Pierre Bergé attaque Le Salon Beige

Nous avons reçu le courrier ci-dessous de l'avocat de Pierre Bergé.

Après consultation de notre avocat, nous maintenons que ce post n'a
rien de juridiquement répréhensible. Par conséquent, nous refusons de
retirer cet article malgré les menaces contenues dans ce courrier.
Si problème il y a, il est de nature idéologique et nous assumons sans
difficulté le fait de ne pas partager l'idéologie de M. Bergé.
En attendant des questions plus circonstanciées, nous ne commenterons
pas davantage cette affaire (raison pour laquelle – à notre grand regret
– nous avons dû bloquer aussi les commentaires à cet article), mais nous
nous tenons à disposition de M. Bergé pour poursuivre cette conversation
devant les tribunaux.
J'ajoute qu'ayant appris à lire les maîtres à penser des
soixante-huitards, je considère, comme le peu regretté Président Mao,
qu' "être attaqué par l'ennemi est une bonne et non une mauvaise chose".

Cela étant, être attaqué exige aussi de préparer la défense et la
riposte: j'ai tout lieu de penser que le Salon Beige a atteint une
notoriété qui inquiète la nomenklatura. C'est une excellente nouvelle,
mais cela exige aussi de nous d'être prêts à répondre aux attaques et
surtout cela exige de développer notre site pour qu'il gêne encore
davantage ladite nomenklatura – et prépare la renaissance de la France
catholique. Pour cela, je vous propose trois actions:

1) Tout d'abord, chacun des lecteurs pourrait réciter une neuvaine à
Marie, Reine de France, du 4 au 13 octobre
– date à laquelle le Pape
consacrera à nouveau le monde au Coeur immaculé de la Sainte Vierge.
Nous avons vu dans l'affaire syrienne à quel point le jeûne et la prière
pouvaient être efficaces. Pourquoi ne pas intensifier l'usage des "armes
de re-construction massives"?!

2) Ensuite, chacun d'entre nous pourrait signaler à une personne de sa
connaissance l'existence du Salon Beige
. Si nous agaçons quand nous
sommes un million de visiteurs, on peut subodorer que nous serons plus
"agaçants" à deux millions !

3) Enfin, pour nous aider à payer les conseils juridiques dont nous
allons avoir besoin dans les semaines qui viennent, vous pouvez aussi
nous aider financièrement
(soit en faisant un don sur paypal, voir la colonne de gauche, soit en envoyant un chèque à l'ordre du Salon Beige 3, rue de
l'Arrivée – 75015 Paris).

Merci à tous pour votre fidélité.
Le combat continue et, n'en déplaise à M. Bergé et ses amis, décidément,
ONLR!

Guillaume de Thieulloy
Directeur de la publication (au passage, je signale que le nom du
directeur de la publication du Salon Beige, quoi qu'en dise l'avocat de
M. Bergé, est aisément repérable dans les mentions légales du site…)

Le courrier (cliquer sur les images pour les agrandir) :

130924 berger1
130924 berger2