Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Psychodrame chez LR, accusé de “véhiculer les idées de Zemmour à l’intérieur de LR”

Psychodrame chez LR, accusé de  “véhiculer les idées de Zemmour à l’intérieur de LR”

La droitisation, au moins verbale, de la primaire LR provoque quelques remous en interne. Renaud Muselier avait fait part de son soutien à Xavier Bertrand tout en critiquant Eric Ciotti, accusé de dérive vers la strême droâte.

Il s’est pris un retour de bâton de Xavier Bertrand, qui, lui, a besoin du vote des adhérents de droite… Au point que Renaud Muselier, élu après avoir fait des pieds et des mains pour garder l’investiture LR, vient de claquer la porte du parti. Avec sans doute l’espoir de devenir ministre dans le prochain gouvernement d’Emmanuel Macron, si celui-ci est réélu.

Le début d’une clarification chez LR ?

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il aura fait ça toute sa vie
    Mais ne désespérons pas, il continuera jusqu’à la fin :

    Extrait :
    « Je suis pour le communisme
    Je suis pour le socialisme
    Et pour le capitalisme
    Parce que je suis opportuniste

    Je suis de tous les partis
    Je suis de toutes les party
    Je suis de toutes les coteries
    Je suis le roi des convertis

    Non, jamais je ne conteste
    Ni revendique ni ne proteste
    Je ne sais faire qu’un seul geste
    Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
    Toujours du bon côté

    Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    À la prochaine révolution
    Je retourne mon pantalon

    L’opportuniste. Source : LyricFind Paroliers : Anne Segalen / Jacques Dutronc / Jacques Lanzmann »

  2. un rigolo comme il y en a bcp chez LR, avec des guignols de cet acabit on est sur qu’il ne fera pas tâche dans un gouvernement micronien

  3. Ils seront nombreux les Bayrou de la cuvée de 2022, qui auront apporté leur soutien à Macron pour l’aider à être élu, pensant qu’il aurait besoin d’eux pour l’aider à gouverner, et qui seront évacués dès qu’il aura été élu. Ils n’ont pas encore compris qu’il va refaire le coup de 2017, où il avait remplacé le Bayrou de l’élection par le Philippe du gouvernement.

Publier une réponse