Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Prison ferme pour les profanateurs d’un cimetière

Ils sont deux et ont écopé hier de sept et de dix mois de prison ferme pour avoir profané le cimetière de Coudekerque-Branche lundi soir. Justice rapide, justice ferme. On peut s'en réjouir et remarquer que la presse, sue cette affaire-là ne lui ressemble pas du tout…

Partager cet article

1 commentaire

  1. ” « On avait bu de la 8°6, on a pété les plombs », marmonne Anthony, 18 ans, qui ne sait ni lire, ni écrire”
    C’est un exemple très révélateur : de tout temps, cette catégorie intellectuellement vulnérable est un vrai buvard de la culture ambiante. La propagande, ils l’absorbent passivement, comme une éponge, et ils sont toujours les premiers “instinctivement” mobilisés par les haines du régime. C’est chez ces gens là qu’on recrute les indispensables milices des régimes totalitaires.
    Aujourd’hui ces classes sociales inférieures s’en prennent au christianisme et aux morts, à tout ce qui représente la tradition chrétienne. À force de martelage “environnemental”, peu à peu ce message arrive à se frayer son chemin et à s’installer dans leur cerveau imbibé d’alcool, de pornographie, de drogues.
    Il n’y a pas de secret ou de fatalité : c’est bien le message principal que les classes dominantes diffusent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services