Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Philippe de Villiers ne s’est pas démis de la politique nationale

Patrick Louis, secrétaire général du MPF, répond à ceux qui veulent récupérer l'appareil :

L "Philippe de Villiers a quitté le Conseil Général de la Vendée, département qu’il présidait depuis 22 ans. Il a indiqué, dans son communiqué de presse du 30 septembre 2010, que ce n’est était en aucun cas un retrait de la vie politique, en l’occurrence nationale. Bien au contraire. D’ailleurs, dans une récente lettre envoyée à tous les adhérents du Mouvement Pour la France, Philippe de Villiers précise : «Désormais, je vais pouvoir me consacrer plus amplement à la politique nationale.» […]

Devant les intentions de certaines organisations politiques de droite de tendre la main à nos adhérents, à nos cadres et à nos sympathisants, le Mouvement Pour la France est navré de leur répondre et de leur apprendre, que Philippe de Villiers, qui a vaincu la maladie, et qui s’est déchargé de la gestion de son département, est plus que jamais dans la course de la politique nationale. Nous sommes, en outre, heureux de voir que de nombreuses familles politiques se penchent sur le MPF au point de venir quémander notre socle d’électeurs, et de militants. Ces méthodes mensongères dans le but d’une récupération politicienne sont le signe de politiques clientélistes. Mais la politique, ce n’est ni un jeu ni un système clientéliste."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

14 commentaires

  1. Patrick Louis est très intéressant, surtout lui qui, du temps fastueux du MPF, n’a jamais pu expliquer à ses militants pourquoi le MPF s’était officiellement rallié à la majorité UMP au niveau national comme au niveau local.
    Ce n’est pas aujourd’hui, alors que le MPF ne représente politiquement plus rien, qu’il va nous faire la leçon…

  2. Qu’il arrête ce Patrick Louis ! Le petit jeu de Philippe de Villiers a assez duré ! Il quitte le local “pour le national”, il a vaincu la maladie donc “peut attaquer le national”… Arrêtons l’hypocrisie ! Cela sent un Villiers au gouvernement du système UMPS très bientôt… on verra bien mais çà sent fort cette trahison !
    Oui monsieur Louis, les cadres, adhérents, militants et électeurs du MPF doivent se ranger derrière la véritable opposition (et force de proposition !) nationale ! Aujourd’hui, au delà des Marine et des Bruno, que le veuille ou non, qu’on aime ou qu’on aime pas, cette force d’opposition et de proposition, c’est le Front National ! C’est un fait.

  3. @poche: mais bien sûr
    Et Sarkozy à l’Elysée, c’est un fait aussi. Il faut voter pour la majorité, elle a raison, c’est bien connu.

  4. Je comprends mal Patrick Louis quand il écrit que “ces méthodes mensongères dans le but d’une récupération politicienne sont le signe de politiques clientélistes.”
    Je pense au contraire que si, comme il l’écrit lui-même, “de nombreuses familles politiques se penchent sur le MPF au point de venir quémander notre socle d’électeurs, et de militants”, c’est bien que tous font partie de la même famille des patriotes.

  5. @ Poche
    Arrêtez donc vos délires.
    Le FN ?: une force d’ opposition ?.. Oui. Mais de gauche.
    Quand aux propositions ??. Faites donc nous rire. Lesquelles ???? Comme celles proposées aux électeurs d’ Hénin-Beaumont ?
    Le FN n’ a été pendant plus de 25 ans que l’ idiot utile de la gauche. C’est grâce à lui que nous avons pu voir revenir les Jospin et compagnie et l’ embauche de 1,200.000 fonctionnaires de plus.
    C’est certainement le truc qui vous plaît, à vous autres jacobins. Vous en redemandez ?
    Et cela a failli recommencer en 2007.
    Heureusement qu’ il reste un parti patriote et souverainiste comme le MPF dans notre pays.

  6. Mon très cher “Poche”,
    J’ai le regret de vous annoncer que vous ne comprenez pas la politique.
    – Vous confondez politique locale et politique nationale.
    – Vous ne comprenez pas que le FN est tellement insulté, caricaturé, diabolisé… (et je le regrette), qu’il n’arrivera jamais au pouvoir.
    – Vous êtes aveugle au point de ne pas reconnaitre que P2V a l’envergure d’un chef d’Etat. Son extraordinaire bilan parle pour lui.
    – S’il entrait au gouvernement, il développerait à nouveau sa notoriété (nécessaire devant le boycott des médias gauchistes), il retravaillerait son image (nécessaire car lui aussi est victime de caricature) et il pourrait mieux se préparer aux présidentielles.
    Bien entendu, mon analyse ne doit pas nous empêcher pas de continuer à prier pour le rassemblement de tous les souverainistes, de toute la droite nationale.

  7. Je suis d’accord avec l’analyse de Patrick Louis. PdV n’a parlé de démission qu’au niveau local. Et cela fait à peine trois jours. Laissez le faire avant de critiquer.

  8. J’avais prévenu…
    @ poche : j’ai bien aimé votre “doivent se ranger”. Bien mon général, à vos ordres, mon général.

  9. Bravo Chris de Fier, Edgar,cela donne de l’espoir de lire cela ! Philippe De Villiers à fait une campagne courageuse en 2007 et tout ce qu’il prévoyait arrive ! c’est un homme qui est méconnu par ceux qui le critiquent et s’il était à la place de N.Sarkosy ,nous n’en serions pas là aujourd’hui en France !

