Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Politique en France / L'Eglise : L'Eglise en France

Pour le Gouvernement, la religion catholique doit disparaître

De la bouche même de Vincent Peillon, aujourd'hui ministre : 

"On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la révolution matérielle, mais qui est la révolution spirituelle, c'est la laïcité. Et c'est pour ça d'ailleurs qu'au début du XXe siècle, on a pu parler de foi laïque, de religion laïque, et que la laïcité voulait être la création d'un esprit public, d'une morale laïque, et donc l'adhésion à un certain nombre de valeurs".

 

Addendum 16h40 : Vincent Peillon n'était pas ministre lorsque cette vidéo fut réalisée. Mais c'est sans doute pire : c'est en toute connaissance de cause qu'il a été choisi pour tenir un rôle et une fonction précise dans ce gouvernement.

Partager cet article

71 commentaires

  1. Ce type est un grand malade, il se prend pour le Rosenberg du socialisme français ! digne héritier de Robespierre et de sa clique qui eux aussi avaient trouvé comment appliquer la solution finale envers ses enquiquineurs de chrétiens qui refusent obstinément d’obéir aux tyrans.

  2. Parce qu’avec la religion musulmane on peut construire un pays de liberté, bien sûr ! Vincent Peillon se fout de notre gueule et des français. Peillon, dégage au plus vite avec que la France bien élevée ne se mette vraiment en colère !

  3. D’où la nouvelle religion prônée par Peillon à l’école avec la morale laïque.

  4. Pauvre Peillon !
    Cela se fait incognito, au moins, en silence, en sapeur, et non pas en cornant ses intentions aux carrefours.
    Quel idiot !
    Nous allons nous mobiliser, virer ce qui nous immobilise. Résister.
    Merci, Peillon, de nous galvaniser.

  5. Et ben il ira se faire voir…

  6. Effrayant…
    mais… la conclusion sur le nécessaire travail intellectuel pour reconstruire “une grandeur” pour la France est paradoxalement une espérance ! Sous réserve que la droite -et plus encore la droite catho- prenne cet appel pour elle et se retrousse les manches, ou plutôt le cœur ET les méninges, tout en se remettant dans le “bon sens”. Merci Benoît XVI. Et merci d’avance au nouveau Pape François jésuite: un CV providentiel pour l’époque ?

  7. Bonjour,
    Je n’arrive pas à dater cette vidéo. Pouvez-vous m’éclairer ?
    Merci.
    AG

  8. La “sacro-sainte laïcité” ne mettra pas fin à nos 2000 ans de catholicisme! Allons jusqu’au bout pour défendre la Chrétienté!

  9. Cet homme est-il fou ? Comment un ministre peut-il annoncer, en toute impunité, qu’il va s’attaquer et s’en prendre à une partie de la population de son pays ? Comment un ministre de l’Education Nationale peut-il rêver (ou annoncer ?) qu’il va modeler les consciences et les esprits de la jeunesse selon ses convictions politiques ? Le totalitarisme est marche, résistance !
    [Ces propos datent d’avant son arrivée au Ministère. C’est sans doute pire : il n’a pas été choisi par ignorance, voire il a été choisi justement pour ce qu’il avait annoncé!
    JL]

  10. Nous voilà prévenus : l’aveu sans fard de cette instauration de la laïcité comme religion, sort de la bouche du ministre à qui nous allons devoir opposer notre résistance catholique et anti-républicaine
    Aux armes, citoyens et à bas Peillon, sa laïcité et sa république !

  11. “la morale laïque” : l’hédonisme des plus nombreux, la loi du plus fort.
    “l’adhésion à un certain nombre de valeurs” : l’absence de valeurs

  12. Au secours ils deviennent fous à lier ;

  13. Monsieur Peillon, la religion laïque ! un oxymoron de plus pour ceux qui n’ont pas compris que révolution veut dire qu’on tourne en rond.
    la laïcité n’est pas la propriété des grands prêtres de culte ! si ce monsieur veut fonder une religion libre à lui, qu’il le fasse, mais pas avec les deniers publics, pas avec les médias publics !
    s’il lui prend l’idée d’appeler cela le culte de la laïcité, libre à lui, le papier, le clavier, souffre tout ! mais si cette personne est ministre de la République laïque, il est temps pour monsieur Peillon de démissionner.
    démissionner dans un certain respect de soi, et des autres, démissionner par ce que l’on est allé trop loin et que l’on s’en rend finalement compte. démissionner parce que l’on s’est tromper et que l’on conserver encore, malgré, le sens de la droiture et de l’honneur.
    monsieur le ministre, démissionnez.

