Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Religions : L'Islam

« Pleure comme une femme ce royaume que tu n’as pas su défendre comme un homme ! »

Cette invective d'une mère à son fils maure obligé de quitter l'Espagne perdue pourrait bien se retourner contre les fils d'Europe :

"« Le temps des mille ans s’achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée »
(XXe chant de l’Apocalypse) 

Printemps 1491. Après sept siècles de luttes contre l’occupant Musulman, la « Reconquista » sous la conduite des rois catholiques,Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, est sur le point d’aboutir. Le 26 avril commence le siège final de Grenade, seule province espagnole encore aux mains des Maures commandés par le Sultan Boabdil. Les réserves de nourriture s’épuisant et le moral de ses hommes étant au plus bas, Boadbil, comprenant que la fin était proche, négocia, dans le souci de conserver sa vie, celle de sa famille et de sa cour, les 1 et 2 janvier 1492 sa reddition qui prévoyait un départ en exil vers l’Afrique du Nord.

Le 2 janvier au matin, les Espagnols avec à leur tête les Rois catholiques, entraient sans combattre dans Grenade. Aussitôt, la bannière de Castille et la Croix chrétienne furent hissées sur la forteresse de l’Alhambra, bijou architectural maure.

Dans le même temps, arrivé avec sa troupe sur les hauteurs d’un col surplombant Grenade d’où l’Alhambra se dessinait majestueusement, Boadbil, dans un instant de dépressive mélancolie se mit à pleurer. Le surprenant en larmes, sa mère Aïcha El Horra, s’exclama sur un ton de reproches : « Llora como una mujer, lo que como un hombre no supiste defender ! ». (Pleure comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme). Depuis lors, on appelle ce col « El Suspiro del Moro », « Le Soupir du Maure ». Ce moment historique est particulièrement bien relaté parChateaubriand dans sa nouvelle « Les aventures du dernier Abencerage».

Pourquoi cette anecdote historique ? Parce qu’elle préfigure parfaitement ce qui pourrait advenir de semblable, demain, des Nations européennes (particulièrement la France) si elles persistaient dans leur entreprise d’asservissement et d’autodestruction. Souvenons-nous à cet effet de cette prédiction que Larbi ben M’Hidi, redoutable terroriste du FLN, avait lancée à la face des parachutistes français venus l’arrêter en 1957 lors de la « bataille d’Alger » : « Vous voulez la France de Dunkerque à Tamanrasset, je vous prédis, moi, que vous aurez l’Algérie de Tamanrasset à Dunkerque ».

Aujourd’hui, l’histoire se répète, sauf que cette fois c’est le monde occidental qui est en passe d’être confronté à une défaite dans le déshonneur total, comme celle que l’on doit à la trahison de gouvernants veules, de chefs de partis aveuglés par de maigres illusions qui s’entredéchirent pour une meilleure place à la mangeoire, de dirigeants qui exfiltrent des centaines de milliers d’euros vers leur compte de « là-bas » en prévision du grand séisme qu’ils vont eux-mêmes provoquer, d’une pseudo élite qui s’aplatit devant des rustres pour de piètres privilèges avec, en prime, la corruption politique, le mépris du gouvernement pour le peuple, l’arrogance des oligarques… tous vivant dans une impudique sérénité se riant du blâme lancé, jadis, par Châteaubriant : « Honneur aux pays qui se lèvent et honte aux pays qui se couchent ! »

Comme, hier en Algérie, la tactique dite du « salami » est, aujourd’hui, utilisée (notamment en France) et il se trouve toujours des responsables politiques de tous bords, des usuriers à l’affut du gain ou simplement des opportunistes du « show biz » pour faire digérer chaque tranche à une opinion publique assoupie depuis des lustres. « 

Ce peuple que tu as trahi, il oubliera jusqu'à ton nom » 
écrivait le poète Arnulf Overland… sauf que, ces gens là seront, à leur tour, défenestrés et l’Histoire traînera leurs noms dans la fange. Mais ce sera une piètre consolation pour un peuple enchaîné. Jamais la prophétie de Lénine n’a été aussi véridique et sur le point de se réaliser : « L’Occident nous vendra la corde pour le pendre ».

Le plus triste cependant, c’est de voir ce peuple indifférent à son propre sort, qui regarde mourir sa nation. « L’Europe s’aperçoit en frémissant que par sa sombre indifférence une puissance destructrice a fait irruption chez elle, puissance qui paralysera ses forces pendant des siècles » vitupérait Stephan Zweig.

Et dans ce terrifiant augure, très peu discernent l’imminence de l’inéluctable naufrage. La majorité silencieuse se contente de vivoter, de courir après de pathétiques leurres, lorsqu’elle ne s’enferme pas dans de ridicules tours d’ivoire qui s’écrouleront au premier coup de massue. Et Jean Raspail de dénoncer ce comportement en ces termes : « Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans  un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé ». 

Et c’est ainsi que nous regardons, impuissants, notre monde s’effriter par pans entiers jusqu’au jour où, poussés sans combattre vers l’exil mais ne sachant où aller, nous connaîtrons à notre tour la dépressive nostalgie de Boadbil et laisserons nos larmes couler sur ce qui fut, jadis, notre raison de vivre. Alors, la juste sentence d’Aïcha, s’appliquera dans son implacable rigueur : « Pleure comme une femme ce royaume que tu n’as pas su défendre comme un homme ! » 

José CASTANO

Partager cet article

10 commentaires

  1. La seule réponse à l’abîme de perplexité de Jean Mabire, et il le sait, est égoïsme, hédonisme, consumérisme, matérialisme; encore quelques minutes de petit plaisir, tant pis si demain tout s’écroule!

