Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Propos d’Henry de Lesquen : le CSA surveille Radio courtoisie

Extrait d'un article du Monde :

"De son côté, le CSA dit surveiller Radio Courtoisie « avec une vigilance toute particulière ». Interpellée par des citoyens sur le contenu du compte Twitter d’Henry de Lesquen, l’autorité a répondu qu’elle n’était compétente que sur les propos tenus à l’antenne. Mais certaines phrases prononcées récemment sur la radio sont en cours d’examen.

Radio Courtoisie est déjà sous le coup d’une mise en demeure, confirmée en novembre 2015 par le Conseil d’Etat, concernant des propos tenus, en mai 2013, dans le « libre journal » d’Henry de Lesquen à propos de l’islam et du mariage pour tous. Si la récidive est avérée, Radio Courtoisie risque une « sanction », allant d’une simple amende à une suspension, limitée, du programme ou à un retrait d’autorisation d’émettre, temporaire ou définitive."

Malgré cette menace et le désaveu d'une quarantaine de patrons d'émission, Henry de Lesquen entend poursuivre :

« Je serai candidat à ma réélection le 13 juillet 2017, et je suis convaincu que j’aurai la majorité »

Une évidence puisque l'association, dans laquelle les auditeurs et les patrons d'émission n'ont aucun droit, est verrouillée.

De son côté, Henry de Lesquen crie au complot et traite ses ennemis de… nazis.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services