Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Benoît XVI

Précisions sur le voyage du Pape en Terre Sainte

Le Pape quitte le Vatican demain pour un voyage de 8 jours en Terre Sainte. Quel sens donner à ce voyage? Quelques réponses :

Le voyage du Pape est avant tout un pèlerinage :

B16 "Je réaliserai un pèlerinage en Terre sainte pour demander au Seigneur,
en visitant les lieux sanctifiés par son passage terrestre, le don
précieux de l’unité et de la paix
pour le Moyen-Orient et pour
l’humanité tout entière".

Le voyage du Pape est un signe de la Providence :

"Nous voyons en lui un signe de la Providence qui vient prier avec nous,
pour nous tous, pour la paix, pour tous les habitants de Terre Sainte" (Monseigneur Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem).

Le voyage du Pape a 4 axes pastoraux (livrets à télécharger) :

"En Jordanie : l’Église; à Bethleem : la vie; à Jérusalem : la paix; à Nazareth : la famille".

Le voyage du Pape est signe d'espoirs et de rêves :

 "Les catholiques attendent la visite de leur pasteur, le seul à être
responsable du soin de leurs âmes.
Nous l'attendons en tant que témoin
du Christ Ressuscité. Nous attendons de lui des paroles de consolation
et d'espoir au sein de la situation difficile dans laquelle nous nous
trouvons. Nous espérons que le Saint Père parle à nos jeunes qui
cherchent à comprendre ce que leur foi peut signifier dans cette
situation de guerre et de crise constantes, où les chrétiens vivent
comme un tout petit troupeau
".

Le voyage du Pape est une occasion historique pour un dialogue avec l'islam :

Bxvi"Lors de ce voyage, le pape accomplira des gestes extrêmement
significatifs : il entrera dans une mosquée, à Amman ; il rencontrera
les dignitaires religieux musulmans à Jérusalem et à Bet
hléem ; il
visitera la Coupole du Rocher sur l'Esplanade des Mosquées de
Jérusalem
, ce que Jean Paul II n'a pas eu l'occasion de faire durant sa
visite en 2000 (…)
Le roi, qui a participé avec la reine Rania aux obsèques de Jean Paul
II, a prévu non seulement d'accueillir le pape lors de la cérémonie de
bienvenue qui aura lieu à l'aéroport international Queen Alia d'Amman,
à 14h30, le 8 mai, mais d'aller aussi, le 11 mai, lui dire au revoir,
avec la reine. Un geste tout à fait inhabituel".

Le voyage de Pape n'est pas politique :

"la situation politique dans la région est incertaine,
combien les perspectives de pacifications sont fragiles. Mais le pape se met en
marche quand même, doté d'un courage admirable qui se fonde dans la foi
, pour
parler de réconciliation et de paix".

Le voyage du Pape sera loin de toutes les polémiques :

"Mes chers amis, vendredi je quitterai Rome pour une
visite apostolique en Jordanie, Israël et dans les Territoires
palestiniens. Je profite de l'occasion qui m'est donnée ce matin, à
travers la radio et la télévision, pour saluer toutes les populations
de ces pays. J'attends avec impatience de pouvoir être avec vous pour
partager vos aspirations et vos espérances, tout comme vos souffrances
et vos combats. Je viendrai parmi vous comme pèlerin de paix
"

Le voyage du Pape, chef de l'Église catholique, tout simplement.

Lahire

Partager cet article

8 commentaires

  1. pourquoi vouloir porter des précisions, ou c’est le chef de l’Eglise ou pas. point.
    quelle polémique? chaque chrétien le sait d’avance tout cela. Tiens on accepterait plus le saint Père parce qu’il va “cohabiter” avec l’Islam.. On craint quoi exactement? il faudra le spécifier un jour….
    une telle précision est tout simplement non advenue.
    [Heureux êtes-vous de tout savoir. Il m’a fallu faire ce post pour tout comprendre. Cette précision permet à tout catholique de vivre ce voyage dans l’esprit voulu par le Pape et d’avoir des arguments au cas ou la presse interprète à tort… Lahire]

  2. belle présentation.
    Le Pape ne voyage pour voir du pays : chaque voyage exprime une intention et révèle la signification profonde que l’Eglise peut apporter sur chaque situation locale.

