Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Poursuites contre Obama pour abus de pouvoir

Les élus républicains de la Chambre des représentants, où ils sont majoritaires, ont approuvé le lancement, mercredi, de poursuites contre le président américain, accusé d'abus de pouvoir. Barack Obama a enfreint ses responsabilités constitutionnelles et n'a pas appliqué fidèlement la loi de réforme du système de santé de 2010. 

Cette plainte visera spécifiquement les deux reports de l'entrée en vigueur d'un volet de l'Obamacare relatif aux employeurs, délais rendus nécessaires par les débuts chaotiques de la réformer. Les républicains dénoncent les 183 décrets exécutifs pris par Obama, parmi lesquels la régularisation de 580 000 sans-papiers pour une durée limitée, l'augmentation du salaire minimum des prestataires de l'Etat.

L'aile la plus conservatrice du parti républicain réclame aussi le lancement d'une procédure d'impeachment.

Partager cet article

8 commentaires

  1. Une fois qu’on aura prouvé la TRAHISON de ce sinistre individu : qu’on l’envoie au Qatar finir ses jours !

  2. À quand un “impeachment” à la française?

  3. Les américains sont plus prompts à réagir que les français !
    Pourtant on est obligé d’admettre que les américains sont très très très longs à la détente…

  4. Nous, on se contente de lui demander poliment de démissionner !
    Pourquoi le ferait-il ?

  5. En même temps, cela fait maintenant 13 ans que les USA sont sous la loi martiale, qui prévoit entre autres réjouissances la détention pour une durée indéfinie de toute personne désignées “suspecte” sur le territoire des USA.
    Il est ici important de savoir que les USA n’ont jamais défini de frontière à leur territoire.
    C’est notamment pourquoi les “sanctions” financières relatives à des opérations en dollar sont appliquées conformément au droit américain lorsque ces opérations ont eu lieu dans des pays non américains. Ils ne sont pour les USA pas hors territoire juridique américain. Vous saisissez l’étendue du problème ?
    Le même raisonnement juridique s’applique à tout traité commercial et/ou monétaire pouvant être passé avec les USA. Là aussi, chacun comprend bien ce que cela veut dire je pense…
    Tout cela ne trouble visiblement pas les élus républicains de la Chambre des représentants. Et pour cause.

  6. Élire un noir à la présidence principalement parce qu’il est noir a été une grave erreur !
    Avec le même programme, aucun blanc n’aurait été élu ; cela a été dit et est de plus en plus flagrant, ce fut un vote communautaire.
    Nous avons ce risque « chez nous » avec les populations immigrées, le risque est d’autant plus grand que les politiques de presque tous bords essaient de les attirer à eux. Comment cela se passera-t-il lorsque nous aurons des maires (pour commencer) musulmans ? Se comportera-t-il principalement comme un maire au service de la république et des citoyens de tous bords ?
    Ce paragraphe n’est pas or sujet, ce qui se passe chez les Étatsuniens en est la démonstration.

  7. Obama ne respecte pas la Constitution de multiples facons mais malgré leurs millions de flingues les ricains restent incapables de faire tomber un gouvernement chez eux comme ils savent si bien le faire chez les autres .
    Depuis le 11/9/2001 et la guerre criminelle contre l’irak suite aux baratins que des islamistes obscurantistes dans des grottes afghanes et les pseudo armes de destruction massive de Saddam Hussein, les ricains sont en dictature vicelarde sous la coupe du cartel financier de banques privées (fédéral réserve bank),les rentiers du lobby wall-st/pentagone ,et autres prédateurs bonimenteurs goches/droate tous pourris .
    Mais ils ont le trouillométre en effervescence pour leurs petits conforts perso ,il n’y a donc personne pour abattre la dictature ricaine usa malgré les flingues de 300 millions de ricains !
    Tuer les autres ailleurs ne leur cause aucune insomnie de conscience mais pour le pays ,y’a que des parleurs et pas beaucoup d’agisseurs .
    Obama sert à neutraliser les ricains sous menace d’accusation de racisme ,le nec plus ultra pour narguer le blanco pendant que le pays est bradé à l’invasion pour basanés !
    Les ricains, au final ont le meme problème que nous ,avec ou sans flingues ,jusqu’à quand allons-nous tolèrer traitres et oppresseurs au lieu de les virer ?

  8. Les Etats-Unis ont eu un président adepte de la Realpolitik, c’était Nixon. Et ils l’ont viré.
    Ils ont donc eu Gerald Ford, vice-président, qui ne passait pas pour un esprit particulièrement délié, puis l’abruti planteur de cacahuètes, Carter, un illuminé qui dit parler à Dieu tous les matins, et que Dieu lui répond.
    Reagan a relancé la machine, mais a parfois fait n’importe quoi (filer des missiles “Stinger” aux Afghans, même s’ils luttaient contre les Soviétiques, c’était fichtrement imprudent). Bush père a voulu punir Saddam Hussein de faire main basse sur cet émirat pourri du Koweit. Clinton, c’est le Kossovo. Bush fils, c’est l’Irak. Obama, c’est la Libye, avec un certain Sarkozy comme exécuteur des basses œuvres. Et ça a failli être la Syrie, ne parlons pas de l’Ukraine.
    Question : ils vont encore nous les briser longtemps, les États-uniens ?

Publier une réponse