Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Primaire LR : il ne reste que 2 candidats, celui de l’ancien gouvernement Sarkozy – c’est-à-dire tous les autres – et Jean-Frédéric Poisson

C'est ce que déclare Jean-Frédéric Poisson à Famille chrétienne :

CwawGytXAAEut1J"[…] Il ne restait plus que deux candidats. D'un côté le candidat de l'ancien gouvernement de Nicolas Sarkozy – c'est-à-dire tous les autres – et, de l'autre, Jean-Frédéric Poisson. On a bien vu que les candidats réglaient des comptes entre eux (tu as été ma porte-parole, tu as fait le Grenelle, etc.) Moi je n'avais rien à faire dans cette affaire ! Ce n'était pas mon sujet pour la bonne raison que je n'ai pas participé à ce gouvernement ! Toutes les personnes qui étaient là ont exercé des responsabilités majeures dans le quinquennat 2007-2012 qui a abouti à la défaite. Ils en sont tous solidairement responsables. La manière dont la plupart souhaitent s'en exonérer n'est pas juste. Heureusement les Français comprennent la politique sans que nous ayons besoin de leur expliquer. Ils ne sont pas dupes. Ils savent pourquoi ils ont mis cette majorité dehors en 2012.

Vous ne croyez pas au « cordon sanitaire » vis-à-vis du Front national. Pourquoi ?

On ne peut pas à la fois parler de « vivre ensemble » et invoquer le « cordon sanitaire » ! ? Le fameux cordon sanitaire, il n'y a plus qu'eux derrière ! Cela n'existe plus. Quand le FN alerte sur la construction européenne, le choc migratoire ou le sentiment d'abandon dans les campagnes, etc. je ne peux pas considérer que ces problèmes ne se posent pas ! On ne va pas faire semblant. Les familles de la droite et du centre n'ont pas su répondre à ces questions quand ils étaient aux affaires. C'est leur responsabilité. Cela dit, je ne suis pas d'accord quand le FN parle du retour de la peine de mort, de la laïcité sous forme de laïcisme militant. Je dis non quand le FN publie 100 propositions sur l'éducation qui visent à refaire un système centralisé. Il n'y a pas un mot sur l'enseignement libre ni sur les écoles hors contrat ! Le FN veut affaiblir la représentation des parents dans les écoles et moi je veux le contraire ! Nous sommes sur des visions radicalement différentes. Le FN n'est pas en mesure aujourd'hui de gouverner le pays à cause de dissensions internes et aussi d'un manque d'expérience. J'ajoute que, pour gouverner un pays, il faut un minimum de paix sociale. C'est la condition absolue. Tel ne serait pas le cas avec le FN.

Les évêques se réunissent à partir d'aujourd'hui à Lourdes. Qu'avez-vous pensé de leur dernier texte sur la politique ?

Les évêques ont une autorité morale qu'ils ne mesurent pas. Il est légitime dans ma conception de la laïcité qu'ils prennent la parole sur des sujets politiques. Par ailleurs, sur les migrants, j'observe que je suis complètement en phase avec les déclarations du pape François en Suède sur la prudence. C'est la position du bon sens. Sa première expression était celle d'un chef spirituel ; la seconde plus proche d'un chef de gouvernement. L'appel à la charité, c'est son travail de pape. Il est le premier animateur de la charité. Le pape appelle à ouvrir son cœur, comment lui reprocher ? En revanche, charge aux laïcs, dans l'esprit de Vatican II, de déterminer comment mettre en œuvre les exhortations de l'Église à la charité dans l'espace public."

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services