Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Prison avec sursis requis contre David Van Hemelryck

Le procureur a requis deux mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende, pour avoir sifflé le président de la République lors de la cérémonie du 11 novembre 2013 sur les Champs-Elysées et pour avoir déployé le 30 novembre suivant au Trocadéro une banderole « Hollande-démission.fr ». Ils comparaissaient pour « organisation d’une manifestation non-déclarée ».

La défense a plaidé la relaxe, arguant que «le parquet confond organisation et participation». Si les actions étaient certainement prévues, «ça n’est pas parce qu’ils sont là qu’ils ont organisé», a assuré Me Paul Yon. Et de souligner que

«quand Greenpeace ou les anti-OGM déploient des banderoles, ils ne sont pas poursuivis pour manifestation illégale».

Décision le 1er décembre.

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services