  14. Nous sommes vraiment en guerre, et il serait temps que nos évêques se réveillent et marchent devant le les fidèles dans la Résistance qui s’annonce. Car nous n’y échapperont pas, il ne peut y avoir de fuite ou d’évitement face à ce rouleau compresseur, nous devons monter au combat, et les évêques doivent avancer ou se démettre. Assez de compromissions !

  15. Peillon est franc-maçon donc anti-catholique et anti-France comme Sarkosy, Chatel, Morano, Taubira, Valls, Collard et bien d’autres.

  16. Voilà pourquoi il est impossible d’être catholique et républicain. Vouloir être les deux à la fois est déjà un reniement.
    Car tous les partis qui se vantent d’être républicains – et qui le sont d’ailleurs, sinon ils seraient interdits et dissous immédiatement – tiennent ce même langage.

  17. on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas!!! tout est dit, il ne cache même pas son jeu tellement il est sûr de détenir la Vérité, comme un bon descendant des révolutionnaires de 1789.

  18. Pitié! sa dernière phrase! où c’est y qu’il veut nous emmener? Je le trouve ennuyeux,vide, pédant et dangereux!

  19. Il faut inventer une religion républicaine? La révolution spirituelle? La spiritualité= relation de l’humain avec Dieu et l’ame. Dieu est lumière! Il connait toutes choses, y compris les pensées et les sentiments intérieurs de tout homme. Pauvre Peillon. avec l’esprit pauvre payons!

  20. Ce même monsieur n’a le courage d’attaquer ni l’Islam ni le Judaïsme. Ce mec est un minable….

  21. Désolé, Monsieur Peillon, La France est la Fille ainée de l’Eglise et le restera que vous le vouliez ou non. Vos valeurs ne sont pas NOS VAlEURS et nous en sommes fiers.
    Sainte Vierge Marie, Priez pour nous, et aidez-nous à combattre Satan qui est plus virulent que jamais tout autour de nous.

  22. Normal ils sont tous francs_maçons la guerre contre les catholiques est ouvertement déclarées.; il ne reste que que les gogos pour ne pas le voir… Nicolas en est la première victime..
    Il nous faudra utiliser la forces contre ce gouvernement et son idéologie mortifère que les catholiques les plus durs de France se le disent…
    Écoutez le pape il est plein de bons sens.. enfin me semble t-il??

  23. Depuis Voltaire, on avance: la déesse raison nous dit que l’on n’a rien compris. Les intellectuels (maçons) pensent pour nous. Laïcité, socialisme, fascisme, communisme, trotskisme, capitalisme, maoïsme, mondialisme, peillonisme, hollandisme nous promettent le bonheur avec des sacs en plastique.
    Chaque fois avec des millions de morts: c’est pour votre bien.

  24. Je suis enseignant. M. Peillon est mon ministre.
    S’il a effectivement tenu de tels propos, alors il faut d’urgence le mettre hors d’état de nuire. Il en va de la santé de la République et de la crédibilité de l’Education nationale (laquelle est déjà en piteux état).

  25. “Le laicisme est la religion des sans religion” Pie XI Quas primas encyclique sur le Christ Roi. ce coup-çi c’est la guerre.Rembarre…

  26. Voilà, c’est dit … Lisez son livre, vous saurez à quel idéologue fou et dangereux nous avons à faire face …

  27. On se croirait avant la chute de l’empire romain ! le martyr des cathos , c’est pour bientot … préparons nous et armons nous … de nos chapelets !

