Bannière Salon Beige

Partager cet article

Marche pour la Vie / Pro-vie

Pourquoi se retrouver demain à la Marche pour la vie à 14h à Lyon!

S'il reste des hésitations, lisez ceci jusqu'au bout :

"Qui est derrière le collectif J’aime la Vie ?

Un panache de jeunes et de moins jeunes qui ont à cœur le même attachement pour la Vie. Nous sommes une vingtaine entre 20 et 60 ans, la majeure partie d’entre nous sont étudiants ou jeunes professionnels, quelques-uns sont jeunes parents, et nous sommes éclairés par l’expérience de retraités qui consacrent encore de leur temps pour les générations futures !

 Pourquoi avoir voulu créer ce collectif ?

Pour participer à la construction d’une société plus humaine : remettre au goût du jour la capacité de l’homme à protéger le plus faible, à aimer l’autre avec ses faiblesses, ses défauts, à l’aimer pour ce qu’il est, sans voir en lui un moyen de faire du profit, de jouir de la vie de manière éphémère, ou de se faire valoir.   

Quelles peuvent-être les solutions?

Nous voulons des solutions concrètes.

Nous voulons que chacun d’entre nous s’engage au quotidien pour aider celui qui est proche de lui : celui qui vit à côté de nous, ce voisin de palier que l’on voit rentrer fatigué, l’étudiant étranger en échange dans notre faculté qui a le mal du pays, le sans-abri que l’on croise tous les matins à l’entrée du métro, notre grand-père qui perd un peu la mémoire…

Nous voulons une société qui aide chacun à faire le choix qui le fait grandir et le rend heureux.

Par exemple ?

Nous considérons que la banalisation de l’avortement, en plus de faire de la suppression des millions de vies, un acte « normal », nie la souffrance de la femme. Au lieu d’aider une famille ou une femme seule à garder son bébé, la société préfère nous acculer à l’avortement ! C’est l’aberration, par exemple, de Najat Vallaud-Belkacem lorsqu’elle propose de rajouter dans la notice des tests de grossesse des conseils sur l’avortement !

Pourquoi aborder tant de sujets ?

Parce que tout est lié ! Pour nous, une société qui n’est pas prête à accueillir la Vie dès son commencement est vide de sens, car elle appauvrit les relations sociales, ce qui est le symptôme de la perte de repères communs et du manque de confiance en l’avenir.

La recherche sur les embryons nie leur réalité d’êtres humains. L’avortement nie le fait que la vie soit un droit inaliénable. On permet alors l’élimination d’enfants porteurs de handicap, parce qu’ils risquent de souffrir. Et si la souffrance justifie le fait de donner la mort, il n’y a pas d’obstacle à l’euthanasie ! Faire valoir son objection de conscience, c’est dire non à cette idéologie ambiante (du « progrès », du « sens de l’histoire », du relativisme), et cela gêne ! Donc, la prochaine étape, c’est de l’interdire, comme cela a été évoqué au Parlement Européen, dans le rapport Estrela ! D’où le choix de ces combats pour cette marche !

 Pourquoi marcher ?

  • Pour ceux qui sont convaincus, savoir que l’on n’est pas seul à vouloir une société fondée sur l’accueil de la Vie et nous encourager à s’engager, à servir quotidiennement !
  • Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de tout ça, réveiller les consciences !
  • Pour les élus de tout bord, leur faire savoir qu’ils doivent prendre parti en faveur de la Vie et qu’ils seront soutenus !
  • Pour le gouvernement, qu’il sache qu’une bande d’irréductibles sera toujours là pour dénoncer l’individualisme ambiant !
  • Pour les générations futures, parce que nous aurons à répondre devant elles de ce que nous avons laissé faire !

Rendez-vous demain à 14h !

1382258_663458650366037_1296992424_n

Partager cet article

2 commentaires

  1. On dit qu’il y a en France 220 000 avortements par an.
    Combien y en avait-il en réalité du temps de Mme Veil ?

  2. Bravo pour cet excellent argumentaire, très bien construit’
    Je vous encourage. Bonne marche !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services