Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Pie XII bientôt bienheureux?

Piexii
La cause en béatification de Pie XII est "bien avancée" selon son défenseur, qui dénonce également "les attaques continues des communistes, des francs-maçons et de tous les groupes qui sont contre l’Eglise" auquel on pourrait rajouter le journaliste de la dépêche AFP qui glisse que Pie XII est "au coeur d’une controverse pour son silence sur le génocide des juifs pendant la deuxième guerre mondiale", polémique qu’entretient un dernier bastion de sourds.
Cette déclaration a eu lieu lors d’un colloque à Latran sur les oeuvres de Pie XII.

Même si le procès en béatification de Pie XII ne s’arrête pas à cette affaire, il faut encore rappeler que
– Pie XII a beaucoup plus agi et parlé que le disent ses détracteurs,
– le grand rabbin de Rome s’est converti devant la charité de ce Pape envers tous (juifs et non-juifs),
– Golda Meir, ministre des affaires étrangères d’Israël, écrivit dans son message de condoléances à la mort du Pape en 1958 : "
pendant la décennie de terreur nazie,
quand notre peuple a subi un martyre terrible, la voix du pape s’est élevée pour
condamner les persécuteurs et pour invoquer la pitié envers leurs
victimes
",
– cette polémique n’est apparue qu’en 1963 avec une pièce de théâtre écrite par un ancien des jeunesses hitlériennes à laquelle Pinchas E Lapide, ancien consul d’Israël à Milan rétorque : "
le pape personnellement, le Saint-Siège, les nonces et toute l’Église catholique ont sauvé de 150.000 à 400.000 Juifs d’une mort certaine".
– etc

Le rabbin américain David G.
Dalin, connu pour son souci de vérité, a déclaré lors de ce colloque :

"On ne peut pas accuser le pape et la chrétienté d’avoir collaboré
avec les nazis
de nombreux juifs ont été sauvés par l’Eglise, surtout grâce à l’intervention de Pie XII". (…)

Il a fait état de 3.000 juifs cachés par le Vatican dans la résidence
d’été du pape à Castel Gandolfo, et des milliers d’autres dans les
congrégations religieuses de Rome et les bâtiments du Saint-Siège, leur
permettant d’échapper à la grande rafle des juifs de Rome en octobre
1943.

Pour la béatification de Pie XII, il reste les étapes suivantes :
– une dernière réunion des théologiens de la congrégation pour la cause des saints d’ici l’été;
– l’accord des cardinaux de cette même congrégation;
– la reconnaissance d’un miracle;
– la déclaration d’héroïcité des vertus par le Pape.

Rappelons-nous cette phrase de Benoît XVI qui qualifiait Pie XII de "don" pour un "siècle aussi diffcile" qui connut deux guerres modiales et deux idéologies "destructives : le fascisme-nazisme et le communisme" :

"Ce fut le pape de ma jeunesse. Nous l’avons tous
vénéré
. Comme cela a été dit d’une façon juste, il a beaucoup aimé le
peuple allemand et il l’a défendu même dans la grande catastrophe de la
guerre".

Lahire

Partager cet article

15 commentaires

  1. “Au revoir les enfants”, de Louis Malle, est un film qui illustre bien l’attitude du clergé pendant la guerre.
    http://www.cineclubdecaen.com/filmsans/aurevoirlesenfants.htm

  2. Il est très facile de dénoncer les “silences” de Pie XII… lorsque les pièces du dossier sont méticuleusement choisies dans ce sens.
    A noter que le très célèbre ‘historien’ Costa-Gavras, si célèbre qu’il ne jugea pas utile de s’entourer d’historiens qualifiés lors du tournage de son film “Amen”, est très fort pour laisser entendre une histoire revue et corrigée.
    Enfin, pour aller dans le sens de votre article, le grand rabbin de Rome ne s’est pas seulement converti… il a choisi comme nom de baptême “Eugenio”, le même que son ami le pape né Eugenio Pacelli.
    Sans doute une telle personnalité continuera-t-elle de diviser l’opinion. C’est un peu le propre des saints, n’est-ce pas?
    Continuez à nous informer pour que les chrétiens – et les autres – puissent un jour penser loin du terrorisme intellectuel.

