Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Première banque privée islamique en Suisse

La société financière Faisal Finance a obtenu une licence bancaire intégrale de la part de la Commission fédérale des banques (CFB), et devient ainsi la première banque privée islamique en Suisse. Son actionnaire principal est la banque Ithmaar Bank BSC, située à Bahreïn. Selon le nouvel établissement bancaire, cette banque veut être un pont entre deux traditions distinctes :

"l’excellence de la tradition suisse dans la banque privée et les solutions financières fondées sur une éthique inspirée de la charia".

Un spécialiste peut-il nous indiquer ce qu’est une "éthique inspirée de la charia" ?

Michel Janva

N.B. : un lecteur m’informe que pour un musulman, l’usure et la spéculation sont interdites.

Partager cet article

4 commentaires

  1. L’usure et la spéculation sont aussi interdites aux catholiques normalement…

  2. L’usure est interdite entre musulmans, mais l’est-elle entre un musulman et un non-musulman?
    D’autre part les musulmans me semble-t-il n’excluent pas la possibilité de placer de l’argent à intérêt (non-usuraire).
    Quelque spécialiste pourrait-il nous éclairer ce thème?

  3. L’usure est effectivement aussi interdite aux catholique.
    Mais les musulmans ont une notion extensive de l’usure. Toute perception ou versement d’intérêt est interdit par la charia.
    Le contournement utilisé par les musulmans soucieux de respecter ce point s’apparente à du jésuitisme. Par exemple plutôt que de prendre un prêt pour acheter sa maison auprès de la banque, la banque achète la maison et la lui reloue. Au bout d’une durée contractuellement définie la maison est au locataire. La rémunération de la banque se fait sur les loyers, ce ne sont pas des intérêts mais une marge. Ce n’est ni plus ni moins que du crédit-bail.

Publier une réponse