  3. Au contraire, merci de toutes ces précisions!
    Le Saint-Père a d’abord été fortement blâmé de son discours à Ratisbonne. On a brulé son effigie dans tout le monde arabe.
    Aujourd’hui, on l’y honore par des gestes tout particuliers, comme un ami, là où il reste sans concessions :
    Il rappelle avec insistance que la situation des chrétiens du moyen-orient est difficile, il demande une certaine réciprocité, est en contact avec les chefs saoudiens dans le cadre du dialogue inter-religieux, là encore sans aucune concession!
    Le pape est respecté dans le monde entier, comme un grand intellectuel, et oserais-je dire, comme un saint homme. Il n’y a qu’en Europe qu’il est traité comme nous le savons.
    Nous devrions avoir honte… pour nos compatriotes.
    Le dialogue avec l’islam est primordial, quoi que nous en pensions. Il n’y a pas que des Ben Laden, nous aurions tort de ne pas chercher plus loin… en restant vigilant!
    Benoit XVI est un grand homme et un grand pape. Ses hôtes le savent bien. Sa visite sera une bénédiction. La Jordanie ne s’y trompe pas, même les musulmans!
    A suivre, sur KTO…

  4. Je pose quelques questions : visiter une mosquée est-il des plus indiqués en cette période d’indifférentisme et de relativisme, par ailleurs dénoncés par le saint Père dans nombre de ses discours ? Et sur le fond, visiter la coupole du Rocher, n’est-ce pas un acte qui fait mal lorsque le Catholique sait que Mahomet ne peut être qu’un faux prophète ?
    Dans des circonstances très tendues, des Catholiques ne demandent pas au pape de proclamer publiquement que l’islam, le bouddhisme, etc. sont des oeuvres du diable. Ils demandent simplement au chef de l’Eglise de protéger la Foi en évitant de déambuler dans des “lieux saints” où il n’a rien à y faire. Si le saint Père tient à préserver la paix civile et à condamner des agressions injustes contre les Musulmans, à montrer qu’il les respecte en tant que personnes, ce qui est tout à fait légitime, il a mille moyens de le faire sans pour autant relativiser la Foi par des visites de lieux du culte islamique.
    J’ai participé au soutien au saint Père face aux attaques injustes dont il a récemment été l’objet (et je ne le regrette pas). Mais sur les actes de rapprochement avec les autres religions au nom du sacro-saint dialogue, navré, je ne marche pas.
    En espérant avoir été compris. Bonsoir.
    [Alors ayez confiance… Vous comprenez sans doute pourquoi il n’y a qu’un Pape et qu’il est élu avec l’aide du Saint Esprit. Rassurez-vous, moi non plus je ne comprends pas tout et nous sommes nombreux! Mais devons-nous tout comprendre? Je pense que c’est comme au travail : si on ne comprend pas ce que fait le patron, c’est souvent normal! Chacun son niveau : nous avons la tête au quotidien dans nos préoccupations temporelles. Le Pape, vicaire du Christ, a une toute autre vocation et des dons uniques pour comprendre et agir. Lahire]