  28. “il faut inventer une religion républicaine” et …. “donc l’adhésion à un certain nombre de valeurs”.
    BON, maintenant, on sait où ils veulent en venir …..mais
    NOUS N’AVONS PAS LES MEMES VALEURS !!!

  29. on est dans un monde de fous !!

  30. Ceci est le vrai visage de ceux qui nous gouvernent !!! Nous pensions être au XXIème Siècle !!!
    Nous sommes revenus aux années ’30 !!!
    Les socialistes réactionnaires nous ont ramené aux prémices d’une guerre civile (il suffit d’écouter les termes de leurs propos)!!!

  31. Dibolo veut qu’on l’adore…
    Attention les chinois ont commencé comme ça,
    finalement les enfants se sont mis en opposition aux parents et on connait la suite…
    Résistance, prière, pénitence, urgence…
    Pour convertir les malades de son espèce…

  32. Eh bien voilà, c’est dit, mais c’était tellement évident depuis le début de cette satané révolution ! Seuls les innocents ou les malhonnêtes ne voulaient pas le voir ou le reconnaître !
    Espérons que bientôt les Français y voient enfin clair et réalise combien cette ripoublique n’est qu’un avatar supplémentaire de cette hydre révolutionnaire si bien installée dans notre pauvre pays ! Les Français doivent comprendre que ce régime non seulement n’est pas la France, mais qu’il la détruit totalement.

  33. Pour que la France vive la religion catholique doit disparaître !
    C’est hallucinant : un attaque frontale, sans ambiguité contre l’Eglise.
    Les évêques devraient demander une entrevue et le mettre au pied du mur (du F Macon qu’il est) et comme il ne reculera pas, dévoiler son vrai visage de coupeur de tête, d’intolérant carabiné , ainsi que de rompre les contrats d’association, ouvrant ainsi une nouvelle ère dans la contre-révolution.
    C’est un grand malade !

  34. Rien de nouveau en France : déjà la révolution française eut cette prétention avec modification du rythme de la semaine, des noms des mois, la célébration de la Raison, les prêtres sous serment etc… cela fit des martyrs, préparons nous ; mais la France est redevenue catholique. Ce monsieur, comme les autres, a tous les pouvoirs mais pas de culture.

  35. Il est comique ce monsieur, instaurer une “religion laïque” … autant vouloir renflouer l’épave du Titanic !

  36. Vous êtes complètement dans l’erreur, Monsieur Peillon, avec votre histoire révisioniste. On ne pourra jamais construire un pays de liberté SANS la religion catholique.
    Ce qui a fait suite à la Révolution Française, c’est dix années de terreur. Et a qui a-t-on fait appel pour remettre de l’ordre en France après cela?
    Dans l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques aussi, on a cru pouvoir construire un monde sans Dieu, avec le résultat que l’on connait. Si bien qu’aujourd’hui, Poutine se sent obligé de faire appel à l’Eglise Orthodoxe pour remettre de l’ordre en Russie, laquelle il y a peu de temps encore, perdait 1% de sa population chaque année.
    Vous citez Marx, mais la laicite ne serait-elle pas le nouvel opium du peuple dont vous seriez-vous même un dealer? Dès le départ, le socialisme n’a cessé de nuire à l’humanité. Il faudrait peut-être un jour ouvrir les yeux.

  37. Et ce bonhomme là a un frère journaliste à la Croix ?

  38. Puisque le gouvernement de la république veut se débarrasser de la religion catholique (merci d’avoir dit clarement ce que le “Livre noir de la Révolution française” que tout le monde n’a pas lu), il va falloir se débarrasser de la république. c’est eux ou nous !
    et que les républicains ne viennent pas dire que ce n’est que la Gauche, puisque le Front national Gilbert Collard, futur ministre de la Justice de MLP si elle arrive au pouvoir) prétend interdire les Croix dans l’espace public.

