Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pour en savoir plus sur Jean-Michel Blanquer

En 1989, Jean-Michel Blanquer était déjà à la manœuvre contre la monarchie "résidu de l'histoire", "idée dangereuse (…) fondée sur les inégalités et les privilèges". L'essentiel est la "défense des droits de l'homme". Voici l'extrait d'un débat face à Stéphane Bern :

Cette association, l'AD89, a été fondée en  1985 par Jean-Michel Blanquer, François Baroin et Richard Senghor. Elle a tous les relents de l'idéologie maçonnique. On lit notamment :

"Toute personne résidant dans un pays a le plein droit à l'égalité devant le droit national en respectant l'intégrité des autres individus. Cela inclut le droit à la participation civile, sociale, économique et culturelle et au libre déplacement."

"Toutes les applications de la science doivent être soumises au plus large consensus social."

"Doivent être préservées en toutes circonstances et de manière permanente l'intégrité physique et psychologique des femmes et la libre disposition de leur corps en accord avec leurs convictions ce qui implique l'accès sûr, libre et gratuit à l'éducation sexuelle et à l'utilisation des méthodes contraceptives et le droit de décider de leur maternité."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Jean-Michel Blanquer choisi par Macron…rien à ajouter et tout à craindre.

  2. Propos nauséabonds, infecte odeur de soufre, ca pue.

  3. Et tous les 3 formés dans un bon vieux collège catholique privé de Paris, le collège Stanislas sauf erreur. C’est triste quand on y pense.

  4. db vous parlez de qui? Baroin, Blanquer,Senghor ou Bern, Blanquer, et ?.
    Dans la courte video j’ai trouvé S.Bern parfait cad courtois,ouvert et concret alors que en effet, Blanquer tente de couper la parole, est enfermé dans son idéologie, n’a pas d’arguments autre que implicitement il est moderne avec les droits de l’homme et les autres ringards.

  5. C’est triste de constater que Stéphane Bern n’a pas eu la réponse inattaquable sur la démocratie équitable qui fonctionnait en France monarchique depuis 7 siecles qui etait une démocratie fonctionnant harmonieusement à l’intérieur des corporations qui envoyaient au tiers État et aux assemblées provinciales et municipales leurs representants. Le corps de la Noblesse lui, fonctionnait autrement car responsable directement devant le Roi (dans Ses pouvoirs regaliens) de la Sécurité et de la Justice, Quant au Corps de l’église il apportait par ses membres la Sagesse et la Miséricorde pour tempérer une application des lois trop rigoriste parfois (Ce qu’on appellerait aujourd’hui la recherche des circonstances attenuantes)et avait le devoir de rappellera au Roi les principes évangéliques. Il s’occupait aussi de veiller à ce que la Justice retributive sociale soit exercée dans la Société outre le Bien des Âmes qui était et est toujours Sa fonction première.C’etait également l’église qui s’occupait principalement des hôtels Dieu (hopitaux)
    La Démocratie existait en Monarchie Française certainement plus vertueuse que celle qui est appliquée actuellement car beaucoup moins sujette aux passions fugaces.
    Quant aux privilèges ils sont de tous temps que ce soit en République ou en royauté
    Les privilèges justes existaient pour les provinces moins nanties et pour protéger le travail afin d’éviter les concurrences sauvages facteurs de misères sur le long terme par l’absorption des plus faibles par les plus forts les numerus clausus appliqués par les corporations impliquaient des développements citadins plus harmonieux et la Justice prudhommale entre patrons et employés s’exercait à l’intérieur des corporations selon la règle qui existe de plus en plus à Notre époque depuis la mise en place des conventions collectives professionnelles avec cependant une différence de taille (les juges et avocats faisaient partie de la corporation ainsi tous les paramètres propres à la corporation en tant que corps social rentraient en jeu dans le règlement des differents; comme quoi: chassez le naturel il revient au galop quand le Bon Sens prime.
    Les privilèges de la Noblesse étaient certainement moins injustes que ceux qui existent maintenant
    Que l’état soit une Royauté ou une République il a un devoir c’est de ne pas surcharger d’impôts le Peuple, cela ne génère pas une richesse fabuleuse à moins d’avoir un peuple et un pays prospère et encore?..
    Or il faut bien une armée et une justice et un minimum de fonctionnaires que ce soit en Royauté ou en République pour assurer le minimum de coordination des services dans un pays, comment les payer quand l’état est pauvre: simplement par des privilèges qui peuvent compenser une rétribution moindre et varier selon les contextes de chaque époque, Il n’y a rien de nouveau sous le soleil (voir les privilèges de nos fonctionnaires parfois assez exhorbitant en nature: appartements de fonction, vacances étendues, gratuité en tout ou partie des transports…)

  6. Malheureusement pour Blanquer et son gang la République montre assez au bas peuple qu’elle est fondee depuis l’origine sur l’inégalité et les privilèges.
    Et devinez qui sont les privilégiés!

