Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Projet de loi famille : ce n’est pas le premier enfumage socialiste

Communiqué de Laissez-les-Vivre – SOS Futures mères :

"Le retrait du projet de loi "famille" dès le lendemain (soit le 3 février) du retour de la manif pour tous semblait tout à la fois des plus étonnants et inquiétants. En effet alors même que QUATRE manifestations nationales, sans compter de très nombreuses manifestations régionales n'avait fait plier un seul instant le pouvoir socialiste dans sa poursuite aveugle du projet de dénaturation du mariage, il semblait peu cartésien que les deux manifestations du 2 février à Paris et Lyon ayant rassemblé respectivement 500 000 et 40 000 selon les organisateurs (80 0000 et 20 000 selon les préfectures de police) provoque une peur-panique de l'exécutif !

Ces faits étranges ne sont pas sans rappeler,en 1988, le retrait de la pilule abortive RU 486 sur décision de son fabricant ROUSSEL-UCLAF et l'injonction adressée au laboratoire pharmaceutique, moins d'une semaine après par le ministre socialiste de la Santé, Claude EVIN, d'en reprendre immédiatement la fabrication. M. EVIN déclarait alors : "Le RU 486 est devenu la propriété morale des femmes pas seulement celle du laboratoire pharmaceutique". Quelques semaines plus tard, on apprendra que ce montage médiatique émanait d'une célèbre agence de communication de Neuilly sur Seine, très proche du pouvoir socialiste

En 2012, procédé identique pour l'antiacnéique DIANE 35 prescrit comme contraceptif et reconnu comme facteur de risque de thrombose. Cette fois-ci c'est la Commission européenne qui finit par faire injonction à la France le14 janvier 2014 de reprendre sa commercialisation alors que son autorisation de mise sur le marché avait été retirée au laboratoire BAYER le 31 janvier 2013. Ainsi, l'Etat français se trouve complètement dédouanée en cas du moindre accident circulatoire…

Dès le 4 février 2014, la levée de boucliers contre l'abandon du projet de loi "famille" annonçait sa reprise rapide comme la guerre est la continuation de la diplomatie par d'autres moyens… Effectivement, le 6 février, le gouvernement AYRAULT déclarait "être disposé à en étudier certains aspects". En réalité, bien entendu : TOUS SES ASPECTS seront étudiés : PMA, GPA, statut du beau-parent, des élus claironnant même "la poursuite de la transformation de la société française", ce dont personne n'a jamais douté ! Ceux qui ont cru que le pouvoir socialiste avait soudainement pris conscience de l'approche rapide des scrutins électoraux 2014 en sont pour leurs frais…"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services