Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Puisqu’on vous dit que cet homme qui dirige l’UE a mal au dos

Partager cet article

14 commentaires

  1. “J’suis bourré, bourré, bourré de bonnes intentions.
    J’ai trouvé du boulot… ho ! Marie Christine…”
    (Je Suis Sous», chanson de Claude Nougaro)

  2. Ah que nous sommes bien lotis !
    Ceux qui président à nos destinées sont eux-mêmes esclaves de leurs vices qui deviennent leurs maîtres : tantôt la dive bouteille, tantôt le sexe, parfois ou plutôt en même temps, l’argent.
    Que Dieu nous assiste, nous qui laissons le pouvoir entre des mains si sales.

  3. Ce qui a surtout intéressé nos médias, c’est de critiquer Trump qui rentre dans le lard des pays européens qui n’assument pas leur sécurité…
    Symbole d’une Europe décadente.

  4. C’est malheureusement une grande partie des peuples européens qui sont bourrés. Il n’y a que cette explication qui peut justifier cet abandon volontaire des peuples de leur indépendance au profit d’un autre : ce qui se traduit par ce Grand Remplacement que l’on constate. Si en Grande Bretagne une petite majorité a tout de même eu un moment de lucidité en demandant le brexit, en France ils ne sont même pas 1% à vouloir se défendre contre en demandant de se retirer aussi de l’U.E.

  5. On pourrait croire à sa façon de boiter qu’il souffre effectivement d’une sciatique et à sa façon de perdre l’équilibre qu’il est bourré; l’un n’empêchant pas l’autre, l’une n’excusant pas l’autre !

  6. Le Bouteflika du Grand-Duché aime trop l’ivresse du pouvoir.

  7. La maladie de Parkinson donne aussi ce genre de symptômes …

  8. Ce qui justifie l’expression; “Avoir les chaussures à bascule”. Ce personnage qui discutait avec les extraterrestres, il n’y a pas si longtemps, plane maintenant avec les éléphants roses. Quand les neurones sont attaqués, ça se nomme “delirium tremens”.

  9. Là, les médias ne se moquent pas de Junker quand il parle de dirigeants d’autres planètes… Certes, un lapsus, mais si c’était Trump, on ne causerait que de cela : https://www.youtube.com/watch?v=J44uxw7Ml1I

  10. Comme Brejnev en son temps, figure emblématique d’un monde en train de mourrir, que l’on ne regrettera pas, et dont le coup de grâce ne pourra être porté que par le réveil Français, enfin s’il a lieu…

  11. @Véronique
    Je penche pour une forte alcoolémie l’empêchant de plus de compenser une éventuelle sciatique. Mais Parkinson, non, car il n’a ni tremblements ni rigidité posturale.
    @ Jens
    Bien d’accord. Si le cerveau des européens n’étaient, pour la grande majorité, bourrés jusqu’aux méninges du prêt-à-penser mondialo-socialiste, nous n’aurions pas des gouvernants et des lois aussi minables, voire pervers. Ces gens ont été élus.

  12. Il a le droit de preferer l’alcool à l’antiinflamatoire

  13. Juncker symbolise l’U.E., cette dernière est dans le même piteux état que le président de sa commission.
    Le 14 juilet représente la France et son armée : hier, deux motos se sont renversés…. Et les avions n’ont pas su montrer les couleurs du drapeau correctement….
    http://french.xinhuanet.com/2018-07/14/c_137324264.htm

  14. D’abord, ce sont des dirigeants qui sont bourrés, … ensuite ce sont les urnes !
    L’Histoire se répète, sauf que maintenant, ce sera à l’Ouest !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services