Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Histoire du christianisme

Procession des reliques de saint Louis en pays basque

Lu dans La Semaine du Pays Basque, écrit par Alexandre de La Cerda :

"« Louis jusqu’à son heure dernière / Lutta jadis, vaillant soldat, / Nous qui marchons sous sa bannière, / Comme lui, nous ne trembleront pas (…) La France s’élance et crie Montjoie ! / Victoire et gloire à notre roi » ! L’hymne bien enlevé des Monjoyards en l’honneur de leur saint patron retentissait dans les ruelles de la belle bastide de Lamontjoie au coeur de l’Albret, le pays d’Henri IV, mais aussi celui de son ancêtre saint Louis, dont la procession promenait l’ostensoir aux reliques offertes en 1298 par son petit-fils Philippe le Bel. Conservées depuis lors dans la précieuse châsse-reliquaire en émail champlevé de Limoges datant du XIIIe siècle, ces huit os métacarpiens de la main du saint roi constituent l’ornement principal de l’église Saint-Louis élevée à la même époque avec des ajouts postérieurs, en particulier un remarquable décor d’angelots et d’animaux fabuleux sur les culots et les gorgerins des chapiteaux ainsi que le retable baroque en bois doré présentant un air de famille avec nos églises basques…

Dimanche dernier, à l’occasion du 800e anniversaire de la naissance de leur saint protecteur, la procession des habitants de Lamontjoie comptait dans ses rangs, en dehors du clergé présidé par Mgr Hubert Herbreteau, évêque d’Agen, l’invitée d’honneur de la manifestation – la Princesse Françoise de Bourbon-Lobkowicz, descendante directe d‘Henri IV (et, par conséquent, de saint Louis) -, des dames et des chevaliers de l’Ordre de Malte – les princes de Bauffremont, de La Tour d’Auvergne ainsi que d’autres représentants de familles historiques – et même l’auteur de ce Bloc-Notes, revêtu de sa cape de l’Ordre de Saint-Gabriel (réservé aux diplomates) qui, lui aussi, descend de saint Louis par son aïeule Blanche, troisième fille de Saint-Louis, mariée à Ferdinand de La Cerda !  […]

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services