Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Primaire LR : pas de candidat satisfaisant à l’Horizon

La Droite forte, Sens commun et l’Uni font alliance au sein du collectif Horizon pour peser dans la prochaine primaire LR. Guillaume Peltier déclare à Samuel Pruvot dans Famille chrétienne :

Images-11"Le devoir de ma génération est d’incarner la droite des valeurs. Je veux parler d’une droite fière d’elle-même, capable de parler à tous les Français sans céder un pouce de son identité. Cette droite ne veut plus courber l’échine. 

Vous dénoncez l’incapacité de la droite à être courageuse quand elle est au pouvoir. Pourquoi ?

L’histoire est témoin de renoncements successifs. Le premier remonte à 1968. La droite va dans la rue derrière le général de Gaulle. Elle remporte les élections mais elle n’a pas la force de réhabiliter les valeurs d’autorité. En 1984 la droite est à nouveau dans la rue pour défendre l’école libre. Mais une fois aux responsabilités elle n’ira pas assez loin. En 1995, la droite promet une révolution fiscale avec Chirac et Madelin. Mais elle recule aux dépens des PME et des entrepreneurs. En 2005, le peuple de droite dit non à une Europe qui a oublié ses racines et son devoir de protection des peuples. Mais la refondation n’a pas lieu. Enfin en 2013, la droite est à nouveau dans la rue pour défendre la famille. Elle peine toujours à en tirer toutes les conséquences en 2016 ! Cela fait 50 ans que la droite se met à genoux sur les valeurs. Ça suffit ! 

[…] Notre collectif n’a pas vocation – pour l’instant – à soutenir un candidat. Pourquoi ? La primaire ressemble plus à la bataille des égos qu’à la bataille des idées. Ce qui importe pour nous, ce sont les propositions nouvelles et courageuses. Et nous restons sur notre faim. Notre collectif veut porter cette priorité des valeurs : l’Europe, l’autorité, le travail, l’entreprise, l’école et la famille.

Votre discours veut-il séduire les électeurs catholiques notamment sur la famille ?

Nous ne voyons pas d’abord les Français au travers de leur religion. Ce serait du communautarisme ! En revanche nous aimons la France qui est une République laïque aux racines chrétiennes. Bien entendu qu’il faut restaurer la famille ! Mais cela ne servira à rien si on laisse de côté l’entreprise ou l’école. La famille est la cellule de base de la société et l’impératif demain consistera à défendre le droit de l’enfant. Sur l’école, il faut en finir avec l’échec et s’inspirer des choses qui marchent – dans l’école publique, privée avec ou sans contrat. Je pense à l’initiative Espérance banlieue. […]"

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services