  7. Philippe de Villiers interpelle Le ministre Blanquer
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/02/ecoles-libres-philippe-de-villiers-interpelle-jean-michel-blanquer.html
    D’autre ,l”éducation nationale “abêtit intentionnellement les enfants des “Français de souche ” pour en faire “les larbins des immigrés ” ???
    LA HAUTE TRAHISON DE L ECOLE !!!!!!
    https://www.lesalonbeige.fr/ecole-la-haute-trahison/

  8. Blanquer apparaît donc sous un jour bien moins consensuel qu’aujourd’hui. On y voit un parfait idéologue loin d’être rassurant.
    Oui, son assos AD89 transpire la maçonnerie.
    Regardez également cette vidéo :
    “Que celui qui a des yeux regarde, que celui qui a des oreilles écoute”
    https://www.youtube.com/watch?v=PK3WEZU7IFI
    Grand ami du FM Baroin est déjà un très inquiétant programme.

  9. @ Chantal de Thoury :
    Malheureusement, ces mises au point sont toujours à remettre sur la table, même à l’adresse de sympathisants monarchistes ou qui se pensent et se disent royalistes…
    C’est épuisant n’est-ce pas ? Moi, je suis fatiguée (46 ans de lutte).
    Merci de l’avoir fait.

  10. Si la réalité historique est ce que pensait ce jeune Blanquer à l’époque, je serais franc-maçon comme lui…
    Mais je reste royaliste. Et pour cause.

  11. Merci pour le lien Cosaque ! J’ai bien ri !
    Tous des guignols ! Comment avoir peur de guignols ? Non. Il ne faut pas.
    Il faut garder l’Espérance.
    La Vérité éclatera et vaincra, par la grâce de Dieu… et d’Internet.

  12. @ Chantal de Thoury: comment peut-on sans rire affirmer que la France monarchique était démocratique ? Vous avez fumé la moquette ?
    @ tous: regardons ce que Blanquer fait concrètement pour relever l’école. Oui certes son combat contre les écoles coraniques fera peut-être des dégâts collatéraux pour nos écoles hors contrat (quoique: avons nous vraiment des choses à nous reprocher) mais pour le reste ce qu’il fait va clairement dans le bon sens.

  13. @ fd :
    Exemple parfait du “citoyen” dont le cerveau a été lavé par l’Éducation Nationale, ou qui n’a pu, n’a su ou pas voulu se faire une idée par lui-même en allant fouiner dans les bonnes bibliothèques.
    Bien sûr, le terme démocratie ne convient pas dans le contexte. C’est un anachronisme. Mais il est juste sur le fond.
    En vrac quelques petites piqûres de rappel :
    Le démocratisme pur est le despotisme d’un peuple de voyous.
    Voltaire
    A l’époque moderne de l’Ancien Régime, la France était hérissée de libertés.
    Michelet
    Pas de liberté pour les ennemis de la liberté.
    Robespierre
    Qui n’a pas vécu sous l’Ancien Régime ne connaît pas la douceur de vivre.
    Talleyrand
    Surtout, ne donnons pas la parole au peuple ! Il est pour le roi.
    Robespierre
    J’écris à la lueur de deux vérités éternelles, la religion et la monarchie, deux nécessités que les événements contemporains proclament et vers lesquels tout écrivain de bon sens doit essayer de ramener notre pays.
    Balzac
    Et, le meilleur pour la fin :
    GOUVERNER LES HOMMES, CE N’EST PAS LES ASSERVIR.
    LOUIS XVI

  14. fd
    Sur l’école : que peut-on attendre de bon d’un franc mac ami de Baroin et choisi par Macron ? Les jolies paroles c’est Kaa qui nous endort…
    Croire en ces idéologues maçonniques est de l’espérance purement humaine et finalement de la naïveté. C’est comme croire au Père Noël tous les 5 ans.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services