  39. et c’est comme ca que nous sommes passe de l’instruction publique a l’EDUCATION NATIONALE.
    je m’attendais a un “nous avons les moyens de vous faire changer d’avis”

  40. J’ai dit tout ce que j’avais à dire ici :
    http://www.godf.org/index.php/divers/contact/slug/contact-1

  41. Mgr Vingt-Trois va-t-il pouvoir continuer à mettre sur le même plan les valeurs judéo-chrétiennes et celles des Lumières sans perdre toute crédibilité ?
    A sa place, je me poserais sérieusement la question.
    En tout cas, merci Monsieur Peillon. Vous avez déjà réussi un miracle : même les aveugles vont devoir voir.

  42. Vidéo de 2008 ou 2009.
    Peillon finira dans les poubelles de l’Histoire, comme les autres idéologues qui l’ont inspiré.
    Dieu est mort, disait Nietzsche.
    Nietzsche est mort, répond Dieu….

  43. C’est dingue! Il n’a rien compris à ce qu’est un système laïc: la religion ne le regarde pas, lui étant du côté politique, de la barrière! Aurait-on affaire au pire des sectaires qu’il soit?!

  44. Et sa “nouvelle religion”, il veut l’apprendre de force aux enfants dans les écoles via l’idéologie du gender !
    Avez-vous entendu les évêques responsables des écoles dites “catholiques” annoncer leur refus définitif de laisser les établissements dont ils ont la charge participer à cette ignominie ?
    Face à cet appel triomphant de Peillon pour cette nouvelle “religion”, vont-ils rester longtemps terrés comme des moutons dans la crainte d’afficher leur propre religion qui est leur raison d’être et dont ils sont les bergers ?

  45. Okapi T.
    entièrement d’accord avec toi !

  46. Catholiques vous êtes en état de légitime défense,cela fait plus de deux cent ans que l’on vous fait la guerre et que l’on essaye de vous éradiquer à petit feu.
    La laïcité est la religion de la république maçonnique universelle, même celle dite “positive”.

  47. Vu ce qu’il reste de la religion catholique en France en 2013, en termes de vocations, d’assistance à la messe du dimanche, de respect du repos dominical, de combativité de nos pasteurs, de connaissance de la foi, etc. on se demande pourquoi tant d’acharnement ?
    Tant qu’il restera un seul clocher dans le paysage, une seule âme non viciée par la propagande immorale omniprésente, les ennemis du Christ trouveront un motif de se plaindre.

  48. Et dire qu’il est à la tête de l’éducation nationale, que par lui le scandale se répand dans la jeunesse de France…..Heureusement qu’une partie de cette jeunesse tient bon et nous pouvons être fier de la génération JP 2/ Benoit 16/ François qui n’a pas fini de nous étonner !

  49. La Franc-maçonnerie aura disparu quant la Sainte Eglise Catholique et Apostolique sera toujours là !
    La secte franc-maçonne ne vaut pas tripette, personne ne s’est jamais fait tuer pour elle contrairement à l’Eglise !

  50. V Peillon dans son livre “Une religion pour la République” aux Editions du Seuil a écrit à la page 277 que le but était de détruire l’Eglise Catholique.
    Voilà à qui est confié l’école des enfants français.

  51. On appelle ça du terrorisme intellectuel.

  52. Monsieur Peillon vous n’êtes pas le premier à vouloir inventer une nouvelle doctrine en chaussant les pantoufles de vos prédécesseurs, à vouloir la mutation de l’homme vers une métaphysique empirique.
    Vous un socialiste non pas nationaliste mais internationaliste vous voulez
    nous refaire le coup de l’homme nouveau. Votre prédécesseur, socialiste nationaliste,à la petite moustache, a souhaité l’émergence d’un homme nouveau.
    Il en a coûté à l’humanité une guerre mondiale de 60 000 000 de morts
    dont 25 000 000 pour l’Europe et 600 000 pour la France.
    Vous serez qu’un nième socialiste à vouloir mettre les doigts dans ce pot de confiture.
    Au vue des précédents résultats, le votre sera comparable à quelques mégatonnes !
    “On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique »
    Monsieur Peillon….
    la chrétienté a dit depuis son origine tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    Chaque puissant a adapté cette profession de foi chrétienne à sa guise,
    y compris le socialisme, y compris les penseurs de1789 copistes
    du génie du christianisme.
    La liberté, c’est le christianisme qui l’a offert à l’humanité.
    Le mot catholique a pris ces racines en 1054, mais la religion catholique
    est la continuité de l’Apôtre Pierre et cela, même avec l’aide de Lucifer,
    vous ne pourrez pas la déconstruire.
    Vous êtes un homme ambitieux, d’autres l’ont été, même l’AntéChrist
    devra s’incliner.

