Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Projets LGBT pour achever de détruire la famille

Quand la théorie du genre a été formulée dans les années 50, puis popularisée dans les années 70, qui imaginait alors qu'elle serait enseignée dans les écoles quelques dizaines d'années plus tard ? A cet égard, il est essentiel de se renseigner en amont sur les projets des destructeurs de la famille. De ce point de vue, la conférence des propagandistes LGBT qui s'est tenue à Lyon dimanche dernier est riche d'enseignements. La Manif pour tous 69 a mis en ligne un compte-rendu et quelques enregistrements, dont voici les extraits les plus fous :

Irène Théry, sociologue, directrice d'étude à l'EHESS, présidente d'un groupe de travail en vue de l'élaboration de la loi Famille :

"Je pense qu'en matière du lien de filiation, le mariage est devenu tout à fait secondaire. […] Il me paraît évident que le groupe que je préside préconisera d'ouvrir la possibilité d'adoption aux couples non mariés, parce que, tout simplement, ça va de soi."

Anne Verjus, docteur en études politiques, membre du laboratoire Triangle CNRS-ENS Lyon :

"Une proposition que je vous soumets, ce serait de disjoindre la parentalité et la conjugalité – pourquoi ne pas proposer dès la naissance des enfants, disons juste après le sevrage, une disjonction des maisons, c'est-à-dire une résidence alternée dès la naissance. Au moins, les femmes anticiperaient une carrière maternelle comme les hommes anticiperaient une carrière paternelle […]. Les hommes pourraient envisager des métiers où ils seraient bien obligés une semaine sur deux de s'occuper des enfants. Ce qui veut dire qu'au moment de la séparation, les choses seraient beaucoup plus simples : il n'y aurait plus de séparation puisqu'on serait déjà séparés. La deuxième piste […] : avant que la chape de plomb du conjugalisme nous tombe sur la tête pour deux siècles, on vivait dans les familles aristocratiques de manière à séparer non seulement le parental et le conjugal mais le sentimental et le parental. C'est-à-dire pourquoi ne pas aujourd'hui penser à faire des enfants avec son meilleur ami plutôt qu'avec son amant ? On garderait comme ça peut-être un peu plus les conditions concrètes pour maintenir le désir dans le temps d'une part et puis obtenir une espèce de continuité parce que finalement l'amitié en général dure un peu plus longtemps que le désir." (La salle, éberluée, rit.)

Caroline Mecary, avocate au bareau de Paris, spécialiste des "droits" des homosexuels :

"Pour pouvoir arriver à abolir le mariage, il faut d'abord que tout le monde puisse en bénéficier. Ce que vous évoquez [nldt : l'abolition du mariage] est parfaitement envisageable. (…) C'est l'étape suivante."

Addendum :

La conférence était organisée dans le cadre du Festival "Mode d'emploi", dont les partenaires officiels sont… Lyon Métropole et la Région Rhône Alpes.

Partager cet article

33 commentaires

  1. Pour les chantres du progrès, vouloir revenir aux pratiques décadentes de l’aristocratie du XVIIIème siècle, c’est – comment dire… – piquant !!

  2. Nous voilà dûment informés et prévenus que des lobbies fous ont pris les rênes du gouvernement. Alors, on fait quoi?

  3. A tous ceux qui expliquent qu’on ne peut revenir sur la loi taubira parce qu’on ne peut “demarier” des couples ,sachez que cela existe, cela s’appelle le divorce.

  4. Il sont fous.
    Mais peut-être faut-il que la France tombe aussi bas pour se relever.

  5. Donc on peut abolir la loi taubira!
    Depuis le temps qu’on vous le dit!

  6. confirmation que le but du mariage gay est la destruction du mariage + donner quelques avantages sans contrepartie à une minorité

  7. Ce sont de grands malades. Nous allons rester les bras croisés ??

  8. Et dire que des personnes nées dans les fabriques à enfants […] cherchent avec désespoir où sont leurs père et mère. Que le Diable emporte ces esprits socialistes de malheur.

  9. Cinglés… Mais sérieux, ce sont des chercheurs? On se fout de qui là? Et les psychologues et spécialistes de l’enfance ils sont où?

  10. Tous ces intellectuels de pacotille de l’EHESS ou du CNRS-SHS sont incompétents pour parler du mariage. Ceux qui le sont, ce sont ceux qui le font, ce sont les innombrables pères et mères de familles qui tiennent bon dans le bonheur et dans les épreuves.

  11. Ils sont complètement fous !!!!

  12. Excellente initiative de LMPT 69. Pour abattre le gendrisme, il convient d’abord de le connaître : know your ennemy.

  13. “il n’y aurait plus de séparation puisqu’on serait déjà séparés” : mais pourquoi n’y pensâmes-nous pas, nous autres attardés mentaux, ralentis par des siècles de judéo-christianisme aliénant ! Pour abolir les divorces, abolissons les mariages, pour supprimer la soif, supprimons l’eau, pour terraser la mort, terrassons la vie …

  14. C’est une plaisanterie ? mais où vont-ils chercher ces idées plus que farfelues ?

  15. Je connaissais le but de la loi Taubira pour imposer l’idéologie du genre mais là, les bras m’en tombent.

  16. Toutes ces réactions de bon sens des lecteurs sont les mêmes que celles des lecteurs des années 50 quand on leur a proposé la « théorie du genre ».
    Ça n’a pas malheureusement pas empêché cette théorie de s’appliquer 50 ans plus tard…
    S’indigner, c’est bien : les combattre vigoureusement, c’est mieux… Sinon, dans 50 ans, ces insanités seront votées par le gouvernement en cours.

