Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Culture

Prix littéraire des Trois Couronnes

Le prix littéraire des « Trois Couronnes »  avait été créé au Pays Basque à la fin des années cinquante par les membres du corps préfectoral Pierre Daguerre et Gabriel Delaunay auxquels une certaine connivence de plume adjoignit les poètes Pierre Espil et Louis Ducla, fondateur de l'Académie pyrénéenne. Il compta dans ses rangs, entre autres, Jean et Maurice Rostand, l’écrivain landais Willy de Spens, l’auteur régionaliste Philippe Veyrin, Jacques Lemoine – le fondateur du quotidien Sud Ouest, le Professeur Delay – maire de Bayonne, Pierre d'Arcangues, la princesse Galitzine, etc. Ses deux présidents d’honneur furent membres de l’Académie Française : Léon Bérard et Pierre Benoît, et son premier président, l’écrivain béarnais Joseph Peyré.

Ce prix récompense, chaque année, les ouvrages ayant pour sujet le Pays-Basque ou la Gascogne, de même que les auteurs originaires de ces régions.

Cette année, la remise du Prix littéraire des Trois Couronnes se déroulera vendredi 13 décembre et les lauréats sont :

  • Prix Casino Barrière de Biarritz : Isaure de Saint-Pierre pour "Aliénor l'insoumise" (Albin-Michel)
  • Prix Longitude Hôtels – Grand Hôtel : Rémi Rousselot pour "Francis de Miomandre, un Goncourt oublié" (la Différence)
  • Prix de l'essai historique : Guillaume d'Alançon pour "Saint Anthelme" (Artège) et ses ouvrages sur la spiritualité des Chartreux
  • Prix du roman policier et château Miller-La Cerda : Jacques Garay pour "Coup tordu à Sokoburu" (Cairn) et Jean Le Gall pour "New-York sous l'occupation" (Daphnis et Chloé)

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services