  53. La bigoterie laïcarde à sens unique et à la sauce dhimmie ?

  54. À l’attention de “Denis CROUAN | 22 juin 2013 15:26:12”
    Lisez ses bouquins (essayez de les emprunter ou de les trouver d’occasion!)
    -V. PEILLON: la révolution française n’est pas terminée Seuil 2008
    « La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi. »
    -V. PEILLON: une religion pour la République, Seuil, 2010
    « Car toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise »

  55. Monsieur Peillon vous n’êtes pas le premier à vouloir inventer une nouvelle doctrine en chaussant les pantoufles de vos prédécesseurs, à vouloir la mutation de l’homme vers une métaphysique empirique.
    Vous un socialiste non pas nationaliste mais internationaliste vous voulez
    nous refaire le coup de l’homme nouveau. Votre prédécesseur, socialiste nationaliste,
    à la petite moustache, a souhaité l’émergence d’un homme nouveau.
    Il en a coûté à l’humanité une guerre mondiale de 60 000 000 de morts
    dont 25 000 000 pour l’Europe et 600 000 pour la France.
    Vous serez qu’un nième socialiste à vouloir mettre les doigts dans ce pot de confiture.
    Au vue des précédents résultats, le votre sera comparable à quelques mégatonnes !
    “On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique »
    Monsieur Peillon….
    la chrétienté a dit depuis son origine tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    Chaque puissant a adapté cette profession de foi chrétienne à sa guise,
    y compris le socialisme, y compris les penseurs de1789 copistes
    du génie du christianisme.
    La liberté, c’est le christianisme qui l’a offert à l’humanité.
    Le mot catholique a pris ces racines en 1054, mais la religion catholique
    est la continuité de l’Apôtre Pierre et cela, même avec l’aide de Lucifer,
    vous ne pourrez pas la déconstruire.
    Vous êtes un homme ambitieux, d’autres l’ont été, même l’AntéChrist
    devra s’incliner.

  56. Que dire de plus de ces commentaires!
    S’ils viennent à bout de ce programme par la force, et en ce qui me concerne, refusant cette nouvelle école satanique “dit positive” dès la rentrée prochaine, nos enfants nous seront enlevé et transmis à des associations laïques…
    Qu’ils aillent aux diable tous ces gens élus pour 5 ans!
    Mon enfant n’est pas votre propriété, je peux rembourser les 100 euros de caf.
    Attendons-nous aussi qu’après avoir remplacé “Père et Mère” par “Parent”, logiquement “Fille et Garçon” deviendront “Enfant”, seul BéBé restera.

  57. Qu’avez-vous fait de notre petit roi Louis 17 ? quel âge avait-il au fait, le pauvre petit, quand vous le torturiez aussi vilainement ? 8 ou 9 ans je crois.

  58. pauvre type il a été élever avec des pétards et du pinard il a de graves séquelle le monsieur

  59. Le petit Louis XVII, abandonné de tous au Temple, est mort à l’âge de 10 ans par manque de soin et par désespoir. Mais le martyr de la famille royale n’est pas enseignée dans les collèges et lycées. Les prédécesseurs du ministre de la rééducation nationo-mondialiste ont tout fait pour effacer les traces du martyr en détruisant le Temple puis les Tuileries. Comme dans tous les systèmes totalitaires, il s’agit de procéder à un véritable lavage de cerveaux des Français. “Si le peuple ne veut pas être libre, nous le rendrons libre contre lui-même” disait Saint-Juste. Il faut comprendre que le peuple doit être libéré du “fanatisme”, c’est-à-dire, de la foi dans le Christ.