  3. Le silence de Roosevelt, Churchill, Staline, et de Gaulle ne semble gêner personne.

  4. Pie XII, d’autre part, est le pape qui a osé aborder de front la question difficile (depuis St Augustin) de la relation sexuelle dans le couple chrétien, en déclarant lors de son discours de Noël 51 (52?) aux sages-femmes chrétiennes venues en congrès à Rome que l’échange charnel répond à un double objectif: la procréation certes (on le savait) mais aussi l’épanouissement physiologique et psychologique des époux.
    Il ouvrait ainsi la porte à une réflexion courageuse et en vérité de l’Eglise sur cette question, notamment à Paul VI avec Humanae Vitae et Jean Paul II avec Evangelium vitae et les très nombreuses déclarations annexes qui vont avec, ainsi que la création du Conseil Pontifical pour la Famille, dont fit partie le regretté Pr Lejeune

  5. Je vous lis maintenant depuis plusieurs semaines et je souhaitais simplement vous dire que votre travail est fantastique!
    Merci!

  6. “Après bien des alarmes et des prières, j’ai jugé qu’une protestation de ma part, non seulement n’aurait bénéficié à personne, mais aurait provoqué les réactions les plus féroces contre les juifs et multiplé les actes de cruauté. Peut-être une protestation solennelle m’aurait apporté les louanges du monde civilisé, mais elle aurait valu aux malheureux juifs une persécution encore plus implacable que celle dont ils souffrent”.
    Pie XII, dans “Pie XII” de Robert Serrou.
    Faut-il rajouter quelque chose?

  7. Pie XII n’est-il pas un “juste parmi les justes”, titre honorifique et reconnu décerné par les Juifs en reconnaissance des services éminents rendus à leur peuple?
    Merci de bien vouloir me confirmer ou m’infirmer sur cet aspect.

  8. @martes
    absolument et il un arbre à son nom planté dans la vallée de Justes qui honore de faço particulière ceux et celles, goys ( non Juifs) qui ont rendu personnellement service au peuple Hébreu pendant la Guerre.
    Au risque même parfois de leur propre vie.

  9. Je recommande à tous la lecture de ce livre, écrit dans un anglais limpide et facilement accessible, par Rabbi David G. Dalin :
    “The Myth of Hitler’s Pope”, publié chez Regnery Publishing, à Washington, DC.
    sous titré : how pope Pius XII rescued Jews from the nazis.
    Ce livre ne coûte que $ 28 et il vaut vraiment d’être lu.
    Tous les mensonges savamment orchestrés contre ce grand pape y sont magistralement exposés et démontés par un rabbin américain qui connait à fond le dossier. C’est un livre très pénétrant et d’une grande actualité.
    Son seul défaut est de n’être pas traduit en français.
    L’une des clefs de ce livre est celle-ci : pendant qu’on amuse le public à disserter sur les démérites supposés de Pie XII, on fait oublier que le Grand Mufti de Jérusalem, l’oncle d’Arafat, était un ardent partisan de la “solution finale”, et grand tueur de Juifs à son époque.
    Le silence autour de ce livre remarquable ne cesse de m’étonner, ou de ne pas m’étonner.

  10. tout à fait d’accord avec Claire.
    Pie XII a aussi réformé la liturgie de la semaine sainte pour correspondre à quelque chose de plus signifiant, c’est ce qu’on a aujourd’hui notamment à la vigile pascale.
    Il a aussi entrainé la réforme de la liturgie aboutissant après le concile Vatican II.
    J’aime vraiment ce pape 🙂

  11. @ Martes & Claire :
    Je croyais aussi à cette information, mais ne l’ai trouvée nulle sur le net. En 2001, le Rabin Dalin a demandé que Pie XII soit fait “juste parmi les nations” : http://www.zenit.org/french/archives/0102/ZF010220.html#item3.
    Avez-vous d’autres élements?

  12. J’ai eu le privilège d’avoir connaissance du témoignage de l’Ambassadeur de France à Rome pendant la guerre, obligé de se replier au Vatican et ami de SS Pie XII, Mr Léon Bérard.Il confirmait qu’un grand nombre de Juifs était recueilli au Vatican même, et qu’il avait , à la demande du Pape ,dirigé de nombreuses interventions en faveur des persécutés .In memoriam erit Justus.

  13. A lire aussi, la’rticle du Rabbin David Dalin :
    http://soulwars.free.fr/pie-XII-et-les-juifs.html

  14. @lahire
    je pose la question à un ami prêtre qui sera en Israel du 1er au 11 mai

  15. @ Claire
    Merci du renseignement.
    Je pense que si Pie XII a un arbre à lui, et connaissaant le souci d’exactitude et la soif de vérité du peuple hébreu, on serait en droit de prendre ce fait pour un signe visible au-dessus de tout soupçon.
    En attendant la confirmation de votre ami prêtre.
    UDP

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services