Propos diffamants : communiqué de presse de l'Entente parlementaire pour la famille

EpfLu ici :

"L’Entente  Parlementaire pour la Famille ne peut rester sans réagir devant les propos infamants prononcés dernièrement par les partisans du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe. Il semblerait que certains, ne pouvant accepter qu’on ne partage pas leur avis, assimilent  les opposants au projet de mariage à une « marée noire de l’homophobie ancestrale »(Bernard-Henri Lévy)  ou bien encore à un  « humus antisémite »( Pierre Bergé sur BFM TV).

Ces propos sont non seulement inacceptables mais, venant après un refus de débat citoyen,  des auditions tronquées à l’Assemblée nationale, et des comptages de manifestation douteux, amènent à se poser la question de savoir si nous sommes encore dans une démocratie. Nous sommes opposés à ce projet de loi avec des arguments qui, tout autant que d’autres, ont le droit d’être défendus, nous avons manifesté avec calme et dignité ; de quel droit nous insulter et nous vilipender ? Cette haine et ce sectarisme ambiant augurent bien mal du débat qui doit s’ouvrir demain à l’Assemblée. Le gouvernement en sera comptable devant des millions de Français qui s’estiment méprisés et rejetés".

25 réflexions au sujet de « Propos diffamants : communiqué de presse de l'Entente parlementaire pour la famille »

  1. Pitch

    “Ces propos (…) amènent à se poser la question de savoir si nous sommes encore dans une démocratie”
    Et c’est un collectif de députés-censés-représenter-le-peuple qui ose poser la question…
    La honte ne les étouffe pas.

  2. Jef

    Bon : des députés commencent à comprendre que nous sommes en dictature : mieux vaut tard que jamais…
    Vont-ils appeler à la grève de l’impôt (qui semble être devenu le seul moyen de faire reculer le pouvoir totalitaire qui nous opprime) ?

  3. de baudan

    “vous avez juridiquement tord parce que vous êtes politiquement minoritaire”. Célèbre expression de 1981 qui reste tout à fait d’actualité.
    Qu’attendez-vous de la démocratie qui repose de fait sur la division de la nation ? Comment espérez-vous qu’une population qui se divise sur des points de fond à l’occasion d’une campagne électorale puisse se réconcilier une fois l’un des candidats élus alors qu’il a du expliquer pendant la campagne tout le mal qu’il pense des idées de son opposant, donc d’une partie de la population ?

  4. lamarf

    je me faisais la réfléxion que lorsque les femen viennent nous provoquer à poil dans nos manifs, c’est toujours gentil, cordial, humoristique, mais dès que nous on ne parle pas d’homosexuels mais de pédès, d’invertis, voir de sodomites, on crie haro sur le baudet.”…au fusil, au couteau…”

  5. chouan 12

    la bave des crapauds: BHL,Bergé, ribes Bachelot et tout cette clique de gogos, n’atteint point les blanches colombes. Ces gens imbus de leur pseudo intellectualisme sont à traiter avec mépris d’autant qu’ils ont une meute de journaleux à leur lécher les bottes . A croire que ces journaleux n’ont vraiment rien en guise de jugeote et qu’ils se croient obligés de donner des leçons d’âneries à longueur d’émissions!

  6. Soleo23

    Le jour où les Français qui renient leur patrimoine génétique, auront peur, qu’ils auront faim, qu’ils auront froid, jour qui peut-être ne tardera pas, ils penseront à autre chose qu’à vouloir à tout prix dénaturer ce qu’a voulu le Créateur

  7. Dominique

    Ils s’en fichent !
    La république insulte les Français, et ils votent toujours pour elle !
    Moi, je vote Alliance royale, parce que la république m’insulte dans ma foi.
    Si tous les Français qui sont insultés votaient Alliance royale, ils en feraient une drôle de tête, les francs-maçons qui nous gouvernent !
    Il faut prendre le problème à bras le corps et ne plus voter pour aucun parti républicain !

  8. WILLIAMSON

    Franchement : tout ce que peuvent dire ces gens-là…
    On s’en fiche complètement… Ils ne représentent plus rien… Laissez-les dire, s’agiter, crachouiller, déblablater…
    Pour nous c’est du vent… Zéro…
    Il ne faut pas leur répondre ni leur prèter attention…

  9. JL

    “Ces propos (…) amènent à se poser la question de savoir si nous sommes encore dans une démocratie”.
    Et oui, nous sommes de moins en moins en démocratie représentative (cf. le refus de Hollande de vouloir recevoir les représentants de L’Entente parlementaire pour la Famille).
    Nous sommes sur la pente dangereuse du totalitarisme socialiste.

  10. Jean Theis

    Malheureusement c’est déjà le cas de braves gens qui seraient contre le changement de civilisation mais qui n’ont pas le temps d’y penser, écrasés qu’ils sont par la recherche d’un emploi, d’un logement, de se nourrir dès le 20 du mois, etc.

  11. JL

    Je trouve que nous assistons plutôt à un déferlement politico-médiatique de cette haine séculaire qu’ont les laïcistes et le G.O.D.F. à l’encontre des catholiques et de leur hiérarchie (pape et évêques).
    La hiérarchie catholique devrait lancer des procédures judiciaires contre quelques-uns de ces lascars.

  12. Nicolas

    Le moment ne serait-il pas bien choisi pour que ces parlementaires usent du peu de pouvoir de proposition au parlement afin de déposer une proposition de loi spécifiquement contre la discrimination anti-catholique ?
    Sans doute la proposition serait repoussée. Mais ce serait symboliquement une étape importante afin que les (mauvais) Bergé et autres pseudo-philosophes débraillés ne se croient pas tout à fait tout permis dans leur haine de la population majoritaire de la France.

  13. jejomau

    Ce communiqué de presse ne sert à rien : cette pseudo Droite n’a encore pas compris que la seule chose que comprenait cette clique de LGBT est le bâton. Il faut porter plainte et réclamer des dommages et intérêts !

  14. Pitch

    @VdR,
    Démarche bienveillante, mais bien sûr…
    Au fait, combien de ces “représentants du peuple” se sont exprimés contre le PACS après le changement de majorité, hein ? Pourtant, ils avaient probablement défilé contre, comme vous peut-être… Mais voilà, il leur fallait être RÉÉLUS !
    C’est toujours la même chose avec la démocratie prétendument représentative.

  15. Benoît

    Mais qui a cru un instant que la France était en démocratie ?
    Franchement, ce n’est pas une nouveauté. Quand on annonce avec des mois d’avance quel duel nous aurons au second tour d’une élection, cela ne peux plus être de la démocratie.
    Pour le coup, merci à hollande de réveiller les consciences et de montrer le vrai visage de la dictature de la république populaire de France.
    Ne perdons pas courage, l’URSS et le glacis de l’Est sont tombés, il nous faut lutter et résister comme l’on fait nos frères polonais, russes, tchèques, hongrois, roumains, …

  16. Esperanza

    “If a law is unjust, a man is not only right to disobey it, he is obligated to do so.” …
    Cette citation de Thomas Jefferson ne vous interpelle t elle pas ?
    Si une loi est injuste, l’homme non seulement a le droit d’y désobéir mais encore il est obligé de faire ainsi.

Laisser un commentaire