Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

Quand la France se réveillera, l’Élysée tremblera…

"À force de reculer devant le courage, devant l'action, devant le panache, François Hollande a reculé devant la France. Et celle-ci ne le lui pardonnera pas".

Lire la chronique du moment.

Partager cet article

10 commentaires

  1. NICOLAS BUSS, vous nous avez bouleversés
    Que devient le cher NICOLAS BUSS, de la LMPT, qui fut embastillé par le VALLS et le TAUBIRA, durant deux mois ?
    Nous pensons bien à lui.
    Il doit se réjouir, en ce moment, d’avoir été le premier martyr.
    Il doit se réjouir de l’allergie de la France toute entière envers le pouvoir dictatorial, qui nous saigne.
    NICOLAS, vous resterez au pinacle.

  2. Le général DE GAULLE disait que la France savait dans les moments difficiles se choisir des hommes et des femmes à la hauteur des événements.
    Lui-même se qualifiait d’homme des tempêtes.
    Assurément cette réflexion et ce qualificatif ne se rapportent pas au locataire actuel de l’Elysée et à ses affidés.
    SULLY, RICHELIEU, MAZARIN, COLBERT, LOUIS XIV, BONAPARTE, CLEMENCEAU, FOCH, LYAUTEY, BLUM, DE GAULLE, LECLERC, JUIN, de LATTRE, MONNET, SCHUMAN, PINAY réveillez-vous !!! La France a besoin de vous.

  3. La France regimbe certes, mais elle est prisonnière de sa dette. Et qu’on ne raconte pas qu’il suffit de faire défaut – une banalité dans l’histoire monétaire internationale – pour s’en libérer, car le réel problème est que la France, faute d’un capital productif suffisant, paie ses dépenses courantes avec la dette financée par les marchés. Et c’est là que se trouve le réel problème qui est celui d’une France fonctionnarisée à plus de cinquante pour cent, sans compter les millions de retraités. Donc, même si la France se retirait de la zone euro afin de se libérer d’une dette souveraine et privée trop facilement financée par la monnaie unique, elle serait incapable de financer ses dépenses courantes avec une monnaie dont la seule source de financement disponible serait la BdF, qui a fortiori serait mal placée pour financer des dépenses d’infrastructure. La France est menacée par un scénario catastrophe similaire à celui qu’à vécu la Russie lors de la disparition de son système de “fiat money” soviétique et du marché commun intégré des Républiques communistes d’Europe de l’Est et d’Eurasie. Au moment où la locomotive des pays émergents marque le pas, c’est le financement de la dette à bon marché qui se retrouve menacé, d’où les mesures d’austérité produisant un effet de ciseaux sur l’économie française. Le seul moyen de sortir de cette impasse est de remettre à plat les finances publiques dans le sens d’une cure d’amaigrissement drastique de l’Etat qui doit arrêter de financer à fonds perdus des dépenses improductives, comme le montre les multiples scandales des fromages républicains. Le financement des syndicats est un modèle du genre mais il y en bien d’autres, tant les parasites pullulent avec le clientélisme républicain. La question est de savoir qui aura le courage et la poigne de renégocier le contrat républicain entre la France exposée et la France protégée. La seconde nous coule irrémédiablement avec ou sans l’euro.

  4. Chute de popularité, sondeurs, sondages, sondés j’avoue que tout cela ne me parle pas beaucoup.
    Aussi je remercie la voix de la Russie qui s’est fendue, elle aussi, d’un article sur le sujet mais avec un élément nouveau: “le prestige moral”.
    Concernant la popularité de FH, je suis assez agnostique, j’attends de voir les élections.
    Par contre, rapprocher François Hollande du concept de “prestige moral” déclenche chez moi l’hilarité immédiate à gorge déployée et là je comprends: si effectivement le problème de FH c’est une question de prestige moral, c’est sérieusement foutu pour lui.

  5. @EROUANI
    Les hommes que vous citez ne sont pas à valeur égal. Comparez Louis XIV et Colbert à Blum et Monnet peut laisser perplexe !

  6. Le rédacteur du Point mentionne “les élections partielles qui insultent la démocratie”. J’avais appris en instruction civique que les élections sont un des piliers de la démocratie…

  7. De Gaulle a vendu la France aux communistes pour avoir la place, alors de gaulle…

  8. Hymne aux nouveaux Résistants

  9. VIVE le Futur ROY !!!

  10. PM
    Je ne prétends pas que tous les personnages, que je cite, soient de même valeur. J’ai simplement voulu citer un panel de gens de différentes époques, qui avaient selon moi tous une idée pour la France et le monde, qu’on la partage ou non !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]