  5. Je viens de lire le commentaire du canard boiteux. Quelques observations :
    – “Le dialogue avec l’Islam est primordial, quoi que nous en pensions”. Puisque le Canard le dit, il vaut donc mieux s’arrêter de penser sur ce sujet et dire “amen” à tout ce qui se fait de bien et de moins bien en matière de dialogue.
    – “Il n’y a pas que des Ben Laden”. Mais enfin, qui a dit qu’il n’y a que des Ben Laden chez les Musulmans ? Je suis parti trois mois au Maroc lors d’une période difficile de ma vie et des Musulmans m’ont vraiment aidé. Le problème n’est absolument pas là : le Pape peut et doit réclamer la liberté pour l’Eglise catholique dans les pays musulmans qui, soit dit en passant, la refusent tous et ce dans de plus ou moins grandes proportions. Et le saint Père peut faire cela sans avoir à visiter une mosquée. Il lui suffit de rappeler à ces chefs saoudiens la disproportion gigantesque entre les mosquées construites dans chaque pays d’Europe et les Eglises présentes en Arabie Saoudite et dans d’autres pays musulmans a priori plus tolérants.
    M. le Canard dit que le Pape ne fait aucune concession : sans doute, dans son coeur et en paroles, le Pape ne s’est pas converti à l’islam ou à une autre religion non catholique. Mais comment ne pas voir qu’aux yeux de l’occidental de base, pratiquement apostat ou adepte d’une religiosité sentimentale, la visite du pape d’un lieu de culte non catholique favorise l’indifférentisme et le relativisme ? Plus grave encore : Le Canard est-il bien sûr que visiter la coupole de rocher n’est pas aller contre le premier commandement ? Le pape est catholique et le professe publiquement (ce qui est normal de la part du… pape) : il est donc plus important que tout que ses actes publics soient conformes au credo ? Ce n’est pas le cas quand le Pape visite une mosquée. C’est incohérent. Mais peut-être ne suis-je pas assez sensible aux impulsions de l’Esprit et au signe des temps.
    Il se fait tard. Bonne nuit à tous.

  6. En espérant qu’il ne lui arrive rien…

  7. Cher Pierre,
    Puisque vous vous adressez à moi, je vous réponds.
    Ce qui me chagrine, c’est qu’au fond je suis d’accord avec vous, mais permettez-moi quelques observations.
    “Puisque le Canard le dit, il vaut donc mieux s’arrêter de penser sur ce sujet et dire “amen” à tout ce qui se fait de bien et de moins bien en matière de dialogue.”
    Tout d’abord, le canard n’est pas si prétentieux, je vous prie de le croire. Depuis la controverse de Ratisbonne, un dialogue s’est ouvert entre le Vatican et l’islam, notamment avec les Saoudiens. Des églises ouvrent dans les pays arabes, depuis notamment, pas autant qu’il le faudrait, il faut en convenir, mais le dialogue se fait et des projets en sont nés. C’est déjà une base. Je n’ai pas de liens à vous proposer dans l’immédiat, mais cherchez, vous trouverez. Vous verrez que ce qui est sorti de ce dialogue est un bien pour les chrétiens d’orient, ou si vous préférez, un premier pas. Leur situation est très mauvaise encore, je le sais bien… justement!
    Quand je dis qu’il n’y a pas que des Ben Laden, j’entends par là que les musulmans cherchent généralement la paix et ne sont pas moins amicaux que nous ne le sommes en général. Ils souffrent des régimes dictatoriaux dont ils sont en grande partie responsable tout en nous accusant d’être responsable de tous leurs maux. Ils ne sont pas si libre… Il y aurait des conversions qui n’osent pas s’exprimer dans ces pays. Nous montrer hostile à ces gens ne les aide pas, au contraire, et cela n’aide pas non plus les chrétiens. Plus ces pays seront ouverts, plus les conversions pourront se révèler.
    Le pape n’est pas responsable que des catholiques. Sa vocation est universelle. Je ne sais pas si la visite dans le dôme est une bonne chose, mais je pense qu’elle est juste et ne va pas contre le premier commandement. Le pape n’y va pas pour adorer, je suis surpris que vous pensiez cela. Ceci dit, pour moi comme manifestement pour vous, l’islam est une manière de grande secte. Mais le soleil se lève sur les bons et sur les méchants.
    Pardonnez-moi et ne le prenez pas mal, mais je pense qu’il est un peu injuste de voir du relativisme partout, surtout au sujet de Benoit XVI. Le dialogue entre les religions est aussi important au sens où la religion va souvent de paire avec la politique dans le monde musulman.
    Je sens bien qu’on ne sera pas d’accord avec moi ici, tant pis, c’est ce que je pense, même si l’islam me fait horreur.

  8. Notre Saint père en allant visiter des personnes et lieux musulmans ne fait il pas exactement la même chose que Notre Seigneur Jésus lorsqu’il s’invitat à diner chez Zachée, un publicain rejeté par tous et qui, comme on le lit dans l’évangile, se convertit à la suite de cette visite. Plutôt que de vainement chercher des explications, prions pour la conversion de ceux que visite notre bien aimé pape Benoit XVI.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services