Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI / Pro-vie

Présidentielle au Brésil : le pape demande aux clercs d’intervenir dans le combat pour la vie

Le pape a déclaré devant des évêques brésiliens à l'approche du second tour de la présidentielle, que :

"Lorsque les droits fondamentaux ou le salut des âmes l'exigent, les pasteurs ont le devoir d'exprimer un jugement moral, y compris en matière politique. Lorsqu'ils doivent émettre de tels jugements, il leur faut tenir compte du poids de préceptes négatifs et moralement inacceptables afin d'agir en faveur de la dignité humaine. Cela ne peut être adapté selon telle ou telle bonne intention

B "Toute défense des droits de l'homme sur les plans politique, économique et social serait totalement erronée et illusoire si elle ne prenait pas en compte la défense énergique du droit à la vie de la conception à la mort naturelle".

"Quand les projets politiques envisagent, ouvertement ou de façon dissimulée, de décriminaliser l'avortement ou l'euthanasie, l'idéal démocratique, qui n'est une réalité que lorsqu'il reconnaît et protège la dignité de toute personne humaine, est trahi dans ses fondements mêmes".

"nous ne devons pas craindre l'opposition et l'impopularité, refusant tout compromis et toute ambiguïté qui se conformeraient à l'opinion mondiale".

"Dieu a sa place dans la sphère publique, en particulier dans la dimension socio-culturelle, économique et politique".

Les évêques brésiliens ont recommandé de choisir des candidats "engagés en faveur du respect inconditionnel de la vie". C'est valable en France aussi.

Partager cet article

5 commentaires

  1. espérons que ça va faire pencher la balance en faveur de José Serra
    l’avénement de Mme ROUSSEFF serait une catastrophe

  2. Bien dit, Saint-Père !
    Puissent nos évêques et prêtres entendre ces paroles de sagesse et défendre l’Évangile sans crainte de réactions hostiles.

  3. Je souhaite que le Saint Père fasse la même déclaration, lors des élections présidentielles de 2012 en France.
    Il pourrait y avoir des surprises !
    Merci !
    JFL

  4. Dommage que Rome ne soit pas en France : ça nous ferait un évêque béton !!!!!
    Merci très Saint-Père, puissent nos évêques vous suivre..

  5. Si seulement ça pouvait être la même chose en France… Un grand débat sur l’avortement: ce serait merveilleux!

Publier une réponse