Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Homosexualité : revendication du lobby gay

Polanski-Mitterrand, la polémique s’amplifie

M Marianne reconnaît que le soutient de Mitterrand à Polanski, "ça craint" :

"Lors de l'émission Mots croisés hier soir, Marine Le Pen a crevé l'écran. Avec un ton indigné mais froid, l'avocate a littéralement explosé le Ministre de la Culture en lisant un passage de son livre – La mauvaise vie – dans lequel il évoque – fantasme ou récit, là est tout le problème – le tourisme sexuel et la prostitution infantile avec une forme de complaisance coupable. Impossible de couper la fille de Jean-Marie Le Pen. En bonne avocate, elle tenait bien son dossier. Et quand Yves Calvi tente timidement de signaler que le passage du livre du Ministre est d'ordre fantasmatique et non réel, elle lui reprend la parole aussi sec en lisant ledit passage qui, il est vrai, ne plaide guère pour son auteur. Calvi doit s'incliner. Jeu, set et match."

De son côté, L'Express et Arrêt sur images indiquent que la "fachosphère", en citant votre blog préféré, a permis de relayer les propos controversés de Frédéric Mitterrand sur la pédophilie, propos qui mettent l'Elysée dans l'embarras. Le FN ne s'y est pas trompé et, profitant de la polémique, demande la démission de Frédéric Mitterrand.

Partager cet article

19 commentaires

  1. effectivement, la vidéo de ladite émission, avec Marine le Pen, est assez grandiose.
    Joli gouvernement, joli…

  2. Bravo a Marine Le Pen
    http://www.youtube.com/watch?v=CJJzsQecmyc
    L’attitude du présentateur, M. Yves Calvi, donne la nausée. Lui aussi devrait être viré.

  3. C’est bizarre on ne trouve aucune info sur cette affaire sur le site du Figaro …
    En tout cas ce salon commence à être connu et lu par beaucoup de monde, courage, continuez !

  4. je suis terrifié par cette fachosphère
    des mecs les couteaux entre les dents prêts à en découdre avec de gentils pédophiles,auxquels on donnerait le Bon Dieu sans confession
    si j’en vois chez moi,à table ou devant ma glace,je vous jure que je vais leur dire leur 4 vérités à ces salauds

  5. Pour l’Express, dénoncer des propos sous-entendant la pédophilie de Mitterrand est synonyme de fachisme ? Le monde est à l’envers…

  6. La dépravation sexuelle semble être avec l’immigration les deux tabous absolus qui pétrifient toute la classe politico-médiatique. Il suffit de voir la tête, ah ah, des invités sur le plateau lorsque Marine Le Pen leur lit les passages absolument immondes du livre de Mitterrand.
    Je pense que notre ministre/neveu Mitterrand, à force de se vautrer dans le vice, dans son petit microcosme de cultureux décadents, n’a pas compris le danger qu’il y avait pour lui de s’exposer en défendant Polanski, contrairement à Cohn Bendit qui s’est saisi de l’occasion pour se refaire une “virginité” à peu de frais et faire oublier son passé glauque de pédophile.
    Sur l’affaire Polanski, il suffit de lire la déposition de la pauvre petite victime pour être révulsé à jamais et vacciné pour toujours d’aller voir les films de ce pourri, mais pour ça il faut aller lire la presse américaine et non le Figaro qui préfère évoquer sa filmographie.
    Mais jusqu’où ira la décadence de notre pauvre peuple ?