  17. “Pour pouvoir arriver à abolir le mariage, il faut d’abord que tout le monde puisse en bénéficier.”
    Donc mariage pour tous. CQFD.
    Merci au Salon Beige de relayer l’info. S’averera tres utile pour repondre a ceux qui pretendent, soit naivement, soit faussement, qu’il s’agit juste d’une question d’egalite qui n’enlevera rien aux couples (normaux).

  18. Ce sont des bisounours qui rêvent un monde à leur petite dimension et qui veulent l’imposer à tous. Que tout cela est étriqué ! Le pire est qu’ils se prennent pour de grands esprits. Les fous sont au pouvoir.
    A quand la grève générale pour mettre de l’ordre dans la maison et renvoyer à coup de pieds tout ces pervers ?

  19. J’ai oublié de préciser, bien sûr: merci à ce(tte) courageux(se) militant(e) de la Manif pour Tous d’avoir participé à la conférence et de nous avoir informés de la teneur des échanges.

  20. Autrefois on enfermait les fous furieux et on les soignait.
    Aujourd’hui non seulement on ne les enferme plus, on ne les soigne plus, mais en plus on les parachute ministre de l’éducation, sociologue, docteur en sciences politiques etc.

  21. Mais ces gens-là n’ont que ça à faire ? Il n’y a pas d’autres problèmes à régler en France ? Par qui sont-ils payés ?
    Il faudra les virer dare-dare, ce sont des parasites nocifs.

  22. Halluciant…
    Encore une fois, c’est le droit à l’enfant au lieu du droit des enfants.
    Ils ne pensent qu’à leur nombril.

  23. Oui, on peut tomber bien bas, encore plus bas…
    Comme l’avait “annoncé” Marthe Robin : “La France tombera très bas, plus bas que les autres nations, à cause de son orgueil et des mauvais chefs qu’elle se sera choisie.(…)”
    J’ai même entendu parler d’un lobby aux USA (qui nous arrivera bien un jour ou l’autre)dont une femme qui les représentait disait qu’il faudrait que les enfants soient conçus dans des incubateurs afin de ne plus abîmer et de préserver le corps des femmes…
    Pauvre monde….

  24. c’était bien la peine de nous em… bêter avec la mariage pour tous si c’est pour abolir le mariage tiens!!!

  25. Quelle enfance ont du avoir ces intervenants pour vouloir gâcher celle des autres ?
    Quelle haine du couple pour craindre à ce point le vivre ensemble et le partage du quotidien !(Qu’on exige pourtant entre les races et les couches sociales)
    Quels trahisons et égoïsmes pour bâtir sur de l’infidélité, du zapping sexuel, des amitiés perturbées, et surtout la crainte d’une contrainte, de concessions ou d’efforts qui font justement l’union? Comment peut-on autant se morceler intérieurement??
    Je plains ces femmes!
    Peut-être avant de connaitre leurs diplômes pourrait-on en savoir plus sur leur vécu et ce qu’elles sont…pour ne surtout pas vivre leur parcours “dichotomisé”…

  26. Chaque jour je le regrette davantage : nous aurions dû envahir les Champs Elysées lors de notre grande manif ! -mais à cause de Barjot on s’est laissé manipuler- et marcher alors sur l’Elysée ! De frousse Hollande aurait cédé !!!

  27. De Rousseau, dans le Contrat Social:
    Il n’y a dans l’Etat aucune loi fondamentale qui ne se puisse pas révoquer.

  28. L’affirmation de Me Mécary qui explique crûment que le “mariage pour tous” est une “étape” avant l’abolition pure et simple du mariage mériterait d’être popularisée.

  29. @ Logorrhée,
    Ce n’est pas seulement la haine du couple, mais bien celle de la Création divine.
    Ces gens-là sont à enfermer d’urgence.

  30. “Verjus, Verjus … mais c’est lamentable vinasse, ma filliote !” aurait dit le comte Geoffroy.
    Certes, on n’est pas responsable de son nom, mais là, le contenant paraît bien recouvrir le contenu.
    Quelles pisses vinaigre que toutes ces cinglées !

  31. à exorciser….

  32. @ AML | 19 nov 2013 17:38:53 : vous avez parfaitement raison.
    “Je pense qu’en matière du lien de filiation, le mariage est devenu tout à fait secondaire. […] ouvrir la possibilité d’adoption aux couples non mariés… tout simplement, ça va de soi.”
    Irène Théry a raison. Et d’ailleurs avec les banques du sperme, les dons d’ovocytes, les inséminations artificielles, les BB éprouvettes et tutti quanti… la GPA n’est plus qu’une formalité et, bel et bien, “en matière du lien de filiation, le mariage est devenu tout à fait secondaire”.
    Donc oui : “Nous aurions dû envahir les Champs Elysées lors de notre grande manif !”

  33. Et dire qu’il n’y a pas si longtemps Irène Théry était la référence incontournable pour certains clercs et “chrétiens progressistes” !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services