Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pro-vie

Programme pro-vie

Jeanne Smits a traduit l’intégralité de la lettre des évêques catholiques du Royaume-Uni sur l’avortement. Extraits :

"Le 40e anniversaire de la loi sur l’avortement de 1967 est un moment important de réflexion. Il nous donne à tous l’occasion de chercher à chérir la vie humaine et d’aider les femmes qui se trouvent dans des circonstances difficiles. […] L’avortement est toujours un choix entre la vie et la mort, mais nous reconnaissons que ce choix se fait dans des conditions personnelles et familiales complexes. […] Pour tous ceux qui sont impliqués, l’avortement aura souvent été une décision douloureuse et destructrice. […]

C’est pourquoi nous croyons que l’avortement n’est pas seulement un choix personnel, mais concerne les choix que fait notre société pour venir en aide aux femmes, à leurs partenaires et aux familles qui se trouvent dans ces situations. […] L’avortement vole l’avenir de tous. Individuellement et en tant que société, nous pensons avoir un autre choix : donner naissance à la vie. Comment pouvons-nous aider le changement à se produire ? Rien n’empêche notre société d’agir dès maintenant pour faire naître une nouvelle compréhension et une nouvelle approche des relations humaines, de la responsabilité et de l’entraide mutuelle :

En étant des parents et des familles qui chérissent la vie et qui soutiennent nos filles et nos fils afin qu’ils prennent des décisions qui soient de manière responsable pro-vie.

En apportant un conseil sympathique et de l’aide aux jeunes femmes qui se trouvent enceintes.
En offrant davantage de moyens, et de meilleurs moyens pour soutenir et aider celles qui choisissent d’avoir leur bébé.
En démantelant une chaîne automatique qui conduit souvent les jeunes femmes vers un avortement précoce sans qu’aucun autre choix ne soit proposé ou envisagé. […]
En soutenant et en développant de meilleurs programmes d’éducation qui placent le don des relations sexuelles dans le cadre du mariage et de la fidélité. […]
En respectant et en soutenant la décision des personnels de santé qui refusent de pratiquer ou d’assister des avortements pour des raisons de conscience.
En faisant pression pour des changements possibles de la loi à la lumière des progrès médicaux, même si le Parlement n’abolit pas la loi. Tout en affirmant le principe du caractère sacré de la vie humaine, il est à la fois licite et important que ceux qui, étant dans la vie publique, s’opposent à l’avortement par principe, travaillent et votent pour les possibles améliorations à une loi injuste."

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services