  7. La vidéo de Marine Le Pen contre Mitterand fait un tabac sur internet. Voilà qui peut aider le FN à retrouver des couleurs.
    Bravo à elle

  8. Marine LE PEN a été époustouflante a a littéralement sidéré ses adversaires présents sur le plateau.
    Aucun n’a pu ni su quoi lui répondre. Superbe, encore bravo Marine!
    Et bien envoyé à la tête de ce pédomaniaque de Mitterrand et de celui, le vilain nabot caractériel, qui l’a engagé au gouvernement…

  9. Courriel (que j’ai signé) toujours sans réponse après 8 jours :
    Monsieur le Ministre,
    Je vous fait part de mon extrême étonnement de vous voir, en temps que ministre de la République, prendre publiquement la défense d’un homme qui a admis avoir commis un crime sexuel contre un mineur et avoir fuit devant la justice. Fut-il artiste, et fut-ce il y a 30 ans !
    Est-ce que c’est cela que vous appelez une “histoire ancienne qui n’a pas vraiment de sens” ?
    Pour moi, père de famille, cela a du sens de voir un criminel répondre jusqu’au bout devant la justice.
    Avez-vous une connaissance spéciale de ce dossier, ou un statut particulier qui vous permette de juger une procédure toujours en cours dans un pays amis et démocratique, au risque de créer un incident diplomatique grave ?
    J’ai également le regret de vous dire, Monsieur le Ministre, qu’à la vue des réactions lues sur Internet, non, vous n’êtes pas “au même diapason d’émotion que tous les Français”.
    Moi je n’ai pas peur de cette Amérique, j’ai plutôt peur en France d’être dirigé par une “nomenklatura” d’intellectuels et d’artistes qui se protègent entre eux et se considèrent comme intouchables.

  10. Réacosphère c’est transformé en Fachosphère, bientôt la Nazisphère. Quel terme pour qualifier ces gens ? Pourriturosphère ?

  11. La «fachosphère»? De qui se moque-t-on? Ces gens là sont tellement confits dans le sarkosisme qu’ils ne distinguent plus le vrai du faux. Journalisme et sarkosime sont les côtés pile et face de la même pièce de fausse monnaie.

  12. Une des réactions publiées sur le site de l’EXPRESS
    vitrolles13127 – 07/10/2009 05:28:30
    je pense que sur l’affaire polanski, il aurait du avoir beaucoup plus de retenue de même que son collègue du gouvernement Bernard kouchner, des relations sexuelles à 13 ans pour l’avoir vécu sont des agressions même et je précise bien, même si celle-ci sont ‘consenties’ quel recul à l’enfant, ou le pré ado? SUR MON AFFAIRE on a préféré faire silence, cela ne se disait pas, mais je ne peux m’empêcher de revoir les policiers venant arreter provisoirement la personne qui m’a violé à 12.5 ans!!!!!!!!!! j’essaie de comprendre ce monsieur, j’ai même essayé d’avoir un ‘dialogue’ pour lui demander pourquoi, et RIEN!!!!!!!!!!!!!!!! comme réponse, j’ai changé de famille d’acceuil, et je ressent encore aujourd’hui une certaine culpabilité, mon deuil n’est pas fait, et ne le sera jamais ce que je demande, ce n’est pas la chasse à Frédéric mitterrand, ni un durcissement des lois, mais simplement que les droits des enfants soient respectées . c’est tout pour info, j’ai lu le livre bien sur, et j’ai ressenti un malaise certain! c’est d’autant plus détestable que cette affaire est récupérée par le front national, j’aurais apprécié que la gauche mais aussi la droite est beaucoup plus de raison, comment croire après à un homme ou à une femme,?

  13. Marine, la Magnifique ! Son intervention a été magistrale. On en veut encore …
    Par contre, il ne faut pas “tirer” sur M. Calvi. Il a eu au moins le mérite (et peut-être le courage) de l’inviter. Il est un des rares à essayer de parler de tout. Tout le monde connaît son émission et il n’est pas rare qu’il y soit fait des entorses à la bien pensence de nos zélites. Ne détruisons pas tout, si cela peut nous servir.

