mode adolescente avec une ligne de vêtements « Taubira Séduction » ainsi qu’un parfum « L’eau de Christiane », autant de succès financiers.”
    😉
    D’autres personnalités sont régulièrement épinglées sur ce site.

  5. X22

    Dans un état dictatorial:
    1/ Il y a un monopole de l’information et des médias et on écoute des radios étrangères pour être informés.
    2/ La police protège le régime et non les citoyens.
    3/ Le pouvoir est tenu par une oligarchie
    4/ On s’attaque aux chrétiens, à leurs églises, à leurs symboles en toute impunité.
    5/ On décide l’éducation des enfants à la place des parents.
    6/ On décide de qui doit vivre et de qui doit mourir.
    7/ On élimine les faibles tels que les trisomiques dès avant la naissance.
    8/ On crée des mouvements de populations.
    9/ On installe la peur pour que les gens se tiennent tranquilles
    10/ La justice est coulante avec les truands, dure avec les faibles.
    11/ Etc…
    Heureusement que rien de tout ça n’existe en France, le pays de la liberté. Ouf!

  6. bébert

    le Monde entier commence à se faire l’écho de la situation dramatique que nous vivons en France, à tous les points de vue (sociétale, politique, fiscale) Nous sommes un peu désormais ce que furent le Cambodge, la Chine Rouge, les Soviets
    quelle tristesse quand même

Laisser un commentaire