Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Russie

Plus de 100 000 personnes manifestent pour soutenir Poutine

A voir ici.

P

Partager cet article

10 commentaires

  1. 100 000 : BREJNEV en faisait autant.

  2. merci MJ!

  3. Ça doit être une erreur puisque les médias français disent que tous les Russes le détestent… Même PG, c’est dire 🙂

  4. Ziouganov, le Brejnev actuel, ne fait que 17%.

  5. @ PK
    Je n’ai jamais dit que tous les Russes détestent POUTINE, mais tous les témoignages d’amis qui y travaillent et y vivent pour des entreprises françaises concordent sur la corruption de réseaux de pouvoir indéboulonnables, les 10 à 15 % des Russes les plus instruits qui souhaiteraient pouvoir être au moins écoutés, voir la Russie changer dans son mode d’administration et de vie politique et ne croient plus aux institutions actuelles, et pour beaucoup disent souhaiter pouvoir faire leur vie ailleurs, des entrepreneurs qui souhaiteraient pouvoir exister sans verser des pots de vin systématiquement pour parvenir à exister, et une masse de gens dépendant de l’Etat qui craignent que l’amélioration réelle de leur niveau de vie ne soit remis en cause si l’argent du gaz n’est plus distribué massivement en aides sociales et gratuités diverses, et qui donc soutiennent POUTINE.
    Mais en mai prochain peut-être le même pourcentage de Français soutiendra t il F. HOLLANDE au second tour. En quoi ce chiffre sera t il une preuve de bonne conception de l’avenir et du bien commun ?
    Dans l’histoire, il est des hommes incontournables, parce qu’ils ont le sens du pouvoir et permettent des compromis entre deux mondes : c’est le cas de POUTINE. Le réalisme oblige à reconnaître les faits. Les jugements de valeur obéissent à d’autres critères.
    POUTINE est un thermidorien : la jeune classe qui l’entoure est descendante de tous les ex cadres du PC, et leurs noms forment un annuaire de la nomenklatura depuis 80 ans : ces gens méprisent le peuple et la société russe, comme les Thermidoriens et Napoléon.
    Napoléon fut incontournable : mais il a consacré durablement l’abaissement de la France pour un siècle, au profit de l’Angleterre et de la Prusse. Et beaucoup le pensent avoir été très utile à la France.
    Poutine souhaite user du gaz et des matières premières comme une arme stratégique pour dominer l’Europe de l’Ouest : l’effondrement de l’Euro va lui offrir une belle opportunité. Cela aussi est un fait.

  6. Et sur la fraude électorale avérée ? Vous n’avez rien à dire ? Ça ne vous ennuie pas un peu, quand même ?

  7. Fraude avérée…parce que la presse occidentale est crédible??? Depuis quand? Depuis qu’elle dit ce qu’on veut entendre?

  8. Je pense qu’il y a aussi beaucoup de compatriotes ici qui apprécient avec la large majorité du peuple russe , large à faire pâlir nos compétiteurs et bidonneurs médiatiques locaux qui peuvent toujours rêver de connaître la même légitime, me semble-t-il, émotion.

  9. @Michèle : ah mais moi je ne veux rien. Je m’interroge, c’est tout. Vous pouvez en faire autant, même sans la méchante “presse occidentale”…

  10. Parmi ces 100 000 personnes beaucoup ont :
    – un profil de profiteur et corrompu du système.
    – une crainte de perdre leur emploi, notamment dans l’administration où les employés étaient priés d’aller manifester pour Poutine sous la menace de perdre leurs primes ou même d’être renvoyer.
    – une peur d’être victime de violence policière ou autre s’ils ne manifestent pas.
    Ne sous-estimez pas le pouvoir de la police et de personnes comme Poutine, riches à vomir, qui gouvernent la Russie et font mains basses sur ses ressources, déversant les revenus de celles-ci au compte-goutte au peuple afin de le maintenir sous leur domnination…
    Ma colocataire est russe, elle n’a pas beaucoup d’espoir pour son pays ; le système est trop corrompu,la solidarité n’existe presque pas, c’est au plus fort et au plus riche de gagner et cela à tout les niveaux.
    Elle admire les personnes qui se révoltent acutellement mais elle les plaint aussi, car ils mettent en danger leurs vies et celles de leur famille.
    Pour elle, pas question de revenir un jour en Russie (pareil pour sa soeur également ingénieure en Suisse), elle va passer sa soutenance de doctorat cet été en France, elle a déjà trouvé du travail en Allemagne pour la suite en tant qu’ingénieure physicienne.
    Le secteur de la recherche en Russie est tout simplement en ruine, délaissé, les chercheurs y gagnent misère et on ne leur laisse aucune liberté dans le choix de leurs recherches.
    A terme son fiancé devrait la rejoindre, comme le dit PG, elle fait partie de ces 10 à 15% de russes instruits qui veulent ou sont déjà partis…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]