  60. “Interdire les Croix dans l’espace publique, il ne manquerait plus que ça! alors que vient faire Marine dans le fauteuil de Jeanne d”Arc” Question à Maître Collard qui aurait eu cette idée extrêmement imprudente d’après Jack. Pauvre…pauvre monde.On oublie un peu trop à mon avis que nous ne sommes que..des serviteurs inutiles petits..petits…et que le Maître …c’est LUI et personne d’autres ..AH

  61. Pm, puissent-t-ils avoir raison, ceux qui avancent que le petit L17 fut exfiltré du Temple par un compatriote de Joséphine.

  62. Pour ceux qui ont un doute sur le fait que Monsieur Vincent PEILLON est complètement cinglé je vous propose de visualiser les vidéos ci-dessous ou il expose les grands trait de la laïcité :
    (ATTENTION : Déconseillé aux personnes sensibles parce que c’est très violent quand on sait qu’il est ministre)
    http://www.youtube.com/watch?v=AA3dtPLHGWw
    http://www.youtube.com/watch?v=3WNuugFF7Gg
    http://www.youtube.com/watch?v=NMBLr3YJxKs
    http://www.youtube.com/watch?v=HWH6dtWZcrg
    Ainsi vous pouvez connaître les prochains programmes scolaire destinés aux enfants…

  63. @AG : cette vidéo date du 8 octobre 2008

  64. 00:29 : “Il faut s’enfanter soi-même et donc faire le propre récit de sa naissance”
    02:19 : “On ne peut pas faire une révolution uniquement dans la matière, il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution essentiellement politique, mais pas la révolution morale et spirituelle. Et donc on a laissé le moral et le spirituel à l’Eglise catholique. Donc il faut remplacer ça. […] On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l’a fait dans d’autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine. Cette religion républicaine, qui doit accompagner la révolution matérielle, mais qui est la révolution spirituelle, c’est la laïcité. Et c’est pour ça d’ailleurs qu’au début du XXe siècle, on a pu parler de foi laïque, de religion laïque, et que la laïcité voulait être la création d’un esprit public, d’une morale laïque, et donc l’adhésion à un certain nombre de valeurs.”
    Voici ce qu’il écrivait dans La Révolution française n’est pas terminée, Paris, Le Seuil, 2008.
    « La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau. La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux. La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi.»
    Et, le 2 septembre dernier, dans le Journal du dimanche, répondant à la journaliste Adeline FLEURY : « Le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel… »

  65. “La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps”
    C’est l’irruption de Lucifer.

  66. Les choses sont claires.

  67. Que ce monsieur regarde nos cathédrales, notre musique sacrée, nos écrits , tout simplement notre patrimoine ! Il se prend pour le Créateur , j’en suis sûr

  68. Peillon considère donc que la France n’est pas encore un pays de liberté et cela à cause du catholicisme. Les pays occidentaux de tradition catholique sont donc encore d’horribles dictatures obscurantistes, contrairement aux autres pays de la planète . Il faut être une vraie crapule pour affirmer le contraire de la réalité qui est que les pays de tradition catholique sont les pays les plus libres ( sauf lorsque les rouges apatrides y prennent le pouvoir).
    Et Peillon regrette que le protestantisme ne puisse s’acclimater en France comme il l’a fait dans d’autres pays, mais s’acclimater à quoi au juste …
    Et quid du judaisme, qui est la religion de Peillon, et de l’islam ? là, il n’ose pas …
    La Révolution française pour Peillon : quelque chose qui n’appartient pas au temps mais qui est cependant le commencement absolu de l’incarnation d’un “sens “qui régénère et fait expier le peuple français.
    Peillon n’est pas d’ici, il n’est ni de France, ni d’Occident . Ce type de discours le démontre amplement. Et c’est tout le gouvernement qui est de la même nature.

  69. Ce que ces gens ne comprennent pas c’est que personne ne s’est jamais donné entièrement pour les autres au nom de la laïcité!

  70. Ce bonhomme ne manque pas d’air.Et le diable a bien choisi son ambassadeur. Ses prétentions sont tellement risibles qu’elles n’ont leurs place qu’à l’asile.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services