  14. Pour Jean: c’est tout simplement godwinosphère !
    :-))

  15. Marine à la barre?…Elle monte…elle monte…

  16. Cela fait 40 ans que les Résistants français supportent et subissent la génération de 1968 qui n’obéit qu’a deux commandements fondateurs: “il est interdit d’interdire” et “jouir sans entraves”.
    Cette génération tient toutes les manettes du pouvoir, des médias, de “la morale” et du fric.
    Je reproduis, ci-après, deux tracts de mai 1968 sur lesquels sont inscrits deux prières ferventes et sincères qui résument toute leur religion:
    « Je vous salue grévistes
    Pleins de courage,
    Le pouvoir est contre nous,
    Vous êtes en lutte contre lui,
    Et de Gaulle qui se prend pour un dieu
    Va souffrir,
    Sainte Canaille, père du peuple,
    Tremblez pour vous triste seigneur,
    Maintenant les travailleurs
    Sont les plus forts. »
    et
    « Notre Charles qui es trop vieux,
    Que ton nom soit oublié,
    Que ton règne finisse,
    Que notre volonté soit faite,
    Et nos revendications satisfaites ;
    Double-nous aujourd’hui
    Notre pain quotidien,
    Pardonne-nous offenses
    Comme nous pardonnons
    À ceux qui nous ont offensés,
    Ne nous laisse pas
    Succomber de privations,
    Mais délivre-nous de ta présence,
    Et que la fin de ton règne arrive… »
    Il n’est peut-être pas inutile de rappeler ce que disait Charles de Gaulle, la dernière fois qu’il s’adressait aux Français, le 25 avril 1969, à l’occasion du Référendum sur la décentralisation:
    « Votre réponse va engager le destin de la France, parce que, si je suis désavoué par une majorité d’entre vous, solennellement, sur ce sujet capital et quels que puissent être le nombre, l’ardeur et le dévouement de l’armée de ceux qui me soutiennent et qui, de toute façon, détiennent l’avenir de la patrie, ma tâche actuelle de chef de l’État deviendra évidemment impossible et je cesserai aussitôt d’exercer mes fonctions. »
    La génération de 1968 est en train de tomber dans les oubliettes de l’Histoire et ceux qui “soutiennent” Charles de Gaulle détiennent l’avenir de la patrie, “de toute façon”.
    Arold

  17. Il n’y a pas que la “fachosphère” (sur quels critères fait-on partie du club ?), mais toute la “reacosphère” : AJM NEWS, DRZZ, Le conservateur, et aux États-Unis Pajamas media et toutes la sphère conservatrice de façon massive.
    Gros problème, ainsi que l’ont montré le silence de Frédéric Lefebvre à l’émission, le quasi silence de l’UMP, le soutien de plusieurs ministres du gouvernement de Nicolas Sarkozy (époux d’une “artiste de gauche” dont il n’est pas très difficile de savoir où son coeur d’ “artiste engagée” penchait), mais surtout le soutien à peine voilé de Nicolas Sarkozy au violeur, et son silence sur cette affaire. Un silence étonnant pour un tel bavard (qui soutient également la terroriste Marina Petrella).
    Il y a un écart de plus en plus grand entre l’UMP social-démocrate bobo et son électorat.
    Il n’y avait pas de députés MPF sur le plateau ? Et si non, pourquoi ? Ils avaient pourtant pris position sur cette affaire.

  18. Il faut être bien impuissant et pourri pour en venir au réflexe stalinoïde de l’insulte pour disqualifier celui ou celle qui parle alors qu’il s’agit de dénoncer un crime puni au titre du code pénal en vigueur lequel est par ailleurs reconnu par son auteur.
    Ils sont couchés et à la mangeoire ces moins que bestiaux!
    Fachosphère? Ben voyons mes petits cocos. On ne veut pas de débat, il ne faut pas parler ni informer, on verrouille l’info par tous les moyens. Oui, c’est ça, par tous les moyens.
    Eh bien non, messieurs, la fin n’a jamais justifié les moyens, sinon dans le crime et dans la guerre moderne, loin du droit des gens.
    Affreux épisode pour le pays…

  19. La prochaine fois qu’un journal dénoncera un curé pédophile, il devra être traité pareillement de “fachosphère” !

Publier une réponse