Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Publicité des télévisions publiques : aux particuliers de payer

Les publicités sur les télévisions publiques seront supprimées à l’horizon de 2012. Un manque à gagner de 450 millions d’euros payés jusque là par les entreprises. Les particuliers devraient prendre le relais :

  • taxe sur les ordinateurs et les téléphones qui reçoivent la télévision (gain de 80 millions),
  • taxe de 0,5 % du chiffre d’affaires des opérateurs Internet et de téléphonie mobile (210 millions d’euros),
  • taxe sur les fréquences radio-électriques (100 millions),
  • taxe sur  sur les recettes publicitaires supplémentaires des télévisions privées (80 millions).

La commission pour la nouvelle télévision publique présidée par
Jean-François Copé (UMP) remettront mercredi ce projet au président de la
République.

Lahire

Partager cet article

5 commentaires

  1. La France de demain.
    Moins de service public ,
    plus d’argent pour les privilégies du système,
    plus de taxes pour les laborieux,
    Travaillez plus pour qui ????
    Pour faire bling ,bling dans la caisse.
    Bravo …

  2. Taxes, taxes et taxes encore et toujours…mais que font-ils de l’argent ?
    Nos hommes politiques seraient-ils élus que pour rechercher des idées de “taxes” ?

  3. Le pire to pire, certainement.
    Allez , à bas le service public et vive
    les télévisions privées avec reality
    séries B US, foot avec beaucoup d’images
    pour consommer plus.
    Courage , le redressement est en vue…
    Et travaillons plus pour ce mickey land.

  4. De toute façon, taxes ou publicités, ce sont toujours les mêmes qui paient ! (soit en achetant ses yaourts, soit en payant sont abonnement internet!)
    Le problème n’est pas là à mon avis. Il est plus général et ne concerne pas que la télévision, même si celle-ci participe activement à entretenir le système que je qualifie de pervert.
    Aujourd’hui, il y a une petite, infime minorité qui profite très largement d’argent ponctionné lentement, régulièrement, dans notre portefeuille.
    Que cet argent soit pris sous forme de taxes ou sous forme de publicité, malheureusement, c’est sensiblement la même chose. Le seule différence, c’est qu’avec les taxes, l’état y met son grain de sel. Est-ce mieux ou moins bien ? A mon avis, il y a du pour et du contre.
    Le problème réside plutôt dans le fait que cette minorité (journalistes, présentateurs d’émissions, footballeurs etc…) profite de manière scandaleuse d’un système dont l’argent provient de la publicité principalement, en s’octroyant des revenus hors du raisonnable.
    Cette utilisation des produits de la publicité est certainement contraire à la doctrine social de l’Eglise qui stipule : “un juste salaire pour un juste travail”. Je ne crois pas que les millions gagnés par les footeux, même quand ils perdent soit une juste rémunération.
    C’est donc bien ce fonctionnement là qu’il faudrait dénoncer.

  5. l’inflation galopante est une réalité qui marche: une redevance remplacée par 4 taxes. Qui dit mieux hormis Feu l’URSS?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services