  2. Je ne sais plus si quelqu’un a déjà parlé de cette politique de remplacement dénoncée par Michèle Tribalat, Renaud Camus, Richard Millet …et bien d’autres ?
    Je pense cependant que tous ces auteurs oublient l’essentiel : nous subissons une double dhimmitude, dont l’une est de plus en plus visible, hargneuse et arrogante, tandis que l’autre, qui « organise » la première, est quasi invisible, mais sournoise, insidieuse et qui profite du grand chambardement qu’elle a elle-même créé.
    Sans être essentiellement pessimiste, je crois qu’il est trop tard pour réveiller les Grands Juges, et même si un aventureux homme public appelait le bon peuple comme l’avait fait le député Jean-Baptiste Baudin pendant les Trois Glorieuses, mort pour 25 francs, nul doute que cet hypothétique sauveur serait assez vite dézingué. D’une manière ou d’une autre.
    Il est trop tard pour poser les bonnes questions et d’en tenter des solutions. Les immigrations, sauvage et officielle, sont d’une telle importance que rien ne peut la stopper, au mieux la ralentir. Et surtout pas quelques mesurettes juste bonnes à rassurer le quidam classique.
    Il est trop tard car nous sommes sidérés, manipulés, jugés et condamnés; souvent par les mêmes Fouquier Tinville.
    Et puis, n’oublions pas que cette Reconquista espagnole ne s’est pas faite à coups de bulletins de vote, mais à coups de sabres et de pistolets.
    Actuellement, toutes les manifestations auxquelles nous assistons sont officiellement déclarées non violentes …

  3. Belle lucidité qui recoupe les prédictions de
    la stigmatisée bretonne, Marie-Julie Jahenny (1850-1941), lesquelles parurent à l’époque totalement invraisemblables.
    Si vous trouvez un des livres écrits sur cette mystique par l’abbé Pierre Roberdel, ça vaut (avec les réserves d’usage) le détour.

  4. C’est vrai que depuis Giscard notre classe politique est vraiment composée de femmelettes !
    Je n’ai pas la place d’en établir la liste “kolossale” de droite et de gauche par ailleurs.
    Et ça empire avec les conneries de genre etc …
    Je crois qu’un essayiste avait parlé de l’homo occidentalus émasculé il y a plus d’une dizaine d’années ! prémonitoire et prophétique.
    J’écoutai M Raffarin ce matin sur la question de l’écotaxe : pathétique !
    C’est la mère Denis en politique !
    Il serait temps que se réveillent les hommes !

  5. Le site IVG. net dont les auteurs se vantaient encore il y a une semaine sur Radio courtoisie d’être les premiers sur Gougueule ne sont plus que quatrièmes. Je clique désormais tous les jours dessus pour lui faire remonter la pente, mais je crains que le gouvernement ne manipule le moteur de recherche.

  6. C’est bien ce qui nous attend … si nous n’avons pas une Jeanne d’Arc ou un Charles Martel qui nous réveille et nous fédère !

  7. Merci pour cet article.
    Donnez-nous chaque jour ce genre de publication. Nous en avons besoin. Surtout sur SB…………Afin de réveiller certains. Le siège est en place et nous n’avons pas beaucoup de temps devant nous.

  8. Il n’y a pas plus aveugle que ceux qui ne veulent rien voir,nos dirigeants sont trop orgueilleux et imbus d’eux même pour avoir la sagesse du bien.Et aujourd’hui il n’y a pas que la France c’est mondial.Il nous faudra pleurer sur la création de notre DIEU que l’on aura fouler aux pieds.que vienne la PAROUSIE.merci pour vos explication J CASTANO.

  9. N’ayez pas peur comme le disait Jean-Paul II
    En faisant abstraction des libertés individuelles, la technologie permet aujourd’hui de connaître les citoyens et les immigrés clandestins à l’unité près ainsi que leurs positions géographiques. Par ailleurs, l’arme atomique interdit désormais tout débarquement hostile type “Jour J”. Dans ces conditions, si la situation de l’immigration devenait intenable, il se trouvera toujours un gouvernement français pour régler le curseur de la réplique là où il faut. N’oubliez pas que l’Occident a un pouvoir d’assimilation énorme. Après 2 ou 3 générations, les enfants de l’immigration seront de bons petits Français à peine plus frisés que les autres.

  10. Il y a 20 ans, dans un salon du livre régional, un jeune maghrébin qui tenait le stand “guides de voyage Afrique du Nord” m’a déclaré agressivement :
    “Ici c’est chez nous et on va tous vous mettre dehors”….
    …l’immigration, une chance pour la France.
    Le pire, c’est qu’il est en passe d’avoir raison et qu’il est plus tard que l’on ne pense.
    La grande entreprise de culpabilisation du peuple français en particulier et des peuples européens en général, la dénaturation du catholicisme romain glissant progressivement mais sûrement vers la religion des droits de l’homme et une forme d’internationalisme communiste a presque totalement réussi son oeuvre.
    St Michel Archange, Ste Jeanne D’Arc, St Louis, Ste Vierge Marie… sauvez la France.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]