Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Position de Sarkozy sur le “mariage” homosexuel : réactions

Communiqué de Christine Boutin :

« Le FORUM des républicains sociaux, parti fondateur et associé à l’UMP et 7ème parti de France, prend acte de la déclaration du Président de l’UMP Nicolas SARKOZY et salue la clarté de sa position », commente la candidate à l’élection présidentielle de 2002.

Jean-Marc Nesme (député UMP, président de l’Entente contre l’Homoparentalité) :

"Il s’agit d’une position de bon sens qui va dans l’intérêt de la famille et des enfants et qui est partagée par 19 pays de l’Union Européenne".
Il dénonce "la dangerosité du projet de société" de Ségolène Royal et Lionel Jospin "qui viennent avec toute la gauche, pour des raisons électoralistes et démagogiques, de proposer le mariage et l’adoption homosexuels".

Les Verts :

Le parti fustige "la droite la plus ringarde et réactionnaire qui soit"

Henri Védas

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

7 commentaires

  1. Une nouvelle qui va à contre-courant du politiquement correct!
    Très surprenant et inespéré.
    Il va avoir beaucoup de monde contre lui.
    La gauche moralisatrice et destructrice ne va pas tarder à faire l’amalgame Sarko-Le Pen-Villiers.
    Ceci dit, n’oublions pas que ce qui est dit avant les élections est souvent oublié après.
    La droite était pour la peine de mort et contre l’avortement, et contre les 35h.
    Qui à ce jour, à droite, oserait remettre ces 3 lois en question??
    Bref, prendre acte, mais ne pas se réjouir trop vite.

  2. Attendez avant de vous réjouir, quand Sarkozy sera interviewé par les médias Gays il leur dira ce qu’ils ont envie d’entendre.
    Il s’adapte à chaque auditoire. […]

  3. A la lecture de votre précédent post (et des commentaires qui ont suivi) sur le sujet, j’invite tous ceux qui auraient envie de croire que le mariage avec Sarkozy restera entre un homme et une femme et que l’adoption par les personnes homosexuelles ne sera pas possible doivent se souvenir des déclarations de de Gaulle sur l’Algérie. que N. Sarkozy est bien un successeur du Général de Gaulle (souvenez-vous que tout le monde croyait que l’Algérie resterait française). Et bien là ce sera pareil.
    Je serais curieux de savoir ce que Sarkozy a dit (ou dira) sur le sujet lors de son audition au Grand Orient de France.

  4. “Les promesses n’engagent que ceux qui y croient/les écoutent”. Voilà une phrase qui a été mise dans la bouche de nombreux élus (ou en passe de l’être).
    Il faut dire que l’activité favorite de nos hommes politiques de tous bords, c’est de faire des promesses inconsidérées, travail qui leur est facilité parce que l’Homme est faible et qu’il préfère entendre des fausses promesses de bonheur que des promesses de temps difficiles, même s’il sait que leur venue ou réalisation est bien plus probable.
    L’avantage pour les politiques, c’est que c’est un sport qui ne fatigue que leur langue et pas trop leurs méninges.
    Cette expression viendrait d’un barbier qui aurait mis à l’entrée de son échoppe une grande pancarte proclamant : “demain on rase gratis”. Mais notre artisan, pas totalement idiot et près de ses sous, l’y laissait tous les jours.
    Par conséquent, le benêt qui, le lendemain du jour où il avait vu la pancarte, venait se faire raser ou couper les cheveux et qui s’étonnait de devoir quand même payer, s’entendait répondre : “oui, mais il y a écrit que c’est demain que c’est gratuit”.
    Pourquoi cette histoire dont la véracité reste à prouver met-elle en scène un barbier ?
    C’est peut-être bien parce qu’autrefois il existait une corporation qui englobait les dentistes, les chirurgiens et les barbiers, et qui n’avait pas vraiment une bonne réputation. Ce qui explique qu’on disait : “menteur comme un arracheur de dents”.
    Et maintenant on peut dire “menteur comme un homme politique” 😉

  5. […]

  6. J’aimerais que les termes exacts soient utilisés par un plus grand nombre…
    Il faudrait ne jamais oublier de parler de “pair”e et non de “couple” lorsque l’on évoque l’assemblage de deux personnes de même sexe, de même qu’il ne faudrait jamais parler de mariage “hétérosexuel” mais de mariage tout court. Toute précision supplémetaire tend à faire admettre inconsciemment qu’il existe d’autres formes de mariages. De même, le genre humain est classé en masculin et féminin, homme et femme et non homosexuel et hétérosexuel. A quand un classement du genre humain en omnivores, végétariens, etc? La première résistance peut passer par les mots.

  7. verrait-on enfin des politiques mettre un terme à la décadence?
    car enfin, une société où il y aurait des mariages homosexuels, ne pourrait pas assurer sa pérennité!
    le mariage homosexuel ne peut se concevoir que dans le registre du parodique,une fête carnavalesque!
    s’il devient quelque chose de sérieux, ce carnaval ne fait plus rire
    il devient alors un modèle, et bientôt une obligation
    le mariage normal devient alors anormal etc.
    c’est ce qui était en train de se passer
    il suffit de voir l’étonnement des gens ,et des services de l’Etat, quand un mari et une femme portent le même nom
    dans les services de sécurité social, on avait mis sur la carte vitale de mon épouse son nom de jeune fille , et exclu son nom de femme marié: j’ai bien sur réclamé et obtenu une rectification
    de même, je me souviendrais toujours ,lors de la naissance de notre premier fils, les infirmières à l’hopital me demandant quel nom porterait l’enfant: mais, le nom de ses parents, bien sur! elle avait l’air stupéfaite!

Les commentaires sont fermés pour cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services