  10. @ Chris du Fier et @Edgar
    L”’extraordinaire bilan” de P de Villiers est en grande partie un mythe : la Vendée ne fait pas mieux que d’autres départements du Grand Ouest que ce soit en termes économiques, emploi, ou d’infrastructures, je pense au Maine et Loire ou à la Mayenne, ou au Morbihan.
    De plus, comme dans les autres départements de l’Ouest, P de Villiers a laissé le chef lieu départemental à la gauche, siégeant ainsi dans une ville socialiste, dont il n’a jamais tenté de reprendre les rênes, puisque n’ayant jamais monté de listes d’opposition sérieuse aux municipales sur la Roche sur Yon (il aurait pu y être tête de liste, au moins une seule fois pour essayer). Dont le maire PS est devenu président de la Région Pays de la Loire, par un accord de non belligérance bien connu en Vendée, passé entre lui et le PS : à moi le département, à vous le chef -lieu départemental. Dont la population est de plus en plus ”allogène”, car en Vendée comme ailleurs, malgre le combat pour les valeurs et le retour marketing aux racines vendéennes, les Français de souche ont peu d’enfants.
    Radio Alouette est devenue une radio diffusant de la musique commerciale, Sciences Com est passée aux mains de la gauche.
    La vraie réussite de P de Villiers, c’est le Puy du FOU, c’est la réhabilitation de la mémoire vendéenne et du génocide : cela suffit à faire de lui un grand homme politique vendéen.
    Mais n’oublions pas également qu’au prix de toutes les alliances et de tous les compromis, Pde Villiers animé des structures politiques nationales qui ont refusé tout accord avec la droite nationale tout en lui reprenant ses thèmes, voire copiant ses slogans, et empêchant souvent que ses candidats soient présents au second tour pour le plus grand bonheur du RPR ou de l’UMP. Cautionnant les modes de scrutin iniques dont le MPF était pourtant indirectement une victime mais aussi un bénéficiaire par son alliance constante de deuxième tour avec l’UMP…..
    En ce sens le combat politique de P de Villiers a été une forme de laboratoire du chiraquisme et du sarkozisme dont il demeure un soutien indispensable : défendre des idées en paroles, puis les abandonner en actes. Il est symbolique d’ailleurs que quand P de VILLIERS a voulu se lancer au niveau national, son conseiller politique en stratégie ”droitière” fut Patrick BUISSON, chargé de l’aider à ”faire du LE PEN” (P. de Villiers disait en privé ”du Jean-Marie”), rôle que ce dernier a repris auprès de Nicolas SARKOZY. En devenant ministre à Paris, parce qu’il s’est fait virer de Vendée par un putsch monté par ses ex amis, excédés par ses méthodes et ses foucades, sans avoir établi un accord politique clair, ce ne sera pas une chance pour ses idées, mais une nouvelle illustration de sa dépendance au système, et une illusion complète totale.
    De plus, le drame judiciaire que sa famille va devoir affronter est un handicap pour devenir un leader politique national.
    Le talent que les dirigeants du FN lui ont reconnu ne peut l’absoudre de la nuisance et de la confusion qu’il a créé à droite de la droite : appeler ses cadres (ce qu’il en reste) et ses électeurs au réalisme pour 2012 n’a rien de choquant, bien au contraire, car il s’agit de mettre le mot fin à un scénario dont chaque épisode est un désastre politique pour nos idées et une réussite pour la fausse droite.

  11. Le sous marin au plan national de l’UMP-PS a déja rejoint son port d’attache.
    Trente ans de collaboration fructueuse avec les partis de gouvernement qui ont mené la France au bord de l’abïme, cela mérite peut être un petit porte-feuille.
    L’intérêt national et l’urgence dramatique de l’irruption d’une force de résistance nationale face au grand parti de l’abandon, n’empêchent pas les petits chefs de continuer leurs jeux dérisoires.

  12. Patrik louis a soutenu qui aux regionnales?
    La repose est edifiante!!!

  13. @PG, Bainville et autres
    Continuez donc de braire sur le quai en regardant passer l’ express comme vous le faites depuis prés de 30 ans si ça vous chante. C’ est de l’ intérieur que se prendra la citadelle. Tel Ulysse au siège de Troie.
    Si au moins, vous aviez l’ intelligence de manifester ‘en masse’…(avec 10 à 15% de Français et de Française qui selon vous votent pour le FN, cela ferait du bruit..) devant l’ Assemblée Nationale pour réclamer la justice démocratique quitte à attraper des coups de matraques par les CRS, à savoir la modification de la loi électorale afin de permettre l’ entrée de députés FN à l’ Assemblée, là vous seriez crédibles. Et en plus, n’ étant pas sectaires je suis certain que la majorité des Villiéristes approuveraient.
    Mais hurler et diffamer sur les forums sur tout ce qui bouge et qui ne serait pas de vrais nationalistes à la sauce Le Pen’,voir des traîtres comme P2V, C. Lang, Bompard, Anthony, Megret et j’ en passe, c’est tellement plus facile et moins dangereux et à ce jeu là vous êtes des experts.
    Rompons là, amis.. On se retrouvera bien un jour ou l’ autre dans une France dans laquelle il faudra bien assumer des responsabilités au gouvernement.
    A moins que vous ne souhaitez pas ?…..

  14. @ PG,
    Votre commentaire souligne surtout votre méconnaissance des réalités du terrain et des enjeux politiques locaux.
    Pardon de vous le dire aussi franchement mais vous dîtes vraiment n’importe quoi.
    L’analyse nationale, qui en découle, est d’ailleurs totalement à côté de la plaque.
    Vous avancez des arguments idéologiques, à grands renforts de soi-disant accords qui n’ont eu lieu que dans votre imagination.
    Les chiffres montrent l’inverse de ce que vous essayez de prouver. Et je vous laisse aller dire aux Vendéens, en personne, que le bilan de P. de VILLIERS est un mythe, vous comprendrez vite pourquoi vous êtes mal reçu.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services