Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Priver des enfants de leur père : une préoccupation essentielle du gouvernement actuel

Priver des enfants de leur père : une préoccupation essentielle du gouvernement actuel

Le 3 juin, Emmanuel Macron écrivait au président de l’Assemblée Nationale pour lui demander de déterminer les “priorités essentielles… au premier rang des préoccupations de nos compatriotes “:

Après deux mois de confinement, une économie en récession, l’école en souffrance, l’hôpital au bord de l’implosion… la réponse ne s’est pas longtemps fait attendre : l’examen en seconde lecture du projet de loi bioéthique au Parlement sera programmé courant juillet.

Et c’est pratique, puisque les rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique sont toujours interdits !

Partager cet article

9 commentaires

  1. Leur changement de société va avoir lieu, lentement, ils n’en verront peut-être pas eux-mêmes les effets dévastateurs. Mais s’ils réussissent, leur monde sera invivable. C’est la division du royaume de satan contre lui même, et ce sont ses serviteurs qui souffriront le plus.
    Les chrétiens doivent prier pour l’intervention de Notre Dame et le retour urgent de Jésus dans sa gloire.

  2. Ce sera intéressant de vérifier si Casse-ta-mère sera aussi sévère avec des manifestations d’opposants à ce projet de loi “sociétale”, mais clivante et rejetée par une forte majorité, qu’il l’a été avec les manifestations à la mémoire de M. Flamand (noir, pas rose) et d’Adama…
    La réaction politique confirmera l’abysse qui sépare le pays réel et le pays légal.

  3. Soutien sans réserve à Mgr Dominique Rey et au diocèse de Toulon-Fréjus, pour son dynamisme et ses prises de position courageuses, qui font honneur à l’Eglise de France !

  4. En fait, cette lettre aussi creuse qu’inutile pour les Français n’a qu’un objet et se résume en une phrase :

    —————————
    « Vous présidez nos assemblées qui, ensemble, tel que le prévoit notre constitution, représentent les Français dans toutes les composantes de notre nation. »
    —————————

    Il sait que cela n’est plus vrai, que nos institutions, telles qu’elles ont été déformées par les divers gouvernements, ne représentent plus «les Français » ! Il sait aussi que notre constitution, si elle est en grande partie respectée dans la forme, ne l’est plus en ce qui concerne le bien commun, l’indépendance et l’intérêt fondamental de la France et des Français.

    Nous sommes nombreux, de plus en plus nombreux, à le dire et à le répéter depuis des mois et nul doute que cela lui est parvenu aux oreilles. Il faut dissoudre l’Assemblée et procéder à de nouvelles élections. Il essaye d’affirmer le contraire, de façon un peu désespérée.

    C’est un peu comme affirmer que la loi Avia protège nos libertés : Il faut oser !

  5. Boaf. Ils auraient bien tort de se gêner : vu le comportement soumis des Français devant les effarantes mesures mises en place… pour éviter la propagation d’un virus qui n’existe déjà pratiquement plus (et dont le nombre des victimes a été honteusement et volontairement surestimé)… Sans parler de leur aveugle crédulité devant tous les mensonges (eh non, les moutruches, le confinement n’a pas sauvé de vies, au contraire, ses conséquences sont catastrophiques ; comment ? Ah oui, le coup des hôpitaux qui, sinon, auraient été archi débordés -ça, c’était une magnifique manipulation : car non, TOUS les hôpitaux n’étaient pas submergés comme on nous l’a fait croire, seulement quelques-uns, tandis que d’autres -ainsi que des cliniques privées qui s’étaient mises en disponibilité- ont attendu en vain ; il fallait absolument que les gens soient pétrifiés de peur -sinon ils ne se seraient jamais laissés confiner pour un coronavirus comme celui-là- d’où le matraquage des médias, etc.).
    Les Français dans leur grande majorité sont mûrs comme des fruits pourris.
    Il suffira d’une secousse pour les faire tomber aux pieds de Big brother.
    Qui les écrasera.
    Splatch.

  6. Monsieur Macron s’obstine dans le déni !
    Non ,l’assemblée de nos députés n’est en rien représentative du peuple français.
    L’assemblée des députés n’est plus nationale pour ce qui est de sa fonction représentative du peuple français.

  7. Culotté le Micron ! S’il ne sait pas comment gérer la situation ni que faire, qu’il laisse la place à quelqu’un d’autre !
    Et qu’il rétablisse la représentation à la proportionnelle au sein de l’Assemblée Nationale, cela permettra de “représenter toutes les composantes de notre nation” …

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services