Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Pologne : la liberté des commerçants maintenue face au lobby LGBT

Pologne : la liberté des commerçants maintenue face au lobby LGBT

Les provocateurs LGBT ont perdu en Pologne. L’affaire remonte à 2016 et vient de trouver son épilogue le 26 juin, par un arrêt de la Cour constitutionnelle. Un imprimeur polonais avait refusé la commande d’une association LGBT qui souhaitait acquérir des Roll-Up (des éléments de signalétique s’apparentant à des affiches, ndlr). Il refusait de contribuer à la promotion du lobby.

L’imprimeur avait été condamné en première instance en 2017 mais le ministre de la Justice polonaise avait saisi la Cour constitutionnelle. A la question de savoir si un commerçant peut refuser de servir des militants LGBT au nom de sa «liberté de conscience», celle-ci a répondu par l’affirmative, en déclarant que la sanction du refus de vente était contraire à la Constitution. En clair, un commerçant qui refuse une vente ne peut être sanctionné.

Nathalie Loiseau s’étrangle de rage et invoque… la charte des droits fondamentaux… :

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services