Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Purification religieuse, profanations et persécutions

On a parlé de "purification ethnique" dans les Balkans, on peut aujourd’hui parler de "purification religieuse" en Irak quand on sait que les chrétiens en sont chassés manu militari.
Ar2En effet, alors que l’Eglise chaldéenne tient un synode en Irak même sur le thème, entre autre, de la sécurité des chrétiens dans le pays, ces derniers ont de fortes raisons d’être inquiets :

"Malgré le climat d’insécurité qui règne dans le pays, le Patriarche en
personne et les évêques ont choisi de tenir leur synode chez eux
et non
à l’étranger, comme signe important de solidarité à notre peuple, pour
leur dire qu’ils sont présents et que leur vie leur tient à cœur".

Egir
En effet, après 4 ans de guerre, la population des chrétiens s’est réduite au moins de moitié en Irak. Et comment peut-on passer sous silence la profanation du couvent des sœurs chaldéennes du Sacré Cœur à Bagdad jeudi, transformé depuis en quartier général militaire par les shiites?

La persécution est aussi une réalité. A lire dans son intégralité cet article de Chiesa.
Extraits :

"C’est le seul pays où l’on célèbre encore les liturgies en araméen, la
langue de Jésus.
Mais la chrétienté risque d’y mourir. Des meurtres,
des agressions, des enlèvements. Et maintenant la "jizah", l’impôt
historiquement imposé par les musulmans aux "infidèles", ceux qui n’ont
pas encore fui vers l’étranger (…)
Dans le quartier de Dora, à 10 kilomètres au sud-ouest de la capitale,
où se trouve une forte concentration de chrétiens, des groupes liés à
al Qaïda ont instauré un prétendu "Etat islamique en Irak
". Ils
encaissent systématiquement cet impôt, fixé entre 150 et 200 dollars
par an, l’équivalent du coût de la vie pendant un mois pour une famille
de six personnes (…)
A Dora, certaines familles chrétiennes ont été averties: elles ne
pourront rester que si elles donnent une de leurs filles en mariage à
un musulman, en vue d’une conversion progressive à l’islam de la
famille toute entière.
Une fatwa interdit de porter la croix au cou.
Quant aux églises, c’est à coups de grenades qu’elles ont été
contraintes d’ôter les croix de leurs coupoles et de leurs façades. A
la mi-mai, l’église assyrienne de Saint-Georges a été incendiée
".

Et qui en parle? Qui s’indigne? Qui agit?
Rappelons-nous cette phrase de saint-Paul (Gal 6-10):
"Pratiquons le bien envers tous, et surtout envers nos frères dans la foi".

Lahire

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services