Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Marche pour la Vie

Près de 40% des Américains opposés à l’avortement légal

Sondage intéressant qui fait ressortir une tendance inquiétante : l'accoutumance au mal. L'avortement, chaque avortement est un crime. Chaque avortement tue un être humain, un Homme. Les mois, les années passant depuis sa légalisation tendent à endormir les consciences qui finalement tombent en léthargie, s'accoutument et banalisent ce crime au point que nous pouvons lire aujourd'hui :

"Néanmoins, de plus en plus de personnes, à 53% en 2013, pensent que la question de l'avortement "n'est pas si importante comparée à d'autres sujets". Ils étaient 48% en 2009 et 32% en 2006. Les personnes pensant que la question est "primordiale dans le pays" est passé de 28% en 2006 à 15% en 2009 et enregistre 18% en 2013".

C'est pour lutter contre cet abandon d'une parcelle de sa conscience au mal, contre cet endoctrinement malgré soi – le temps fait son oeuvre – , que la Marche annuelle pour la Vie trouve toute sa légitimité et toute sa place dans notre combat pour la Vie en général.

Rappelons-nous cette phrase de mère Térésa :

"Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître".

Alors, si nous voulons la paix, ne nous endormons pas et rendez-vous le 19 janvier 2014!

Partager cet article

3 commentaires

  1. « A force de tout voir l’on finit par tout supporter…
    A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer…
    A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter…
    A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! »
    Saint Augustin

  2. Et, en complément de la citation de St Augustin ci-dessus, en voici une autre de Charles Péguy qui nous invite à réagir :
    « Celui qui ne gueule pas la vérité, quand il la connaît, se fait le complice des menteurs et des faussaires. »

  3. C’est exact : quand on voit la puissance de mobilisation de l’Eglise, on regrette qu’elle ne soit pas déployée également sur ce sujet. Si tous les évêques participaient à ce type de marche ou une partie non négligeable ou encourageait à y participer cela aurait un effet énorme. Pourquoi ne le font-ils pas massivement ? Vu l’énormité du problème, ce serait justifié. Prions pour que les choses changent concernant ce sujet.

Publier une réponse